AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui cherche trouve ft. Emily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar





in haven hills since : 17/01/2018
messages : 83
faceclaim : Finn Wolfhard
multinicks : non
nickname : clo
uptown funk : célibataire
picture of you :
Run this town : 79

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Qui cherche trouve ft. Emily   Lun 9 Avr - 21:14

Charlie était un peu livré à lui-même ces derniers temps avec son père qui pensait être plus jeune qu’il ne l’était réellement, mais ce n’était pas l’adolescent qui allait s’en plaindre, bien au contraire. Il en profitait même que James soit moins sur son dos et qu’il n’y ai plus la menace de leur ravisseur qui les cherche partout pour faire toutes les conneries possibles et imaginables… Et malheureusement, pour les conneries, Charlie ne manquait pas d’imagination et s’il en manquait, il pouvait toujours compter sur ses copains pour lui donner des idées. Le dernier défi que l’un de ses copains lui avait donné était de glisser un paquet de gâteaux dans le sac d’une personne pour que cette dernière ait des ennuis avec la sécurité. Un jeu d’enfant pour l’adolescent qui avait de suite accepté sans se soucier des conséquences que cela pourrait avoir pour lui, s’il était pris, ou pour l’adulte dont il ferait sa victime. Un paquet d’oréos dans la  main, il l’avait rapidement trouvée : par vengeance, il avait choisi une personne qui l’avait bousculé peu de temps auparavant sans prendre la peine de s’excuser… Et après, on dira encore que ce sont les jeunes qui sont mal élevés… Bon, d’accord, Charlie marchait au milieu des rayons, mais ce n’était pas une excuse pour lui rentrer dedans comme ça… Le jeune garçon avait eu bien du mal à ne pas riposter d’ailleurs, mais son plan en tête, il avait commencé à la suivre discrètement au détour des rayons jusqu’à la caisse et avait profité qu’elle soit enfin arrêtée pour un petit moment pour glisser discrètement le paquet dans son sac. Mission accomplie, l’adulte ne s’était rendu compte de rien. L’air de rien, il attrapa ensuite un paquet de chewing-gum. Après tout, quitte à être ici, autant s’acheter un petit quelque chose avec le peu d’argent de poche qui lui restait.


Spoiler:
 

_________________


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
•Everything will be okay in the end.
If it's not okay, then it's not the end•
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 08/04/2018
messages : 129
faceclaim : Karen Gillan
multinicks : //
nickname : SarcastikMoose
credits : Yesterday
address : East Side
uptown funk : Célibataire + Hétérosexuelle
picture of you :
Run this town : 509

take me to church
relationships:
available?: Always

MessageSujet: Re: Qui cherche trouve ft. Emily   Jeu 12 Avr - 2:13

Qui cherche trouve

feat. Emily & Charlie

«C'est pas moi, je le jure!»
Une phrase que tu ne t'attendais pas à dire en cet après-midi. En fait, tu ne t'attendais pas à être dans une situation pareil tout court, avec un garde de sécurité qui te fixe alors qu'il tient le paquet d'oréos qu'il vient de trouver dans ton sac à main. Tu le regardes, confus, ne sachant pas trop quoi dire...

Ta journée avait pourtant bien commencée. Un bon petit déjeuner, puis tu planifiais de faire les emplettes sur ce qui manque pour l'appartement. Un truc hyper banale, quoi. Un réveil assez tôt, sans cadran. Un baiser sur le crâne de ta soeur alors qu'elle termine de manger et que tu lui annonces que tu allais faire quelques courses. Tu quittes les lieux de ton nouvel appartement et part en direction de l'hypermarché. T'as de la chance que ton logis, trouvé par ton employeur précédent, était situé au centre-ville. Tu étais proche de tout. Tu pouvais te rendre au boulot à pied et si ce n'était pas par paresse de trainer tes sacs d'épicerie plein de nourriture dans tes bras, tu irais sans doute à l'hypermarché de la même façon. Mais bon, voilà, t'es une lâche à ce sujet.

Tu déambulais dans les allées, cherchant quelques derniers trucs et de quoi faire plaisir à Logann, poussant le panier. Tu n'étais pas pressée, ça faisais du bien. Parfois, faut simplement ralentir un peu. C'est pas nécessaire de toujours courir et être à la dernière minute. Faut apprendre à respirer et perdre son temps. Et puis, tu l'avoues, tu détestes avoir à pousser les paniers. C'est chiant, ça prend de la place et y'a toujours une roue qui décide de se barrer dans tout les sens.

Un appel soudain te fait arrêter d'un seul coup. Tu reçois rarement des appels, si ce n'est de Logann et ton employeur. Et dans ce cas-ci, c'est ta patronne. Qui t'appelle un samedi. Tu fouilles ton sac rapidement et trouve ton portable. Tu y réponds et replace ton sac sur ton épaule sans trop prendre conscience de ce qui se trouve autour. Tu ne constates d'ailleurs pas le jeune garçon que tu viens d'accrocher avec ton sac par pure maladresse. -En même temps, il n'avait qu'à ne pas être au beau milieu de l'allée- Tu t'es plutôt dépêchée de répondre à l'éditrice et en quelques instants, tu te retrouves à devoir mémoriser ce qu'elle te dit parce que bien entendu, t'as laissé ton calepin de notes à la maison et ton portable... bah il est à ton oreille. À croire que ta supérieure n'arrête jamais de travailler, pour t'appeler un jour de congé.

L'appel terminé, tu reprends tes courses après avoir noté le tout dans ton portable. Sauf que depuis que tu as repris ta marche, tu as une drôle d'impression. Un peu comme celle d'être suivie. Et pourtant, typique de n'importe quel film d'horreur, à chaque fois tu te retournes, tu es la seule dans l'allée ou alors, c'est une vieille dame qui tente de lire les ingrédients au travers de ses lunettes beaucoup trop épaisse pour être normales. Sous de rares occasions, une petite tête bouclée se fait entrevoir au bout de l'allée, mais rien de plus. Tu tentes d'ignorer la sensation et termine pour te rendre aux caisses. Arrêtée, tu ressens une sensation de lourdeur dans ton sac à main. En même temps, c'est le type de sac à main assez large, qui est fermé que par un bouton pressoir au centre. Y'a tellement de trucs à l'intérieur, ça doit être ta bouteille d'eau qui s'est déplacé, tu présumes. Jamais aurais-tu pensé que c'est un gamin qui t'a mis un paquet de biscuits dedans. Alors en toute innocence, tu paies tes courses et traverses le système de sécurité comme à l'habitude. Sauf que cette fois, il sonne.

Tu t'arrêtes, confuse. Le garde de sécurité à l'entrée s'approche vers toi. Il fouille ton sac et y découvre le paquet. Après t'être défendue, tu le paies. C'est pas le gros drame, toute façon, c'est bon des oréos. Tu remercies l'homme, t'excuse de nouveau et quitte le magasin. En quelques temps, c'est alors que tu constates la petite tête frisée qui sort du magasin. Il semble avoir un petit air satisfait sur son visage et quelque chose te dit qu'il n'est peut-être pas aussi innocent qu'il en a l'air. En fouillant dans tes souvenirs, tu te rappels même de l'avoir vu en train de marcher au milieu de l'allée.

« Si tu tenais tant à tes oréos, mais que tu ne pouvais pas les acheter, fallait le dire.» Tu lui lances, d'une voix qui ne se veut pas menaçante -c'est un jeune, quand même!-, même ferme, alors que tu l'arrêtes par une main contre l'épaule. Tu ne commets pas de geste brusque, c'est pas le temps qu'il gueule qu'il se fait attaquer. Pas après que tu aies "volé" des biscuits. Et ce, même si au fond, ça te fâche qu'un jeune fasse ce genre de connerie. Quoi que, t'as pas trop à parler non plus. Un regard rapide autour te permet de voir que l'enfant est seul, sans parent. Qui est-ce qui délaisse son gamin à l'hypermarché de nos jours? Tu contiens tes commentaires à ce sujet, fouillant l'un de tes sacs pour sortir le paquet de biscuits. «Tes parents ne sont pas avec toi?»

made by guerlain for bazzart

_________________


Through the darkness
Keep me sane ☽ We've all got both light and dark inside us. What matter is the part we choose to act on. That's who we really are. And there will be a time where we must choose between what is easy and what is right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 17/01/2018
messages : 83
faceclaim : Finn Wolfhard
multinicks : non
nickname : clo
uptown funk : célibataire
picture of you :
Run this town : 79

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: Qui cherche trouve ft. Emily   Jeu 12 Avr - 21:20

Son plan avait marché à merveille et Charlie n’en était pas peu fier. Face au garde de sécurité, la jeune femme n’en menait pas large et l’adolescent avait eu bien du mal à cacher un sourire amusé par la situation alors qu’autour de lui, les remarques des quelques clients assistant à la scène se faisaient entendre de toutes part en une multitude de murmures. Elle avait volé un paquet d’Oréos, le drame… C’était limite s’ils ne la jugeaient pas autant que si elle avait tué quelqu’un… Les gens peuvent être tellement idiots parfois. C’en était effrayant. Heureusement pour elle, la situation avait fini par s’arranger, et alors qu’elle payait le paquet de gâteaux, lui en faisait de même avec ses chewing-gum, ouvrit le paquet et en pris un avant de remettre les autres dans la poche de sa veste. Il jeta alors un regard à un jeune homme de dix-sept ans qui s’était glissé derrière lui avec quelques packs de bières dans son caddie. Un jeune homme que Charlie connaissait plutôt bien : il traînait toujours avec lui et un autre garçon du même âge. Du haut de ses quatorze ans, Charlie les considérait tout deux comme des amis. Même s’ils lui faisaient faire beaucoup de coups bas comme celui-ci. Et pour ne pas paraître à leurs yeux comme un dégonflé, il acceptait tout ce qu’ils lui demandaient. Juste parce qu’à ses yeux, c’était cool de pouvoir être avec eux. Alors qu’il croisait le regard de Charlie, le plus âgé se pencha doucement vers lui pour lui murmurer quelques mots. « T’as géré. Retrouve Blake dans la voiture, j’en ai pas pour longtemps. » A ces mots, Charlie pris la direction de la sortie du magasin et se retrouva sur le parking. Il était soulagé d’avoir réussi ce défi et de se faire bien voir par Julian. Julian, c’était le genre de garçon que Charlie préférait avoir comme ami que comme ennemi et pour se faire bien voir par ce dernier, il était capable de tout. Il l’avait d’ailleurs encore une fois démontré aujourd’hui. Le cœur plus léger, il marchait d’un pas décidé vers la voiture quand il senti une main se poser sur son épaule. Machinalement, il s’arrêta et se retourna pour faire face à son interlocutrice. La jeune femme qu’il avait piégée tout à l’heure. 

Elle semblait se douter que c’était lui qui avait fait le coup. Mais comment pouvait-elle en être sûre ? Elle n’avait aucune preuve. Dès lors, le jeune garçon décida de jouer les innocents en lui adressant un regard intrigué, faisant mine de ne pas comprendre, alors qu’il reculait légèrement. «  De quoi vous parlez ? J’y suis pour rien, c’est pas… » Il s’arrêta de parler en voyant Julian sortir du magasin et cela suffit à ce qu’il se reprenne. Ce dernier lui adressa un regard interrogateur mais détourna rapidement le regard alors qu’il continuait à marcher vers sa voiture. Il devait sans doute ne pas vouloir attirer l’attention de la jeune femme sur lui. Comme si Charlie allait le balancer. S’il croyait cela, ce serait mal le connaître. Machinalement, il fit comme si de rien était et reporta son attention sur le paquet de gâteaux qu’elle venait de sortir de son sac. Allait-elle le lui rendre ?  A dire vrai, il n’était pas sûr de le mériter vraiment. Ce geste le laissait perplexe et il adressa à la jeune femme face  lui un regard intrigué. Mais alors qu’il allait l’interroger, c’est elle qui s’en occupa et la question qu’elle lui avait posée avait suffi à le frustrer quelque peu. Cependant, elle n’avait pas l’air de vouloir être désagréable avec lui, dès lors, pourquoi le serait-il en retour ? Il se contenta donc de secouer négativement la tête, sans pouvoir retenir un petit soupir malgré tout. « Je suis assez grand pour me débrouiller tout seul, vous savez ? Mais non, mon père n’est pas là. Il doit être à la maison. Pourquoi ? » L’interrogea-t-il avec un petit regard suspicieux et inquiet. Il savait pourtant qu’il avait fait une erreur en glissant ce paquet de gâteaux dans son sac. Les choses auraient pu beaucoup plus mal tourner s’il était tombé sur quelqu’un d’autre, il en était conscient. Et quelque part, il s’en voulait un peu de lui avoir causé quelques tourments. Après tout, elle aussi aurait pu avoir de plus graves ennuis à cause de son petit jeu. En y songeant, il se mordilla doucement la lèvre inférieure, ennuyé, avant de reprendre la parole. « Je suis désolé pour tout à l’heure. J'admets, c'était moi et j’aurais pas dû faire ça, je le sais. C’était seulement pour plaisanter… »

_________________


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
•Everything will be okay in the end.
If it's not okay, then it's not the end•
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 08/04/2018
messages : 129
faceclaim : Karen Gillan
multinicks : //
nickname : SarcastikMoose
credits : Yesterday
address : East Side
uptown funk : Célibataire + Hétérosexuelle
picture of you :
Run this town : 509

take me to church
relationships:
available?: Always

MessageSujet: Re: Qui cherche trouve ft. Emily   Jeu 12 Avr - 21:55

Qui cherche trouve

feat. Emily & Charlie

Tu les as vu, ces regards au loin. Tu les as entendu, aussi. Leurs murmures, leur jugement. C'est comme si c'était un drame dans leur petite ville parfaite. Bon, faut dire que quand tu te défends, ta voix s'élève et c'est sans doute en partie ce qui a attiré l'attention des autres, mais voilà. C'est pas comme si tu venais d'enlever un enfant ou défoncé le visage d'une vieille dame à coup de boîte de céréales. On a juste mis un paquet de biscuits dans ton sac et on t'a pris pour une voleuse. Les gens se font des drames avec un rien, de nos jours. Malgré tout, une partie de toi s'est dit que tu serais sans doute mieux de changer de marché. Quoi que, tu ne sais même pas s'il y en a un autre dans la ville. Bon, tant pis. Au pire ils te feront des jugements. Tu as vécu pire, toute façon!

Tu sors du magasin et arrête le jeune garçon. Bien sûr que tu aurais pu te mettre en colère. Tu aurais pu gueuler, lui crier des bêtises. Mais c'est qu'un jeune, il ne mérite pas ça. Alors tu gardes ton calme. La situation est passée, tout est bien qui fini bien. Du moins, normalement. Tu l'écoutes parler, le voyant clairement feindre la situation. Allons. Tu étais le seul gamin à la tête frisée aux caisses, fais pas le malin. Bien que tu n'en dises rien et le laisse parler, ton visage démontre très clairement que tu n'y crois simplement pas. Sauf que cette réaction ne reste pas très longtemps, alors que la phrase du plus jeune s'arrête. Sur une fraction de seconde, il semble observer la personne qui sort. Tu détournes la tête, observant l'inconnu quelques instants avant de retourner vers lui. D'un seul coup, tu n'es plus certaine. Déjà, un jeune de quoi... 13? 14 ans ? Tu ne sais pas son âge exacte, mais un mineur qui se trimballe à l'hypermarché, c'est déjà une attitude étrange. Rien de suspect, bien entendu. Mais tu sais clairement que ce n'est pas l'endroit le plus excitant pour passer le temps pour les gens de son âge.

Tu gardes le paquet d'oréos dans les mains, hésitante. Tu ne sais même pas si tu dois lui rendre ou non. Si ça se trouve, il est diabétique et ça va le tuer. En même temps, quelque chose te dit que ce serait la bonne chose à faire. « Oh, je n'en doute pas! Je me disais juste que c'est un endroit... particulier pour passer le temps.» Tu soupires un peu, en combat intérieur avec tes propres émotions et ton sens de la justice. Et puis, c'est qu'un détail, mais tu l'entends bien dire "père" au lieu de "parents". Alors, tu es loin d'être une psychologue ou une génie du social, mais ça ne te fait que mettre la puce à l'oreille que la mère n'est pas présente. Et franchement, avec tout ce que tu as vécu, une partie de toi est triste à l'idée qu'un jeune de son âge n'ait qu'un parent sur deux. Tu sais le manque que ça peut créer chez quelqu'un. Personne ne devrait vivre ça, encore moins en bas âge.

Un petit sourire étire tes lèvres et te sors de tes pensées alors que tu l'entends s'excuser. Soudain, tu te positionnes finalement sur tes idées de justice et lui tend le paquet de biscuits. « Tiens. » Tu le laisses te libérer du paquet avant de continuer. « Tu sais, c'est pas nécessaire de faire ça pour attirer l'attention...»  Tu commences ta phrase et c'est alors que tu réalises que tu sonnes en fait comme une vieille dame qui lui fait la morale. Tu te doutes, qu'au fond, c'est sans doute pas sa faute. À cet âge, ça veut impressionner ses amis, ça veut jouer des mauvais tours. Tu as passé par là, toi aussi. Seulement, certains gestes ont plus de conséquences que d'autres. Et puis, il avait l'air d'une bonne personne malgré tout. « Je sais que ce n'est pas de mes affaires. Et puis, une inconnue qui te fait la morale? C'est chiant, je sais. » Tu lâches un léger rire, replaçant une mèche derrière ton oreille. « Est-ce que... C'est lui qui t'a demandé? » Tu sais que c'est un terrain risqué. Depuis quand les garçons dénoncent leurs amis, en même temps. Mais tu tentes le coup tout de même, ton hésitation se laissant clairement ressentir dans tes paroles. Et si tu étais ferme au départ dans ce que tu disais, ta voix s'est adoucit. Tu ignores pourquoi, mais tu as peur qu'il fasse de mauvaises décisions, qu'il s'attire des problèmes, tout ça pour être cool aux yeux de ses amis. Ça ne te concerne en rien, tu en es plus que consciente. Tu es une adulte, il ne te connait pas, tu n'es pas même de sa famille. Puis, il t'a fait passer pour une voleuse auprès de tout le monde dans l'hypermarché. Sauf que quelque chose te dit que tu dois lui demander, si ce n'est que pour au moins avoir la conscience tranquille.

made by guerlain for bazzart

_________________


Through the darkness
Keep me sane ☽ We've all got both light and dark inside us. What matter is the part we choose to act on. That's who we really are. And there will be a time where we must choose between what is easy and what is right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Qui cherche trouve ft. Emily   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui cherche trouve ft. Emily
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui cherche trouve... [PV Tetsuya]
» Qui cherche, trouve!
» [Epreuve d'immunité VI] Qui cherche trouve !
» Qui cherche... Trouve. [Tebi]
» Quand on cherche, on trouve! Mais pas toujours ce qu'on veut...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: East Side :: Hypermarché-
Sauter vers: