AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (solan) breathe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Douce tempête



in haven hills since : 29/01/2018
messages : 1243
faceclaim : zoella bb sugg.
multinicks : skyler, la paumée des sentiments.
nickname : b_bulle (mel).
credits : (av.) sassenach (sign.) anesidora (gifs) marie et tumblr.
address : east side.
uptown funk : célibataire quoi qu'éprise. c'est l'bordel quoi.
picture of you :
Run this town : 2567

take me to church
relationships:
available?: OPEN (02/04 - collins, lenny)

MessageSujet: (solan) breathe.   Lun 5 Fév - 15:43


icons by little liars & velvety



le besoin d'évasion. la nécessité de prendre une pause. juste l'espace d'un instant, faire comme si tout allait bien. éloignement face à la réalité bien plus que nécessaire. t'as l'parfait endroit où t'réfugier. t'y penses souvent mais tu ne le fais que trop rarement. parce qu'au fond, y a cette peur de déranger. rendez-vous peu communs mais dont tu ne sembles pas être capable de te passer. juste poser ton esprit embrumé. aucun jugement. jamais. simplicité d'un instant à s'confesser tout en faisant plaisir à tes prunelles bleutées:. celles qui s'baladent sur des fresques prenantes, saisissantes. c'est décidé, tu consacreras ta matinée à t'vider la tête. t'en as besoin malgré le calme dont tu fais preuve. toujours garder la tête sur les épaules. pour les autres plus que pour toi. p'tit bout de femme écorché mais qui subit au travers des autres. parce que c'est pas toi qu'on malmène. mais ça t'touche de trop près princesse. tu remontes ton écharpe sur ton nez en descendant d'ta voiture. les lunettes réajustées, la mine épuisée mais faut continuer à avancer, quoi qu'il arrive. garder la tête haute pour ne pas s'laisser entraîner vers les abysses aussi noires que l'cœur de certains. tu pousses la porte de la galerie. refuge de fortune que t'as fini par adopter. pas seulement pour tes désirs d'ailleurs mais aussi pour lui. oreille attentive, présence rassurante. simplicité des échanges, même anodins. tes iris s'baladent, ça et là. elles changent de sujet d'attention, cherchant la perle rare du jour. la toile qui pourra refléter ton humeur un temps soit peu maussade, qui t'donnera envie d'réfléchir, de t'poser les bonnes questions. une fois ta cible choisie, tu t'poses devant, la tête légèrement penchée sur le côté. prendre soin d'noter tous les détails possibles et d'essayer d'comprendre le message. énigme que tu t'plais à vouloir résoudre, depuis qu't'es gamine. poupée ayant développé un certain attrait pour l'art bien qu'tu n'y connaisses pas grand chose au final. soif de découverte, curiosité à combler. une silhouette qui s'dessine au coin d'ton œil, tu ne perds pourtant pas une miette de l'oeuvre qui s'dresse sous tes yeux admiratifs. tu sais qu'c'est lui. la façon d'se déplacer, son parfum. tu l'sais, c'est tout. c'est sur celle-ci que j'veux m'épancher aujourd'hui. que tu annonces, bien sûre de ton choix. l'sourire qui s'fait une petite place sur tes lippes alors qu'tu poses enfin ton regard sur l'homme. tu l'dis pas mais tu l'penses. un véritable plaisir de le retrouver pour quelques heures d'évasion.

_________________
† like a small boat on the ocean, sending big waves into motion. like how a single word can make a heart open. i might only have one match, but i can make an explosion


les p'tits cadeaux et un grand merci :
 


Dernière édition par Dylan Collins le Mar 13 Mar - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 31/01/2018
messages : 576
faceclaim : miles teller
multinicks : aaron le pianiste, harry le riche, ugo le geek, allan le mort
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar)
uptown funk : célibataire + homosexuel
picture of you :
Run this town : 1552

take me to church
relationships:
available?: toujours pour tes beaux yeux

MessageSujet: Re: (solan) breathe.   Lun 12 Fév - 11:17

L'art et toi, c'est une histoire d'amour depuis toujours.Ta mère t'y a initié tout petit, et depuis, le plaisir des couleurs sur une toile, le bonheur que cela te procure ne t'a jamais quitté. Quand tu es arrivé en ville, tu as eu envie de transmettre ton savoir à tous ceux qui pourraient s'en sentir intéressés. Alors tu es devenu professeur et tu l'es un peu plus parfois, le soir pour tes amis qui le veulent. Et surtout, pour Dylan. Une jeune femme qui t'a touché en plein cœur dès votre première rencontre et pour qui tu as développé des sentiments amicaux importants. Dylan, c'est la petite sœur que tu n'as jamais eu en réalité et passer du temps avec elle te fait du bien au quotidien. Tu la regardes choisir son oeuvre. Elle choisit et toi tu expliques, quand tu le peux, le contexte, pourquoi ce choix de couleur, ce choix de techniques. Tu lui montres les différentes techniques et tu les lui fait reproduire. Tu la laisses parler de ses ressentis, et tu échanges les tiens. Pour toi, l'art, c'est ça, de l'échange à l'état pur et tu te plais à transmettre ta façon de voir l'art à d'autres personnes. C'est une jeune femme qui l'a peinte celle-là. Elle doit avoir ton âge, à peu près. Un jour elle est venue ici et elle m'a demandé si je pouvais exposer son oeuvre. Alors j'ai accepté. Tu vois, les couleurs sont très sombres mais l'image reflétée est plus joyeuse qu'on ne pourrait le croire. Tu te lances dans quelques explications, concises mais compréhensibles, du moins, tu l'espères. Tu lui parles du style de l'oeuvre, de la technique utilisée et finalement, tu lui demandes. Pourquoi avoir choisi celle-là ? C'est toujours important, pour toi, le choix d'une oeuvre. Tu es persuadé que c'est le reflet des pensées intérieures d'une personne. De l'artiste en étant à l'origine bien sûr mais également de ceux qui se retrouvent absorbés par la peinture alors forcément, tu veux connaître les raisons de Dylan, parce qu'il y en a forcément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Douce tempête



in haven hills since : 29/01/2018
messages : 1243
faceclaim : zoella bb sugg.
multinicks : skyler, la paumée des sentiments.
nickname : b_bulle (mel).
credits : (av.) sassenach (sign.) anesidora (gifs) marie et tumblr.
address : east side.
uptown funk : célibataire quoi qu'éprise. c'est l'bordel quoi.
picture of you :
Run this town : 2567

take me to church
relationships:
available?: OPEN (02/04 - collins, lenny)

MessageSujet: Re: (solan) breathe.   Jeu 15 Fév - 12:28


icons by little liars & velvety



il ne t'aura pas fallut longtemps avant de décider sur quelle toile jeter ton dévolu. cela fait déjà quelques temps que tu lorgnes dessus sans pour autant avoir trouvé une raison valable de t'y arrêter. bien que tu ne saches pas vraiment de quoi il en retourne, il fallait que ce soit aujourd'hui et non un autre jour. à chaque visite son oeuvre. tu t'arrêtes là où ton cœur te suggère de le faire. tu tombes en général dans le mille, quoi qu'il t'arrive parfois d'être complètement à la ramasse. il paraît que l'art nous parle, que la peinture communique et que les toiles révèlent les émotions enfouies. c'est une jeune femme qui l'a peinte celle-là. elle doit avoir ton âge, à peu près. un jour elle est venue ici et elle m'a demandé si je pouvais exposer son oeuvre. alors j'ai accepté. tu vois, les couleurs sont très sombres mais l'image reflétée est plus joyeuse qu'on ne pourrait le croire. tu l'écoutes avec attention, buvant presque ses paroles. et pourtant, tes iris bleutées refusent de se détacher de l'oeuvre. un faible sourire vient déformer tes lippes autrefois pincées. tu sais maintenant pourquoi tu t'es arrêtée devant cette toile précisément aujourd'hui. un savant mélange de point de vue extérieur et d'introspection. tu pourrais y déceler des tonnes de sens d'ailleurs. un joyeux bordel en somme mais que tu dévores avec précision. pourquoi avoir choisi celle-là ? question banale, habituelle. des bribes de toi confessées à chacune de tes visites. tu hausses les épaules tout en prenant une grande inspiration. les mots te manquent pour exprimer ce que tu peux ressentir. toi qui pourtant en déborde d'ordinaire, t'arrives pas à mettre le doigt sur l'explication la plus juste que tu pourrais lui donner. j'm'y retrouve. quelque part quelques dégradés de gris. que tu souffles, pourtant bien consciente que cette explication est bien plus vague que tu ne l'aurais souhaité. disons simplement que l'on a tous quelque chose à cacher. que ce soit pour se préserver ou pour ne pas attirer l'attention. que tu poursuis sans pour autant le regarder, ton regard toujours rivé sur le tableau. un point de vue personnel ou alors une vue d'ensemble. c'est très parlant, surtout en ce moment. que tu termines. le tableau sombre éclairé par le retour de mike à la maison. cette porte de sortie que tu cherches au fond de toi, qui t'permettrait de laisser enfin tes vieux démons dans le passé. celle que tu vois au loin, que tu convoites mais que jamais tu n'atteints. savant mélange de tout et de rien qui fait que tu as bien souvent du mal à démêler la pelote de ta réalité trop encombrée.

_________________
† like a small boat on the ocean, sending big waves into motion. like how a single word can make a heart open. i might only have one match, but i can make an explosion


les p'tits cadeaux et un grand merci :
 


Dernière édition par Dylan Collins le Mar 13 Mar - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 31/01/2018
messages : 576
faceclaim : miles teller
multinicks : aaron le pianiste, harry le riche, ugo le geek, allan le mort
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar)
uptown funk : célibataire + homosexuel
picture of you :
Run this town : 1552

take me to church
relationships:
available?: toujours pour tes beaux yeux

MessageSujet: Re: (solan) breathe.   Ven 16 Fév - 10:07

Tu sais que chaque oeuvre peut parler à quelqu'un d'une façon différente, c'est probablement ce qui te plaît dans l'art, les différentes interprétations et le fait que chacun puisse se retrouver en quelque chose, par des couleurs, un dessin, un motif, il y a toujours une forme ou une couleur qui pourra parler à quelqu'un, lui rappeler des souvenirs ou une émotion et c'est probablement une des plus belles choses à tes yeux dans l'art. Alors tu as pris l'habitude de demander à Dylan pourquoi elle choisissait l'oeuvre sur laquelle elle souhaitait travailler, afin qu'elle ouvre son coeur à l'oeuvre et qu'elle la laisse lui parler, c'est ainsi que tu vois l'art. Alors tu l'écoutes attentivement, chaque idée est bonne car elle est vraie. S'il y a bien une chose sur laquelle il est impossible de juger quelqu'un, c'est sur l'art, justement pour cette multitude d'interprétations possibles. Il y a autant d'interprétations possibles d'une oeuvre que de gens sur la Terre et tu trouves ça merveilleux. Tu hoches la tête à ses dires en contemplant l'oeuvre, essayant ainsi d'y voir les mêmes choses qu'elle. J'aime beaucoup ton interprétation. Tu lui réponds alors avant de poser une question un peu plus technique. A ton avis, quel est le style utilisé ? Tu regardes l'oeuvre en même temps, plusieurs styles sont utilisés, selon ce que l'on cherche exactement. On peut parler du style tel que l'art contemporain, l'art réaliste, le surréaliste et tant d'autres qui existent et subsistent mais on peut également parler des méthodes utilisées, si le tableau est fait avec un pinceau ou un couteau ou bien même parfois, avec les doigts. Ici, il est clair que plusieurs ustensiles de peinture sont utilisés : différents pinceaux et le doigt sur les zones principales. Cela peut paraître facile à reconnaître mais ce n'est pas le cas, tu te souviens encore de tes premiers cours, il t'arrivait d'être incapable de faire une quelconque différence. Tu étais encore enfant à l'époque et rapidement, tu as appris à faire cette différence et à manier parfaitement les différentes techniques pour arriver à un meilleur résultat. En effet, dans l'art, le véritable, rien n'est choisi au hasard. Ici, lorsque le doigt est utilisé, c'est pour exprimer un sens caché, un secret enfoui alors que le pinceau est utilisé sur les zones les plus réelles. Il est important de bien faire les distinctions. Chaque technique est utilisé dans un but précis, bien que ce but puisse changer d'un artiste à un autre. tu lui expliques alors, tentant d'abord de savoir ce qu'elle y voit avant de lui expliquer les techniques utilisées et dans quel but. L'avantage avec les oeuvres que tu exposes, c'est que tu connais les artistes et tu as pu échanger avec chacun d'eux pour affirmer ou non tes théories. Ainsi, tu ne fais plus seulement des suggestions, mais tu parles en connaissance de cause et tu es persuadé que cela a plus de poids qu'une simple interprétation des techniques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Douce tempête



in haven hills since : 29/01/2018
messages : 1243
faceclaim : zoella bb sugg.
multinicks : skyler, la paumée des sentiments.
nickname : b_bulle (mel).
credits : (av.) sassenach (sign.) anesidora (gifs) marie et tumblr.
address : east side.
uptown funk : célibataire quoi qu'éprise. c'est l'bordel quoi.
picture of you :
Run this town : 2567

take me to church
relationships:
available?: OPEN (02/04 - collins, lenny)

MessageSujet: Re: (solan) breathe.   Dim 4 Mar - 15:55


icons by little liars & velvety



t'as jamais vraiment trouvé rien d'plus revigorant que de te poser devant un tableau et de te laisser emporter par une analyse complète. poupée en soif de savoir, toujours. bouffée d'air immanquable qu'tu t'évertues à conserver parce que tu t'dis que, sans ça, tu pourrais bien te laisser aller à la folie, au lâcher prise. exercice indispensable duquel tu en ressors souvent grandie, boostée à nouveau pour les jours à venir. jusqu'à ce que tu ressentes le besoin de vider ton vase déjà plein à craquer. j'aime beaucoup ton interprétation. tu hausses les épaules, pensive. l'art est un sujet si abstrait que toutes les interprétations sont bonnes à prendre. tu t'dis que la tienne n'a rien d'exceptionnelle mais ça reste encore un bout de toi que tu lui concèdes. à ton avis, quel est le style utilisé ? on ne va pas se mentir, l'art n'est vraiment pas une chose que tu maîtrises. d'accord, t'as fait des recherches. d'accord, t'as des facilités. mais il n'en reste pas moins que tu pèches plus facilement sur une question comme celle-ci que sur le reste. c'est trop l'bazar pour que j'te donne une réponse concrète. que tu lui réponds, douceur habituelle dans l'ton d'ta voix. un bordel organisé, très précis, envoûtant, captivant. t'as rien contre la surcharge, ça a du bon parfois. en l'occurrence, là, ça attire ton attention, entretient ton désir d'en savoir plus. il est important de bien faire les distinctions. chaque technique est utilisé dans un but précis, bien que ce but puisse changer d'un artiste à un autre. alors tu t'concentres, jolie poupée aux multiples talents. t'as les yeux qui s'plissent légèrement. et puis tu t'rapproches de la toile aussi, sans pour autant en avoir eu l'autorisation. tu pourrais presque t'y coller, laissant un mince espace entre elle et toi. l'une de tes mains vient frôler l'oeuvre sans pour autant s'y poser véritablement. tu ne te le permettrais pas, bien sûr que non. une main, probablement juste les doigts. comme l'envie d'y poser un bout d'soi, de se servir de son corps pour faire ressortir le message plus clairement. que tu souffles, bonne élève à l’œil avisé. mais y a pas qu'ça et j'arrive pas à distinguer c'que c'est. que tu poursuis en te tournant vers l'homme qui s'tient bien souvent à tes côtés. c'est un sacré puzzle et il me manque bien trop de pièces pour que je puisse le résoudre. toujours ces métaphores qui en disent pourtant bien long. t'y arriveras un jour. tant qu'il se tiendra à tes côtés, tu pourras trouver même les plus fines nuances. enfin, si tu ne manques pas de temps en cours de route.

_________________
† like a small boat on the ocean, sending big waves into motion. like how a single word can make a heart open. i might only have one match, but i can make an explosion


les p'tits cadeaux et un grand merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 31/01/2018
messages : 576
faceclaim : miles teller
multinicks : aaron le pianiste, harry le riche, ugo le geek, allan le mort
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar)
uptown funk : célibataire + homosexuel
picture of you :
Run this town : 1552

take me to church
relationships:
available?: toujours pour tes beaux yeux

MessageSujet: Re: (solan) breathe.   Mer 7 Mar - 9:55

Tu es bien placé pour savoir qu’apprendre l’art peut être une chose très difficile mais également merveilleuse quand on tient bon et qu’on reste jusqu’au bout, par soif d’apprendre, parce que l’art est une chose qu’on apprécie, ou peu importe les motivations de chacun. T’as commencé jeune toi alors forcément, tu as de grandes facilités mais dans ta carrière de professeur, tu as eu l’occasion d’approcher tous types de profils et de comprendre peu à peu le fonctionnement de chacun. Une personne qui a baigné dans l’art depuis sa plus tendre enfance n’aura besoin de toi que pour desservir des notes et donner un diplôme. Toi, tu es vraiment utile pour les récents passionnés, ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’étoffer cette passion plus tôt dans leur vie mais qui se décident à le faire aujourd’hui. Alors forcément, tu prends du plaisir à découvrir les idées de Dylan et à essayer de lui apprendre tes propres connaissances, c’est un plaisir sans nom. c'est trop l'bazar pour que j'te donne une réponse concrète. Tu hoches la tête, tu peux comprendre en effet que ça ne soit pas facile pour elle. Forcément, quand on ne pratique pas de genre d’exercice depuis longtemps, il est compliqué de se lancer dans l’interprétation professionnelle d’une œuvre, notamment par le style utilisé. Tu prends alors le temps de lui expliquer, faisant également référence à d’autres œuvres que vous avez pu utiliser pour qu’elle s’y retrouve dans les différents styles artistiques qui peuvent être exploités. Tu continues alors, lui demandant désormais les techniques alors que tu arrives, pour ta part, à bien les remarquer. C’est normal après tant d’années à travailler dans le milieu, il serait inquiétant que tu n’y parviennes pas à vrai dire. Bien vite, elle arrive à te parler des doigts utilisés sur la peinture et tu la laisses parler, la laisse exprimer ses sentiments via le fait de décrire une œuvre. Ça peut prendre du temps pour décrypter une œuvre. L’essentiel c’est de ne pas baisser les bras et de continuer à étudier l’œuvre jusqu’à ce que tu trouves la solution. Tu ne sais plus vraiment si le conseil que tu lui donnes se réfère réellement uniquement à l’œuvre ou si t’essaies de lui donner des conseils sur sa vie personnelle que tu ne connais pas néanmoins. C’est comme si tu sentais que tous vos mots, toute votre discussion pouvait avoir plusieurs sens. Tu dois trouver la réponse Dylan, même si ça te semble compliqué et même si ça te prend du temps. Tu lui expliques alors avant de proposer une chose toute différente mais qui peut s’avérer tout aussi intéressante. Tu veux peindre un peu, essayer de reproduire ces techniques ? Tu as déjà trouvé la main mais tu dois trouver quel pinceau est utilisé pour le reste et tu peux le faire en en essayant quelques-uns. En réalité, tu proposes souvent ce genre d’activités, ça permet à chacun de commencer la peinture sans rester trop longtemps dans le théorique uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Douce tempête



in haven hills since : 29/01/2018
messages : 1243
faceclaim : zoella bb sugg.
multinicks : skyler, la paumée des sentiments.
nickname : b_bulle (mel).
credits : (av.) sassenach (sign.) anesidora (gifs) marie et tumblr.
address : east side.
uptown funk : célibataire quoi qu'éprise. c'est l'bordel quoi.
picture of you :
Run this town : 2567

take me to church
relationships:
available?: OPEN (02/04 - collins, lenny)

MessageSujet: Re: (solan) breathe.   Mar 13 Mar - 15:21


icons by little liars & velvety



la nuance, entre l'analyse de la toile et la situation dans laquelle tu te trouves, est bien mince. habitude à prendre finalement. ça te permet souvent de trouver les réponses aux problèmes que tu rencontres. des fois, ça ne fait que t'aiguiller ou alors te rendre encore plus confuse. probablement parce que les conseils donnés s'éloignent bien trop de ce que tu pensais au départ. jolie poupée qui jongle entre prise de conscience et claques dans la gueule. question d'habitude sur ce point également. ça peut prendre du temps pour décrypter une œuvre. l’essentiel c’est de ne pas baisser les bras et de continuer à étudier l’œuvre jusqu’à ce que tu trouves la solution. tu acquiesces en silence, le temps de reprendre ta place à coté de lui. tu dois trouver la réponse dylan, même si ça te semble compliqué et même si ça te prend du temps. t'es plus vraiment très certaine qu'il parle toujours de l'oeuvre qui trône devant vos yeux. lippes pincées, tu divagues un instant. t'aurais dû suivre des études de psychologie, ça aurait sans doute aidé beaucoup plus que ton boulot dans une radio. d'accord, tu divertis les êtres humains. c'est déjà pas mal en somme. mais y a plus que ça qu'tu pourrais faire. rien qu'pour merlin. si seulement t'avais choisi la bonne voix dès l'départ. heureusement qu'y a mike pour relever ta connerie. enfin, en partie. t'as toujours trop d'questions que tournent dans ta caboche déjà bien remplie. toutes ces fois où t'as cherché une solution à ces casses-têtes que le destin n'avait de cesse de t'envoyer en pleine figure. et encore aujourd'hui, tu fais comme si tout était si simple alors que c'est le chaos le plus total. même pas capable de rendre merlin heureux. même pas capable de l'consoler, d'lui prouver qu'tu fais tout pour que ce cauchemar prenne fin, d'faire en sorte que les gens deviennent moins cons. t'as beau t'plier en quatre pour que ses jours soient plus faciles à vivre, y a jamais rien qui va, tout qui s'barre de travers. en permanence. l'impression d'être impuissante qui t'ronge le palpitant, consumant ta cage thoracique comme si elle était plongée dans un bain d'acide. tu veux peindre un peu, essayer de reproduire ces techniques ? tu as déjà trouvé la main mais tu dois trouver quel pinceau est utilisé pour le reste et tu peux le faire en en essayant quelques-uns. sa voix qui te ramène à l'instant présent qu't'étais censée partager avec lui et non à te perdre dans tes pensées, un peu plus sombres les unes que les autres au fur et à mesure que les secondes s'écoulent. ce sourire qui réapparaît sur tes lippes tintées de rose, tes yeux qui s'mettent à briller d'une soudain intérêt encore inconnu ou auquel tu n'aurais encore pas prêté attention. ça pourrait être une idée, en effet. que tu lances, l'ton enjoué. poupée ravie de tenter de relever un défi de plus, tout en espérant qu'il ne soit pas, lui aussi, réduit à l'état de simple échec. ça en ferait un de plus à rajouter à la liste déjà bien longue de tous ceux que tu essuies depuis bien trop longtemps. comment tu vas, toi ? que tu finis par demander. jolie princesse impolie, sortant des sentiers battus. comme si la question t'avait échappé. tu n'veux pas que cela paraisse pour un manque d'intérêt pour sa personne. c'est pourtant bien tout le contraire. toi qui passe ton temps à répondre présente à l'appel des autres, ce serait un comble que tu ne sois pas là pour lui alors qu'il passe son temps à t'relever quand tu tombes. parfois même sans le savoir.

_________________
† like a small boat on the ocean, sending big waves into motion. like how a single word can make a heart open. i might only have one match, but i can make an explosion


les p'tits cadeaux et un grand merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 31/01/2018
messages : 576
faceclaim : miles teller
multinicks : aaron le pianiste, harry le riche, ugo le geek, allan le mort
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar)
uptown funk : célibataire + homosexuel
picture of you :
Run this town : 1552

take me to church
relationships:
available?: toujours pour tes beaux yeux

MessageSujet: Re: (solan) breathe.   Mer 14 Mar - 9:41

T'as toujours trouvé que la limite était fine entre étudier une oeuvre d'art et étudier la psychologie de la personne qui justement, fait son interprétation. T'estimes qu'une interprétation reflète parfaitement l'état d'esprit de la personne, au moment précis et tu prends souvent le temps d'essayer de déchiffrer les sens cachés lorsque tu travailles avec quelqu'un, comme tu le fais en ce moment avec Dylan. T'aimes bien essayer de lire entre les lignes, de découvrir les gens et si tu le peux, de les aider à avancer. T'as pas l'impression de les aider à grand chose en réalité, mais t'estimes que tu peux peut-être t'améliorer sur ce point, rien n'est perdu d'avance. T'as toujours eu cet optimisme en toi et ce, malgré les épreuves que tu as du traverser. T'as toujours gardé ta bonne humeur et trouvé des solutions, persuadé que c'était la seule façon de ne pas sombrer dans une potentielle déprime. Et l'Art t'a plutôt aidé à garder cet optimisme, toi qui a toujours vu la vie en multiples couleurs, tu sais que c'est possible pour tout le monde, qu'il suffit juste de garder espoir, de ne pas baisser les bras et que parfois grâce à ça, les couleurs reviennent.

Tu lui proposes alors de s'exercer et affiche un sourire satisfait sur le visage lorsque tu l'entends accepter. C'est ton moment préféré dans l'apprentissage, voir la personne s'exécuter et voir ce qu'elle est capable de faire. Peu importe les compétences de chacun, tu trouves toujours beaucoup de bon dans ces oeuvres improvisées, parce que l'art n'est pas quelque chose de figé. Aujourd'hui, certains s'extasient devant une toile recouverte de noir, sans aucune ombre et sans aucun travail, sous prétexte que c'est de l'art. Tu préfères largement voir de jeunes artistes comme Dylan commencer à découvrir comment peindre sur une toile plutôt que des artistes reconnus qui en viennent à se moquer du monde, ou du moins c'est ton point de vue personnel, tu sais que tout le monde ne partage pas cette opinion.

Tu lui donnes divers pinceaux, peinture et tout le nécessaire pour la laisser exprimer une sensibilité et un côté artistique qu'elle peut aisément se découvrir en essayant alors qu'elle te demande comment tu vas. Tu es un peu surpris de la question, n'ayant pas pour habitude de parler de toi mais tu fais un petit sourire, appréciant cette petite attention de la part de Dylan. Tu ne sais pas trop comment tu vas en ce moment, ta vie est un micmac compliqué à gérer et tu fais de ton mieux pour ne pas laisser ces complications prendre le dessus sur le reste, tu te dois de rester fort. On fait aller, y'a des jours avec et des jours sans en ce moment mais tu vois, c'est pour ça que l'art c'est bien, j'ai beaucoup peint ! Tu ris un peu. il est vrai qu'avec toutes ces pensées dans la tête, tu as du peindre encore et encore pour les faire disparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Douce tempête



in haven hills since : 29/01/2018
messages : 1243
faceclaim : zoella bb sugg.
multinicks : skyler, la paumée des sentiments.
nickname : b_bulle (mel).
credits : (av.) sassenach (sign.) anesidora (gifs) marie et tumblr.
address : east side.
uptown funk : célibataire quoi qu'éprise. c'est l'bordel quoi.
picture of you :
Run this town : 2567

take me to church
relationships:
available?: OPEN (02/04 - collins, lenny)

MessageSujet: Re: (solan) breathe.   Mer 14 Mar - 11:43


icons by little liars & velvety



enthousiasme retrouvé rien qu'à l'idée d'un activité aussi simple que complexe. toile blanche, pinceaux, peintures. t'as tout le nécessaire devant toi, y a plus qu'à laisser parler ta créativité. t'en débordes d'ailleurs, ça ne devrait pas être si difficile que ça. enfin, en théorie. en pratique, faut s'lancer et c'est là que ça devient compliqué. tu ne sais clairement pas par où commencer. faut s'mettre à nue, laisser ses émotions parler. toi qui a pour habitude de tout intériorisé, cette épreuve te semble tout à coup insurmontable. t'es pourtant pas du genre à baisser les bras, ça non. faut juste que tu trouves le courage d'exposer tout c'que tu ressens. processus inverse à ce qui s'déroule d'ordinaire, il en faut du courage pour montrer c'qui s'passe tout au fond d'toi. tu l'trouveras, un jour peut-être. jolie poupée qui laisse ses doigts courir sur les pinceaux, en quête de celui qui te parlera plus que les autres, qui t'inspirera plus que ses petits compagnons. tu pourrais probablement faire quelque chose de grandiose si tu t'y autorisais pleinement. le lâcher prise. encore et toujours le même problème finalement. un détournement de conversation te semble assez légitime pour le moment. question que t'aurais dû poser depuis le début de cette entrevue et qui pourtant n'avait pas trouvé sa place plus tôt. tu lui demandes comment il va. parce qu'au delà de cette histoire d'art, y a un peu plus que ça quand même. un ami qu't'apprécie et dont tu t'soucies. ton esprit est accaparé par la toile vierge pendant un court instant. et puis, tu finis par t'armer d'un pinceau avant d'le plonger dans une tâche de peinture bleue nuit. on fait aller, y'a des jours avec et des jours sans en ce moment mais tu vois, c'est pour ça que l'art c'est bien, j'ai beaucoup peint ! son rire semble plus nerveux qu'autre chose. tes lippes se déforment un instant, sourire en coin presque compatissant. à des niveaux différents, tu peux aisément comprendre cette pulsion d'laisser s'exprimer tout c'qui s'passe dans la tête. toi, finalement, t'as pas encore trouvé ton exutoire. tu devrais peut-être te mettre en quête d'un moyen d'laisser sortir tout c'que t'emmagasines. tu notes ça dans un coin d'ta tête alors que tu laisses ta main faire son petit bonhomme de chemin, sans vraiment t'en soucier. ça pourrait très bien ne ressembler à rien que ça ne te surprendrais pas plus que ça. tu me montreras un de ces quatre ? que tu demandes, brin d'innocence et de curiosité. changement d'instrument, comme si tu avais l'intention de tous les utiliser. tu dois répondre à la question qu'il t'a posé un peu plus tôt. tu dois être capable de dire lequel de ces pinceaux a été utilisé. satisfaction personnelle à combler. tu sais qu'tu peux m'appeler, hein ? qu'tu poursuis. sale manie de toujours tendre la main, d'être présente à la moindre occasion alors que t'es pas capable de laisser les autres s'occuper d'toi. un jour, ça finira par te revenir en pleine face, à t'péter à la gueule ou pire encore. enfin, t'es pas obligé non plus cela dit ... mais si jamais, j'suis jamais bien loin. ce besoin constant de t'justifier. ça pourrait paraître agaçant ou alors attendrissant. jolie fleur bien trop mature qui reste parfois enfermée dans l'enfance. attitude assez contradictoire et dont tu n'te rends pas forcément compte.

_________________
† like a small boat on the ocean, sending big waves into motion. like how a single word can make a heart open. i might only have one match, but i can make an explosion


les p'tits cadeaux et un grand merci :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 31/01/2018
messages : 576
faceclaim : miles teller
multinicks : aaron le pianiste, harry le riche, ugo le geek, allan le mort
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar)
uptown funk : célibataire + homosexuel
picture of you :
Run this town : 1552

take me to church
relationships:
available?: toujours pour tes beaux yeux

MessageSujet: Re: (solan) breathe.   Jeu 15 Mar - 23:20

T'as toujours trouvé ça magique d'avoir une passion si importante à tes yeux, qui te prend à ce point aux tripes, comme si sans ça tu ne pouvais plus du tout vivre, plus respirer, plus supporter la vie toute entière qui t'entoure. L'art est un besoin pour toi, une nécessité et l'enseigner te semble presque être un devoir, une chose qui te plaît bien sûr mais que tu te dois de faire pour éviter que cette passion se perde dans les néants de la vie un jour ou l'autre car oui, cette possibilité t'inquiète et te fait peur. Alors forcément, tu profites au maximum de la possibilité de transmettre ce bonheur que peut procurer la peinture quand on s'y attarde un peu, et c'est ce que tu fais avec Dylan, au fur et à mesure de vos échanges.
Tu lui parles un peu de toi, tu t'ouvres doucement. C'est pas toujours facile ta vie en ce moment, tu te poses trop de questions sur tous un tas de choses et t'es perdu entre tous ces sentiments que tu ressens et qui commencent à te bouffer. Tu souris à sa question, oui tu pourras lui montrer, ça n'est pas quelque chose qui te dérange en réalité, montrer tes oeuvres, bien qu'elles représentent des parts de ta vie. Tu te lèves au même moment, la laissant continuer sa peinture alors que toi, tu te tournes pour ouvrir les palettes qui contiennent soigneusement plusieurs de tes oeuvres. Tu en sors une, une femme dénudée, de dos. Tu aimes ton art, tu as toujours peur du jugement des autres, c'est certain mais tu l'aimes néanmoins, tu aimes voir les gens se tromper, se demandant s'il s'agit d'une photo ou bien d'une peinture, tu es fier de ça, fier du talent que tu as développé tout au long de ces années. C'est gentil. Tu soupires à ses mots, tu le sauras maintenant, que tu peux compter pour elle pour de vrai et ça fait toujours chaud au coeur à entendre. Toi aussi tu sais, c'est pas juste des cours. Si t'as besoin, je suis là. Tu lui exprimes alors en souriant avant de lever ta toile vers elle, prenant une inspiration. En voilà une. tu ajoutes alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: (solan) breathe.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(solan) breathe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Breathe Me [Arizona] -Abandon
» madison + just be happy to breathe
» Thea & Jude ✖ Just breathe...
» Elo - Close your eyes, take a breathe, count to three...
» (c)toxicheart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: East Side-
Sauter vers: