AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't let it grow slow x Blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


diddy kong



in haven hills since : 21/01/2018
messages : 184
faceclaim : Will Franklyn-Miller
multinicks : Non
nickname : Robbie
credits : Ilyria
uptown funk : célibataire + un peu jeune et peu disponible pour faire plus qu'y penser
picture of you :
Run this town : 75

take me to church
relationships:
available?: Yes !

MessageSujet: Don't let it grow slow x Blue   Dim 18 Fév - 19:56

« Bonjour. Pourrai-je parler à Blue s'il vous plaît ? Blue Higginson, elle est infirmière ici, vous pouvez me renseigner où se trouve son service ? »

Le prénom de la petite n'est pas commun, ce qui aidait la femme à la réception de se rappeler plus facilement la direction que tu devais prendre pour rejoindre celle que t'hésitais à appeler ton ex et avec qui la fin de votre courte histoire ne s'est pas terminé de la meilleure des manières. Après tout, tu ne ressentais pas cette chose spéciale qui l'aurait démarquée des autres filles. Alors pourquoi t'aurais insisté ? Elle n'avait qu'à comprendre que tu ne souhaitais pas alourdir les frais et mettre un terme assez précoce à votre relation qui n'eut même pas le temps de prendre forme. Tu savais qu'aller vers elle ne serait pas la solution la plus agréable pour tous les deux, mais avais-tu un autre choix que courir vers elle. Blue était bien la seule à être au courant de la maladie de Biermer qui te touchait et du traitement que tu étais censé prendre pour atténuer les symptômes de cette anémie. Mais comme t'étais du genre têtu, les prescriptions t'en avais nettement moins que le nombre conseillé par ton médecin. Ce dernier se la coulait douce dans les Caraïbes au cours de ses trois semaines de congé annuels, et toi tu le sentais que t'avais besoin d'une boîte de médicaments. T'as directement pensé à Blue, car tu avais déjà honte qu'un docteur connaissait la faiblesse de ton organisme, alors en imaginer d'autres au courant c'était hors de question. Quitte à retourner te fâcher avec une blonde rancunière. Tu débouchais le pas pressé dans son secteur et la vis plus loin en compagnie de ses collègues qui toutes tournèrent la tête, alertées par ton entrée peu furtive. Tu ne pris pas garde à l'expression du visage de celle que tu étais venu voir, et ta gorge se noua quand tu scrutas l'attention des autres infirmières présentes.

« Salut Blue. C'est possible de parler en privé ? » Tu l'invitais à bouger vers un endroit à l'écart des oreilles indiscrètes pour lui faire part de la raison de ta venue.

@Blue Higginson
rends moi la vie dure
♥️ je suis prêt ♥️

_________________
come wake me up on a better day
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Disaster queen



in haven hills since : 21/01/2018
messages : 610
faceclaim : peltz
multinicks : elynn
nickname : alex
credits : ranochja (av), BALACLAVA (others)
uptown funk : célibataire
picture of you :
Run this town : 1825

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: Re: Don't let it grow slow x Blue   Mar 20 Fév - 20:04

Comme toujours, tes journées à l’hôpital se déroulent de la même façon. Surtout lorsque tu n’es pas aux urgences où tout peut changer d’une minute à l’autre. Non, aujourd’hui tu es en pédiatrie. T’aimes bien les gamins, c’est pas le soucis. Le souci c’est qu’ils devraient pas souffrir comme ça. Ce qui est le cas de la jeune fille de douze ans dont tu es en train de t’occuper. Une satané leucémie qui s’attaque à elle. Qui la prive de la vie qu’elle devrait avoir. Tu relèves la tête du prélèvement que tu es en train d’effectuer. Tu appuies un coton sur la plaie et applique un pansement. Tu observes ta patiente : « j’emmène ça au labo, on aura sûrement les résultats dans la journée, on te préviendra. Repose-toi un peu. » Tu lui adresses un sourire avant d’ôter tes gants et de sortir de la chambre. Tu pousses un soupir. Parfois tu te sens impuissante et tu détestes ça. T’as tellement l’habitude d’avoir un contrôle sur tout que ça te fais toujours bizarre. Tu ranges des papiers dans le dossier de la jeune fille avant de rejoindre tes collègues. Vous discutez quelques minutes de certains patients lorsqu’une voix retentie. Tu lèves la tête. Tobias. Tu pousses un soupir avant d’afficher ton sourire le plus faux-cul possible en lui assénant un « bonjour. » Tu rirais presque à sa question : « Tu crois que j’ai que ça à faire ? »  que tu lui dis d’un ton tranchant. Tu écartes les bras pour lui montrer ton environnement. C’est pas comme si t’étais au boulot, non. Certes, tu prendrais avec plaisir cinq minutes de pause si c’était quelqu’un que tu appréciais. Mais là, c’est loin d’être le cas. Moins tu peux lui rendre service, mieux tu te portes.
T’as bien conscience que, s’il n’avait pas besoin de toi, il ne serait pas venu te chercher ici. Mais la partie rancunière de ton être, celle qui n’oublie pas, se dit qu’il vient pour te narguer. Ouais, c’est irrationnel, mais c’est comme ça. Alors il peut toujours se fourrer le doigt dans l’œil, ou ailleurs, s’il croit que tu vas lui rendre la tâche facile.


Dernière édition par Blue Higginson le Sam 24 Fév - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


diddy kong



in haven hills since : 21/01/2018
messages : 184
faceclaim : Will Franklyn-Miller
multinicks : Non
nickname : Robbie
credits : Ilyria
uptown funk : célibataire + un peu jeune et peu disponible pour faire plus qu'y penser
picture of you :
Run this town : 75

take me to church
relationships:
available?: Yes !

MessageSujet: Re: Don't let it grow slow x Blue   Sam 24 Fév - 12:44

Rien qu'à la manière qu'elle a de te recevoir, tu comprends que ce n'est pas gagné d'avance. Parce que ce n'est absolument pas crédible qu'elle soit heureuse de te voir, sauf à l'unique condition qu'elle aurait subi un lavage de cerveau depuis votre dernière entrevue. Blue ne cache d'ailleurs pas son aigreur très longtemps puisqu'elle te claque qu'elle n'a pas de temps à perdre pour toi. Retour de flamme, c'est bien fait pour toi dans le fond. Sauf que ça fait beaucoup sur la même journée en plus de ta discussion avec Brooke ce matin à la maison. Les choses t'échappent un peu trop, mais t'as pas la manière de surmonter deux réprobations simultanées. T'es conscient que ta venue est égoïste et que certaines personnes peuvent te dire d'aller te faire foutre, mais si t'es là c'est pour obtenir ce que t'es venu chercher. Alors t'aimerais que pour quelques minutes le passé ne vienne pas contrecarrer la raison de ton déplacement présent. Et comme déjà dit, la manière te glisse des mains quand ces dernières attrapent le poignet de Blue et que ton avant-bras la coince contre une porte dont tu ne relèves même pas le bruit sourd quand elle touche le mur portant. « Je suis pas venu pour le plaisir de se revoir, crois moi j'aurais préféré nous l'éviter. » Ton regard plonge droit dans le sien, et rien ne s'y passe. Simplement car c'est Blue, une fille que t'as connu comme ça sans raison et que tu ne souhaites pas qu'elle soit plus que cette fille. La blonde a un charme certain qui lui permettra de trouver son bonheur, si ce n'est pas déjà fait, mais il n'a eu que très peu d'effet sur toi. Tu remarques d'un coup la proximité à laquelle ton geste brusque vous a entraîné, et desserres l'étau qui comprimait les côtes de Blue pour vous donner de l'air. « J'ai uniquement besoin de quelques cachets pour l'anémie », tu expliques sans t'attribuer cette maladie dont tu espères un jour te débarrasser malgré qu'il parait qu'on n'en guérit pas. « Et mon doc revient de vacances que dans dix jours, du coup t'es la seule à qui je peux demander. » Sans faire de pas en arrière, t'as tout de même éloigné le haut de ton corps de celui de la petite pour envelopper ses joues de tes paumes et lui reformuler ton souhait, uniquement par un haussement d'épaule et une mine navrée qui ne la quittait pas du regard.


_________________
come wake me up on a better day
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Disaster queen



in haven hills since : 21/01/2018
messages : 610
faceclaim : peltz
multinicks : elynn
nickname : alex
credits : ranochja (av), BALACLAVA (others)
uptown funk : célibataire
picture of you :
Run this town : 1825

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: Re: Don't let it grow slow x Blue   Sam 24 Fév - 22:28

T’as clairement pas envie de passer plus de cinq minutes en sa compagnie. Et tu le caches pas. T’y mets toute la mauvaise volonté du monde. Petite peste que tu es quand tu t’y mets. Tu sursautes lorsqu’il attrape ton poignet et te plaque contre une porte. Tu supportes pas qu’on te touche comme ça et tes instincts se réveillent. T’as trop vécu ça dans ta jeunesse et ça te ramène à de mauvais souvenirs. Il peut pas le savoir mais tu grognes entre tes dents : « lâche moi » Tu sais comment tu peux réagir par instinct de protection, et tu ne veux pas réagir comme ça dans l’enceinte de l’hôpital. « eh bah t’aurais dû réfléchir à deux fois avant de te pointer là. » Tu hausses les épaules, même si tu es bloquée par son geste. Le menton haut, le regard fier, tu comptes pas perdre la bataille contre lui. Non, t’as trop l’impression qu’il s’est foutu de ta gueule pour accepter que ça recommence. Fière la Blue ? mais non voyons. Bon ok, un peu.
Ses explications t’amadouent pas. S’il compte te faire pitié, c’est loupé. Ouais, c’est pas professionnel, blabla. Tu sais ce que les gens pourraient penser. Mais il y a un moment où faut se dire que les infirmières sont humaines. Qu’il faut pas non plus se foutre de leur gueule. C’est pas parce qu’on est censé être au service des malades qu’il faut se laisser marcher sur les pieds. Il se détache légèrement de toi mais comprimes tes joues entre ses mains. Tu pousses un gémissement de frustration. T’aimerai juste qu’il se barre. Mais non, monsieur insiste avec son regard de chien battu qui n’a pas d’effet sur toi. « Mais putain Tobias ! » Tu le repousses des deux mains. T’as beau être plus petite, t’as de la force et tu donnes tout pour l’éloigner. T’essayes de pas trop attirer l’attention sur vous et regarde autour de toi. Heureusement, le couloir est vide. « Je suis la seule à qui tu peux demander ? Pauvre petit chou. Si j’avais le temps, je te plaindrais. Mais comme tu vois j’ai du boulot. Des patients qui ont vraiment besoin de moi. » Que tu lances d’une voix gémiarde. « Et les urgences tu connais pas ? Tu fais comme tout le monde, t'attends deux heures et t’auras tes putains de cachets. Je suis pas Mère Thérèsa moi. » T’es aigrie, ouais. Mais tu t’en fous, qu’il aille aux urgences, putain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Don't let it grow slow x Blue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't let it grow slow x Blue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: East Side :: Hôpital-
Sauter vers: