AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 dancing queen. (kate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


strawberries and cigarettes



in haven hills since : 05/04/2018
messages : 97
faceclaim : sophie cookson
multinicks : quinn, léo, wes, tiger et murphy
nickname : voldy
credits : nephilim
uptown funk : le néant, alors elle préfère s'amuser
picture of you :

take me to church
relationships:
available?: alyx, léandre, kate, nicola

MessageSujet: dancing queen. (kate)   Mer 18 Avr - 23:24

Une énième minute qui passe alors que Jill ferme délicatement la porte derrière elle. Sans faire de bruit, en essayant de ne pas faire trop grincer le parquet spus ses pieds. Rosie s’était endormie, chose inespérée après trois histoires et deux batailles de coussins. Elle n’était pas sa nièce pour rien, aussi énergique et collante qu’elle. La jeune femme entra dans le salon avec un soupire de soulagement, elle était bel et bien endormie, pour son plus grand bonheur. Elle profite de sa solitude pour se sortir à boire du frigo et d’aller camper sur le canapé. En temps normal, elle aurait été chez elle, ou dans un lieu impliquant un barman et son meilleur ami. Mais comme à chaque fois que Kate lui avait demandé, la petite sœur avait rappliqué. Elle le savait, que parfois elle était trop gentille. Elle n’était que la tante. Jill ouvra sa canette, alluma la télé. Une connerie de télé réalité, ça aura au moins le mérite de faire passer le temps. Et c’est au moment où Jasmine quitte Rodrigo que la blonde entend la porte s’ouvrir. Des chaussures balancées par terre, un rire. Elle soupire. Kate, baisse d’un ton ! Elle murmure alors en balançant un coussin à sa sœur quand elle entre enfin dans le salon. Elle dort. Elle continue en posant la canette sur la table, se levant pour s’étirer un peu. Elle avait hâte de retrouver son lit, ou du moins, son appartement. J’espère au moins que t’as passé une bonne soirée. Elle lui demande alors avec un sourire en coin. Jill voyait plus Rosie que sa sœur, alors, ca lui semblait légitime de poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 12/04/2018
messages : 76
faceclaim : Yvonne Strahovski.
multinicks : Faustine & Jules.
nickname : NIRVANA.
credits : january cosy (avatar) & tumblr
address : south side.
uptown funk : Célibataire, maman d'une petite Rosie.
picture of you :

MessageSujet: Re: dancing queen. (kate)   Mar 24 Avr - 21:26






Jill & Kate




T’avais passé une sacrée soirée, ça faisait longtemps, enfin pas tellement, tu passais souvent des soirées loin de ton appartement pendant que ta sœur s’occupait de ta fille. Tu savais que c’était la meilleure des solutions, Jill jouait bien mieux la mère plutôt que toi, et tu te laissais à cette idée. T’avais pas voulu de ta gamine au début mais depuis, tu t’es battue pour elle, mais parfois, tu réfléchis un peu trop, tu sais que t’es une mère indigne, vraiment pas cool hormis quand tu passes toutes ses demandes pour qu’elle arrête de crier. Rosie, elle sait te faire marcher, elle sait comment te prendre dans ses vices. Tu soupirais, en buvant un bon verre d’eau, histoire de ressembler à quelque chose en rentrant de chez toi. Tu soupirais, tu savais pas ce que t’étais au final. Une mère, perdue, seule, oubliée. Oubliée. Pas aimée. Tu montais difficilement les escaliers en se marrant. Tu rigolais de toi-même, tout en ouvrant la porte, t’es pas discrète pourtant tu sais qu’il est tard que Rosie doit dormir, et du coup tu rigoles encore. Tu vires tes chaussures, tu les envoies valser dans le couloir, tu t’en fous au final, mais tu entends la voie de Jill qui te dit de te taire. Tu lèves les yeux au ciel. Putain, c’était vraiment elle qui aurait dû avoir une gamine, elle gérait tellement, t’en étais jalouse. Tu évites le coussin qu’elle t’envoie dans la figure et tu peux pas continuer de rire. Encore et encore. Tu soupirais de soulagement. Elle dormait, enfin, t’allais faire une bonne nuit pour une fois. « Putain c’est pas trop tôt ! Comment tu as fait ? T’étais pas aussi douée et la plupart du temps, Rosie finissait dans ton lit pour le reste de la nuit parce que tu voulais dormir au moins quelques heures. Tu te laissais tomber sur le canapé à compter de Jill. Tu récupérais une cannette qui trainait sur la table et pris une bonne gorgée. Ca faisait du bien. « C’est quoi cette merde ? », encore une téléréalité pourrie de seconde partie de nuit. Jill n’avait vraiment pas bon goût en matière de télé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


strawberries and cigarettes



in haven hills since : 05/04/2018
messages : 97
faceclaim : sophie cookson
multinicks : quinn, léo, wes, tiger et murphy
nickname : voldy
credits : nephilim
uptown funk : le néant, alors elle préfère s'amuser
picture of you :

take me to church
relationships:
available?: alyx, léandre, kate, nicola

MessageSujet: Re: dancing queen. (kate)   Jeu 26 Avr - 16:10

Jill adorait sa sœur. Vraiment. Elles avaient fait les quatre cent coups ensemble, elles les faisaient encore, quand la petite sœur ne s'occupait pas de sa nièce. Elle avait bien sûr remarqué, son changement d'habitude. Ses nombreuses envies de sorties. À tel point que la plus jeune doit se trouver des excuses pour ne pas jouer les baby-sitters. Elle la regarde, évite une réplique cinglante sur ses talents de mère. C'est pas son rôle. Et puis, elle n'en a pas la force. Elle a envie, non, c'est pas l'envie qui lui manque, de lui remettre les yeux en face des trous, de lui dire de reprendre son rôle, de se bouger autre part que sur une piste de danse. Mais ce soir, cette nuit, elle veut juste rester tranquillement assise sur  le canapé à discuter avec sa grande sœur. Et puis, elle l'a déjà fait. Mais à chaque fois, Kate la traite de rabat-joie. Alors Jill préfère abandonner et laisser ce rôle à sa mère. J'invente des histoires, on a fait des batailles de coussins, un peu de patience et le tour est joué. La petite s'était endormie pendant un des récits de mariage de sa tante. Entre deux teintes de rose. Elle avait continué, pour s'assurer qu'elle dormait bien, avant de se lever et de partir de la chambre sur la pointe des pieds. Kate la rejoint sur le canapé. La petite sœur ne peut s'empêcher de rire, la grâce, ça doit être de famille. Je m'occupe comme je peux jusqu'à ce que t'arrive. Elle répond en levant les yeux au ciel. C'était vraiment pas son truc mais la jeune femme n'avait trouve que ça. Bon, alors, raconte, avant que je parte vers d'autres horizons. Elle s'exclama, avec un ton digne d'un acteur shakespearien. Ou de Buzz l'Éclair, au choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 12/04/2018
messages : 76
faceclaim : Yvonne Strahovski.
multinicks : Faustine & Jules.
nickname : NIRVANA.
credits : january cosy (avatar) & tumblr
address : south side.
uptown funk : Célibataire, maman d'une petite Rosie.
picture of you :

MessageSujet: Re: dancing queen. (kate)   Ven 11 Mai - 19:21






Jill & Kate




Jill possédait des talents que, manifestement, tu n’obtiendrais jamais et, apparemment, être mère semblait être plus dans ses cordes que dans les tiennes. Effectivement, tu régnais encore et toujours ton rôle de mère et Jill avait beau tenter de te responsabiliser, tu n’en faisais qu’à ta tête. Tu savais bien que Rosie méritait mieux. Une meilleure mère, avec un cadre éducatif strict, précis. T’étais incapable de lui donner ça et ça te rongeait mine de rien. Tu te répétais sans cesse que t’étais une mauvaise mère, qu’un jour où l’autre, les services sociaux te la retiraient. Et si eux ne le faisaient pas, et bien, un jour, elle te quitterait. Comme son imbécile de père.

Enfin, la moitié de ses pensées ne te touchèrent absolument pas, encore un peu sous l’effet de l’alcool qui te donnait l’impression d’être assis sur un nuage de barbe à papa. T’avais pas fumé pourtant mais savoir que pour une fois, une seule et unique fois t’allait pouvoir dormir sans hurler jusqu’à l’extinction de voix, ça te faisait du bien. De la patience. Tu rigolais presque face à Jill. Tu possédais aucune patience, et t’avais pas assez d’imagination pour raconter des romans de cape et d’épées sur mesure tous les soirs. Tu croyais plus à l’amour alors tu pouvais pas non plus lui parler de ça. T’étais devenue plus vieille et aigrie que tu l’imaginais et Rosie en pâtissait. Dis comme ça, on dirait que c’est simple. » Tu soupirais un peu trop bruyamment sûrement. Ca t’agaçait de pas réussir toute seule. Il te fallait sûrement de l’aide mais à l’évidence, Rosie allait être perturbée si tu faisais rentrer quelque d’autre dans sa vie. Toi aussi tu serais perturbée. T’avais déjà penser à louer la dernière chambre de l’appartement, même si en vérité, t’avais toujours espéré que ce soit Jill, qui vient s’installer. Tu connaissais d’avance sa réponse. Non. Simplement parce qu’elle voulait rester la tante super cool et pas la mère. Bon dieu que tu aurais aimé faire pareil.

Tu hausses les épaules tout en continuant à regarder la télévision. T’avais envie de lui tirer la tignasse à cette potiche d’Emilie avec ses gros seins qui dépassaient presque de ton écran. Tu soupirais. « T’as chasse et pêche aussi, vu l’heure. », pas que tu sois une adepte du couche tard, mais tu dormais de moins en moins. Soit tu sortais, soit parce que t’étais une maman. De toute manière, t’avais bien compris ce truc là. Dès que tu devenais maman, tu pouvais dire au revoir à ton capital sommeil. Envolé.

Tu lui attrapais le bras en rigolant. Pas question qu’elle parte. Pas tout de suite, t’avais encore besoin de ta petite sœur, rien qu’un peu. Tu voulais discuter. Parler d’autre chose que de la nouvelle tétine de Rosie. « Je suis sortie avec quelques copines, on sait installées à un bar un peu miteux avec des bières coupées à l’eau. On a beaucoup dansées, pas trop discutées, on a frottées nos corps endiablés à des mâles en chaleur ! » Tu pouvais pas t’empêcher de rire tout en racontant ton histoire. T’exagérais si peu. Effectivement vous aviez dansé, mais les seuls mâles du coin avaient plus de cinquante ans. « Après on a été dans une vraie boite de nuit. Au bout d’un moment j’ai perdue les filles de vue, du coup, je suis rentrée. » La soirée aurait dû continuer bien plus tard finalement, mais t’avais promis à Jill d’être là à l’heure et fallait bien l’avouer, tu respectais rarement. « Ca n’envoie pas beaucoup plus de rêve que cette foutue télé-réalité. » Tu haussais les épaules en soupirant. Fallait bien avouer, que ta vie, elle n’était pas spécialement sulfurant, digne des romands de romance que tu dévorais.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


strawberries and cigarettes



in haven hills since : 05/04/2018
messages : 97
faceclaim : sophie cookson
multinicks : quinn, léo, wes, tiger et murphy
nickname : voldy
credits : nephilim
uptown funk : le néant, alors elle préfère s'amuser
picture of you :

take me to church
relationships:
available?: alyx, léandre, kate, nicola

MessageSujet: Re: dancing queen. (kate)   Lun 11 Juin - 20:51

Jill la regarde comme si elle venait d’un autre monde. Comme si tout à coup, ce n’était plus Kate en face de toi mais une simple étrangère. C’est dans ces moments là qu’elle a envie de se lever pour la secouer un peu. Parce que ça peut pas continuer. Parce qu’elle devrait savoir que la petite sœur ne sera pas toujours là pour couvrir ses arrières. C’est simple. Elle marmonne alors, d’un air agacé. Pour elle, ça coulait de source. Un enfant, c’était pas si compliqué que ça. Ça restait un adulte miniature. Un adulte miniature qui avait besoin d’attention, de jeux, qui avait besoin de quelqu’un au quotidien. Certains enfants étaient même parfois plus simple que certains adultes, il fallait juste avoir le truc. Jill glisse dans le canapé, pose sa tête sur le dossier. Elle a juste envie de s’y enterrer, ou de rentrer chez elle. De passer à autre chose. En restant, elle risquait surtout par s’énerver sur sa sœur, si irresponsble. Pourtant, la jeune femme était loin d’être parfaite. Ravie pour toi, je rêve de sortir et de danser un peu moi aussi. Elle ronchonne, accusatrice. C’est pas de sa faute. Tout ce qui sortait de la bouche de sa sœur pouvait être critiqué. Au moins, tu t’es amusée. Elle finit par répondre avant de baisser le son de la télé. Elle en avait marre d’entendre parler Killian de ses histoires de coucheries. Et Rosie dormait, elle ne voulait pas prendre le risque de la réveiller. Et la galerie, tout se passe bien ? J’y suis passée l’autre jour, les œuvres exposés sont pas mal. Elle enchaine alors en se rappelant du tableau qui l’avait tant séduit. Dommage qu’elle n’avait pas un peu plus d’argent dans son porte monnaie, sinon, Jill aurait sûrement fait une folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: dancing queen. (kate)   

Revenir en haut Aller en bas
 
dancing queen. (kate)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kate Weasley [Validée]
» lee ◊ don't be a drag, just be a queen
» Barbie Fashion Queen contre Barbie Geek [Swann et quelques moldus]
» Queen's Academy
» [RP] Baptême de Queen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: East Side :: Habitations-
Sauter vers: