AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hilly + tout un Art.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar





in haven hills since : 12/04/2018
messages : 76
faceclaim : Yvonne Strahovski.
multinicks : Faustine & Jules.
nickname : NIRVANA.
credits : january cosy (avatar) & tumblr
address : south side.
uptown funk : Célibataire, maman d'une petite Rosie.
picture of you :

MessageSujet: Hilly + tout un Art.   Mer 6 Juin - 20:15

Hily & Kate.
Tu avais ouvert la galerie tôt dans la matinée, t’avais envie que le public découvre les nouveaux arrivages. Tu as galéré à les dégoter alors t’espère qu’il y aura du beau monde. Tu as lancé une campagne pour que les gens viennent nombreux et tu dois avouer que t’es vraiment fière de tes trouvailles. T’espère vendre quelques toiles, tu as rien dit à ton patron, mais tu as glissé quelques toiles qui viennent de toi, que tu as peint toute seule comme une grande et t’as signé simplement avec ton initiale pour que personne ne reconnaisse ta marque. Tu veux simplement que ça plaise aux gens, enfin t’espère vraiment que tu vas réussir à faire une petite vente.

La galerie n’a jamais été aussi propre. T’as même préparé un petit buffet, bon t’es pas vraiment douée, mais plutôt satisfaite d’avoir réussi à le faire à la va vite pendant que Rosie regardait la télévision. Bordel, il fallait vraiment que tu changes tes habitudes, t’étais pas foutue de t’occuper de ta fille, et tu préférais la mettre devant la télévision. Tu pensais à son éducation désastreuse et tu soupirais. T’avais pas spécialement de repenser au passé mais t’étais certaine que vous auriez réussi à mieux éduquer si vous aviez été deux. Mais tu voulais pas repenser à Martin. Il avait fait son choix et toi, tu avais pris ta décision et c’était ainsi, tu ne devais pas remuer les souvenirs.

La clochette à l’entée signalait les premiers clients. Tu ne pensais plus au passé, te concentrait sur ton présent, si t’arrivais à faire de bonnes ventes, tu aurais certainement une augmentation ou autres primes et tu pourrais emmener Rosie en vacances. Tu penses à ça depuis un moment mais ta situation ne te le permettait pas. Maintenant tu penses que tu peux le faire, tu peux réussir. Alors, ton courage te permet d’avancer et d’apprivoiser cette journée qui s’annonce longue et un peu lourde mais dont tu rêvais il faut bien l’avouer.

La matinée déjà passée, tu remarques à peine que les heures ont défilées, mais tu vois qu’il y a moins de personne d’un coup. Tu observes l’heure, et effectivement la soirée approche mais il reste un peu de monde. Tu salues quelques personnes qui rentre et tu remarques une jeune femme qui est là depuis quelques temps, qui tourne et retourne dans la galerie et toi, naïvement, tu imagines qu’elle s’intéresse à l’Art, alors tu avances et t’approche pour discuter. Elle est posée devant une de tes toiles. Tu toussotais rapidement, histoire de montrer que tu étais là. « Bonsoir ! Ca fait un moment que je vous vois tourner, vous avez besoin d’un conseil ? Petit coup de cœur pour cette toile ? » T’essayais de vendre ta marchandise tu avais déjà plusieurs commandes et tu en étais ravie. Mais avant tout, tu aimais ton métier, et l'Art et tu voulais partager ta passion avec la nouvelle génération.



J’aime bien les osselets, le Monopoly mais seulement quand je tiens la banque. J’adore jouer aux billes je gagne tout le temps. Le jeux de loi c’est franchement débile, enfin toujours moins que les jeux dames. Le Rubik’s cube et toutes ces conneries des pays de l’est. Les devinettes ? C’est pas mon truc. Yams, crapettes, marelle c’est ok. Au chat perché sa passe encore mais sa s’arrête là. Mais il y a un jeux auquel ils ne faut jamais jouer, je dit bien jamais, même si c’est votre meilleur ami qui vous le propose ! C’est de se faire ensevelir dans un bloc de béton..(@kaakok// beerus)
it feels like burning alive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 15/05/2018
messages : 35
multinicks : minute papillon
nickname : Pingu
uptown funk : Célibataire
picture of you :

MessageSujet: Re: Hilly + tout un Art.   Mer 6 Juin - 22:56

Hilly & Kate.
J’aime me promener en ville. De toute façon, je n’ai pas grand-chose à faire, venant d’arriver dans le coin, il faut bien que je découvre ce nouvelle endroit. Que je repère où je peux crécher, où je peux faire mes petits larcins, attendant que mon frère de bonne fortune me retrouve. À notre dernière aventure, nous avons été séparé de force. Pour nous éviter les problèmes, les gros problèmes, nous avons du prendre des chemins différents. Je sais qu’il me doit me chercher comme un fou. Je l’espère, car si il m’abandonne comme m’a abandonné mon père, en prison, ou comme ma mère qui pourrait me voir morte dans le caniveau que ça ne lui ferait rien, je le tue ! Mais si nous sommes deux à nous chercher, alors nous pourrions croiser nos chemins sans le savoir, sans nous voir et tourner ainsi en rond. Pour une fois que je réfléchis comme lui avant d’agir ! Je suis certaine qu’il serait fière de moi. Il a ce don de penser à tout avant d’agir. Moi j’agis avant de penser et je me sers de mon esprit pour me débrouiller ensuite. Si l’un de nous deux peut retrouver l’autre, c’est bien lui, Ronnie. Alors je vais attendre là, qu’il vienne à moi, comme lors de notre rencontre.

En ville, je repère quelques boutiques sympa. Je craque pour cette boutique de chaussures, j’entends déjà Ronnie soupirer en se disant encore des chaussures ! Oui, j’aime les chaussures. Les chapeaux aussi. J’aime la mode. Avec ma silhouette, j’ai la chance de pouvoir me permettre de tout porter, alors pourquoi me priver ? J’ai cette chance aussi de pouvoir manger n’importe quoi, n’importe quand, n’importe comment et de ne jamais prendre de poids. Que voulez vous, être parfaite n’est pas donné à tout le monde ! Et en parlant de ça, il se trouve que j’ai une petite faim. Fraîchement arrivée dans cette petite ville, j’ai trouvé refuge dans une sorte de maison qui semble abandonnée depuis bien longtemps. La porte d’entrée et les fenêtres scellées par de grande planches de bois clouées, par chance, un boulot pas super bien fait, ou alors d’autres jeunes voulant se faire peur dans une maison abandonnée ont déjà ouvert le passage par une fenêtre en bougeant une planche. C’est ainsi que je m’y suis faufilée et que j’ai dormi là, la nuit dernière. Mais là, je dois trouver où je peux manger.

Je vois cette pub, l’ouverture d’une galerie pour la nouvelle collection d’art exposée. Dans ces trucs, il y a toujours un buffet non ? Et puis, c’est un bon plan, l’art, ça se revend toujours très bien. Même si je doute qu’il y ai de grands artistes qui exposent dans une petite ville, il doit tout de même y avoir quelques artistes demandé par ici. Des artistes d’ici reconnus par les gens d’ici et ailleurs. Les gens sont dingues d’art, surtout les riches. Ils sont même complètement dingues ! Une toile, blanche, vierge, 20 briques ! Oui, 20 000 billet pour une peinture blanche, une croûte ! Quand je vous dit que les gens sont fous quand il s’agit d’art. J’y vais donc ! Je vais profiter du buffet et faire du repérage pour un éventuel petit cambriolage. Sur place, je tourne autour des toiles, du buffet. Et d’une toile en particulier. J’ai l’habitude de cela avec Ronnie, je sais ce qui plaît à la revente. Et celle là, je le sais, je vais pouvoir facilement la refiler. Je ne vois pas la femme arriver vers moi. Elle me surprend donc quand elle s’adresse à moi. Je pensai être discrète…
« Et bien oui, c’est le genre de toile qui me plaît bien ! »
Et ce n’est pas un mensonge ! Elle me plaît bien cette œuvre, car c’est le genre a bien se vendre ! Et ça, ça me plaît ! Je peux peut être profiter de la dame pour en savoir plus.
« Vous connaissez l’artiste ? Généralement, elles se vendent combien les œuvres de cet artiste ? »
Je joue l’intéressée, je le suis, mais pas comme une cliente. Et cela, elle n’a pas besoin de le savoir.



Il y a une longue route devant toi. Tu dois apprendre à vivre avec la douleur des regrets, l'oublier, l'ignorer pour continuer d' avancer. Il y aura toujours des personnes pour placer des pierres sur ton chemin. C'est toi qui décides ce que tu en fais. Un mur, un pont. Tu es l'architecte de ta vie. Tu vis pour toi, pas pour le regard des autres. Celui qui suit la foule, n'ira jamais plus loin. Mais celui qui prend le risque de prendre un autre chemin ira là où personne n'a mit les pieds. La vie est courte, ou longue, mais elle vaut la peine d'être vécut ! Alors vis ta vie à fond tant que tu le peux !(@kaakok// beerus)
it feels like burning alive



HRP : j'aime tellement ton code de mise en page que je te l'ai piqué XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hilly + tout un Art.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: South Side-
Sauter vers: