AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BLUE + the wild heart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar





in haven hills since : 08/01/2018
messages : 144
faceclaim : Viggo Mortensen
multinicks : Hazel, Faustine & Jules.
nickname : NIRVANA.
credits : santhieen
address : South Side
uptown funk : Mariée + hétérosexuel..
picture of you :
Run this town : 101

take me to church
relationships:
available?: OUI OUI.

MessageSujet: BLUE + the wild heart   Lun 2 Avr - 21:32






Arsène + Blue




Tu fermais les yeux, tu comprenais plus rien. T’avais l’impression d’avoir perdu tous tes repères, comme si t’avais fumé, longtemps, tu t’étais drogué, shooté, tu tenais pas debout. Tu comprenais pas comment tout ce sang était arrivé sur tes mains. Tu te souviens d’être sorti de la mairie comme tous les soirs, t’avais bu un verre d’eau et après tout avait déconné. Tu te souviens d’avoir croisé au coin d’une ruelle, un mec qui avait peut-être trop bu ou quoi. Il t’a alpagué, et t’as pas répondu immédiatement. Il a continué à te suivre et à te parler et malgré ton air calme, t’as pas su à te raisonner. Tu l’as frappé, tu l’as frappé longtemps et sans t’arrêter, t’avais la main en sang et quand tu t’es arrêté, tu t’es relevé, il était couché là, il ne bougeait plus. T’as voulu paniqué, mais t’en étais incapable, alors t’as pris tes clics et tes claques et t’avais filé vers l’hôpital.

Tu craignais qu’on te voit alors t’avais erré dans les ruelles, t’avais attendu que la nuit tombe et que les gens ne te reconnaissent plus dans la nuit. T’étais arrivé aux urgences et t’étais soulagé, il y avait presque personne. Tu avais filé aux services d’admissions et on t’avait amené dans un bloc où on t’avait caché des regards. C’est clair que t’avais pas vraiment envie de faire la une du journal local, mais après tout, c’était comme ça. T’étais pas violent, tu l’avais jamais été mais tu sais pas pourquoi, ce soir, tes pulsions avaient pris le dessus. Et t’avais frappé. Sans chercher à comprendre. Tu regardais ta main, il y avait des plaies ouvertes ça remontait jusqu’à ton poignet, où tu voyais tes premiers tatouages. C’était impossible que ta haine avait pris le dessus ainsi, il devait bien avoir une explication. La porte s’ouvrit et une femme t’observa un instant. Tu rompis le silence. « Bonsoir. » Tu savais que ça servait à rien de te présenter. Elle devait bien te reconnaitre.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Disaster queen



in haven hills since : 21/01/2018
messages : 592
faceclaim : peltz
multinicks : elynn
nickname : alex
credits : ranochja (av), BALACLAVA (others)
uptown funk : célibataire
picture of you :
Run this town : 1725

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: Re: BLUE + the wild heart   Sam 7 Avr - 10:52

Ces derniers temps, c’est le foutoir à l’hôpital. Vous vous retrouvez avec des gens qui se battent, qui prétendent ne pas se souvenir de leurs proches, qui débloquent totalement. Personne ne comprend vraiment ce qu’il se passe. Tout ce que toi, tu comprends, c’est que tes journées sont beaucoup plus longues, beaucoup plus fatigantes. Parce que certains de tes collègues se sont retrouvés en arrêt maladie à cause de cette connerie. Tu sais pas ce qu’il se passe, un virus ? un produit dans l’air ? Certainement pas, sinon tout le monde serait dans ce cas-là. Et jusqu’à preuve du contraire, toi tu te souviens de toute ta vie. Parfois, tu te dis que t’aimerais être comme eux, et oublier un peu. Mais c’est pas une solution.
T’es bien contente quand les urgences commencent à se vider. Tu commences à pouvoir respirer, enfin. C’est éprouvant d’être sans arrêt sur le qui-vive. Surtout que tu ne bosses pas constamment aux urgences. T’es plus du genre à aller où on a besoin de toi, en réalité.
Tu te rends au bureau des admissions, pour regarder le cahier que tiens la secrétaire. Bloc 5. Le nom t’intrigue, tiens tiens… le maire de la ville est aux urgences pour une blessure à la main. Ça risque d’être intéressant. Tu en as, des choses à lui dire. Tu choppes le dossier et te rends jusqu’au bloc où le fameux Arsène Tremblay est assis, fixant sa main. Il t’adresse un « bonsoir » et tu hoches la tête en entrant dans la petite pièce et en fermant la porte. « Monsieur le maire. » Que tu le salues. Tu t’approches doucement et tu attrapes sa main. C’est pas beau à voir, plusieurs plaies bien ouvertes, le sang qui ne s’arrête pas de couler. Il risque d’avoir des points de suture. Tu te demandes bien ce qu’il s’est passé pour que le maire d’Haven Hills se retrouve dans cet état-là. « Vous vous souvenez de ce qu’il s’est passé ? » Tu le fixes longuement. Ouais, t’aurais d’autres choses à lui dire, mais tu préfères commencer par le soigner. Tu lui feras part de ta façon de pensée sur sa façon de gérer la ville une fois qu’il sera dans un meilleur état.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 08/01/2018
messages : 144
faceclaim : Viggo Mortensen
multinicks : Hazel, Faustine & Jules.
nickname : NIRVANA.
credits : santhieen
address : South Side
uptown funk : Mariée + hétérosexuel..
picture of you :
Run this town : 101

take me to church
relationships:
available?: OUI OUI.

MessageSujet: Re: BLUE + the wild heart   Lun 9 Avr - 20:01






Arsène + Blue




Tu attends dans le bloc, tu te demandes si on va te recoudre. Ta blessure est horrible, et t’as du sang partout. Tu sais que c’est pas une bonne idée de te montrer comme ça, mais t’as pas le choix de te faire soigner. Tu dois te faire recoudre et rapidement, demain t’as une conférence et tu vas apparaitre au grand public. Ca faisait certainement trop tâche de passer avec un bandage, mais fallait mieux ça, que des histoires circules sur le maire de la ville. T’avais ta réputation à tenir, et tu voulais pas que les habitants perdent confiance en toi. De toute manière, tu étais décidé. Après ce mandat là, tu pensais arrêter. Tu savais pas ce que tu allais faire de ta vie, mais même si la mairie c’était un rêve de gamin, c’était surtout celui de ton père et tu considérais, qu’il était temps que tu voles de tes propres ailes. T’avais fais ton deuil et t’avais pardonné. Tu avais le droit de vivre ta propre vie.

Tu attendais patiemment jusqu’à ce qu’une infirmière rentre dans le box. Elle te saluait brièvement, sans vraiment s’attarder sur toi. C’était assez étonnant, et tu supposais qu’elle ne devait pas beaucoup t’aimer. Tu préférais rien ajouter, t’avais pas envie qu’elle te recouse sous la torture. Tu comprenais les différents points de vue, les thèses et autres arguments  et tu n’étais pas dupes, beaucoup de t’aimait pas, et même si tu avais la côte dans les sondages, tu ne plaisais pas à tout le monde.

Tu l’as laissais observer la plaie de ta main, et elle te posait la fameuse question. Tu n’avais aucune idée de ce qui s’était passé en vérité. Tout était très flou, et lorsque tu essayais de te concentrer tu n’arrives pas à te remémorer un fragile souvenir. Tu fronces les sourcils. « Pas vraiment. Je ne me souviens pas. Pas du tout. Je ne vous mens pas.  » Tu étais sincère avec elle, tu ne voulais pas qu’elle pense que tu inventais tout ça. Tu avouais la vérité. « Vous allez devoir recoudre n’est ce pas ? » Tu devais bien avouer que c’était un peu embêtant, mais tu n’avais pas le choix. Ca n’allait sûrement pas être agréable, mais tu allais devoir passer par l’étape de la couture c’était certain. « Vous pouvez. Recoudre. Faites le, je sais que vous êtes sûrement obligée. » Tu te demandais si elle voulait pas le faire parce que tu étais le maire. Tu t’en fous, faut bien le faire.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Disaster queen



in haven hills since : 21/01/2018
messages : 592
faceclaim : peltz
multinicks : elynn
nickname : alex
credits : ranochja (av), BALACLAVA (others)
uptown funk : célibataire
picture of you :
Run this town : 1725

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: Re: BLUE + the wild heart   Jeu 12 Avr - 15:55

Le maire de Haven Hills n’est certainement pas la personne que tu respectes le plus ici. Clairement pas. Tu connais certaine fille dont la culotte frémisse à l’idée d’avoir devant elle une telle figure d’autorité. Des filles sûrement pas comblées par leur père, oui. Non, toi t’es là parce que c’est ton boulot, que t’es consciencieuse et que, malgré les apparences, tu sais faire la part des choses. C’est difficile, parfois, quand les patients sont insupportables et qu’il faut les soigner avec douceur et gentillesse. Parce que t’es pas douce, t’es pas gentille. Non, mais tu fais de ton mieux. Alors c’est ce que tu fais avec ce patient. Tu observes sa blessure, et c’est clairement pas joli à voir. Il a dû vraiment se faire mal, pour arriver dans un tel état. Ça la fou mal quand même, avoir un maire qui finit en sang. Ça prouve une nouvelle fois que les choses ne tournent pas rond à Haven Hills. Tu procèdes au début de l’interrogatoire habituel. « Je vous crois. » Tu hoches la tête. Avec tout ce qu’il se passe ces derniers temps, ça ne t’étonne pas. Mais que ça touche même le maire, c’est inquiétant. Ça veut dire que n’importe qui peut être la cible des malfrats qui agissent actuellement. « Je suppose que vous êtes au courant pour cette ‘épidémie’ ? Vous en êtes sûrement victime. » Epidémie c’est pas le mot, mais tu sais pas comment appeler ça autrement. « Et avant de vous retrouver dans cet état, que faisiez-vous ? » Tu l’observes. T’essayes d’avoir des indices concernant ces pertes de mémoire. Parce que si vous arriviez à en trouver la cause, ça éviterait sûrement ce genre de chose. Tu le regardes avec un léger sourire lorsqu’il évoque le fait de le recoudre. On dirait presque un gamin qui a peur. « Oui, je vais devoir le faire. Mais ne vous inquiétez pas, si vous êtes courageux vous aurez le droit à un bonbon. » Que tu te moques. Parce que tu ne sais pas s’il s’inquiète de la suture en elle-même ou bien parce qu’il a peur de la douleur. Beaucoup de gens ont peur de se faire recoudre et tu les comprends, c’est pas agréable.
Tu attrapes des compresses avec lesquelles tu commences tout doucement à essuyer le sang qui suinte autour des différentes plaies, en effectuant une compression. Le principal c’est d’arrêter le saignement pour pouvoir le recoudre plus facilement. Tu appliques ensuite du désinfectant. Histoire d’éviter de te retrouver avec un procès sur le dos parce qu’il se sera choppé une bonne vieille infection, bien dégueu. Non, il vaut mieux limiter tous risques, vu qu’il ne se rappelle pas d’où il a trainé, il y a toujours un risque d’infection.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 08/01/2018
messages : 144
faceclaim : Viggo Mortensen
multinicks : Hazel, Faustine & Jules.
nickname : NIRVANA.
credits : santhieen
address : South Side
uptown funk : Mariée + hétérosexuel..
picture of you :
Run this town : 101

take me to church
relationships:
available?: OUI OUI.

MessageSujet: Re: BLUE + the wild heart   Ven 13 Avr - 21:57






Arsène + Blue




Tu sens bien qu’elle est pas à l’aise avec toi, pas parce qu’elle est timide ou réservée face au maire de la ville, au contraire, plutôt parce qu’elle a des choses à te dire, elle te semblerait presque énervée mais tu la connais pas peut-être que c’est que des idées. Tu t’en fiches pas tu voudrais savoir, mais tu penses que si elle a quelque chose à dire, elle se retient parce que justement, t’es le maire. Ca te fatigue cette position même si t’es obligé de faire avec, c’est ton quotidien, tu l’as accepté. Tu sais de quoi elle parle, ça t’en fait presque frissonner. Bien sûr que tu connais cette histoire d’épidémie. Tu sais pas comment gérer la crise qui touche la ville, parce qu’en vérité, tu n’as aucune idée de ce qui vous touche. Tu sais pas pourquoi les gens perdent la mémoire, pourquoi les gens deviennent fous et tu crains le pire si jamais tu es touché toi aussi. Pourtant, tes symptômes ne sont pas les mêmes, t’as pas perdue la mémoire, tu te souviens de pleins de choses, c’est juste après cette réunion que tout avait déraillé. Tu te souvenais plus de grand-chose, alors tu tentais de te replonger dans tes souvenirs. « Sauf votre respect, les personnes touchées perdent instantanément la mémoire. Hors je me souviens parfaitement de ma femme. » C’était d’ailleurs pas pour te réjouir, par contre, tu te souvenais bien d’Ava aussi et tu savais pas si c’était une bonne idée. Si tu pouvais, tu l’aurais sorti de ton esprit. Tu réfléchissais à ta soirée. Tu te souvenais bien de ta réunion mais après t’avais errer et encore errer et tu t’étais perdu, t’avais cogné, c’était pas ton genre. « J’avais une réunion, j’ai terminé tard. Et après, après c’est très flou. Mais… Mais j’ai cogné sur un homme dont je ne connaissais rien. Je n’ai aucune idée de qui il est, d’où il est, si il est vivant et comment je suis arrivé ici. Je ne m’en souviens absolument plus. » C’était ça qui t’inquiétait. Le virus se propageait peut-être de différentes façons et tu réagissais peut-être autrement que les autres ? Tu n’en avais aucune idée. Tu ne savais pas qui tu étais au moment où tu donnais ses coups, tu ne savais pas ce que tu faisais.

Tu souris à sa remarque, elle peut te recoudre, tu n’es pas pour ta douleur, mais ça devrait aller, t’as l’habitude de tout ça. Tu lui tends ta main, elle commence les soins, tu te sens comme un petit garçon, tu te souviens pas si tu t’es déjà retrouvé hospitalisé dans ta vie. « Je suppose que vous ne m’aimez pas beaucoup. Votre froncement de sourcils, quand vous êtes entré dans mon box. » Tu lui montres tes propres sourcils, et tu les fronces très fort. Tu voulais lui montrer qu’elle n’avait pas l’air très heureuse de te voir, et tu pouvais comprendre. « J’imagine que je le mérite. . » Tu hausses les épaules. Tu sais bien que tous les gens ne t’aiment pas, tu ne peux pas aimer tout le monde, et tous les habitants ne peuvent pas t’apprécier.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Disaster queen



in haven hills since : 21/01/2018
messages : 592
faceclaim : peltz
multinicks : elynn
nickname : alex
credits : ranochja (av), BALACLAVA (others)
uptown funk : célibataire
picture of you :
Run this town : 1725

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: Re: BLUE + the wild heart   Sam 14 Avr - 12:00

Tu hoches la tête. C’est vrai que, dans la plupart des cas, les gens perdent totalement la mémoire, mais vous avez eu certains cas de personnes qui ne perdaient qu’une partie de leurs souvenirs, qui devenaient totalement incontrôlables. Vous ne savez pas comment ça se fait que tout le monde n’ai pas les même symptômes. Peut être est-ce parce que l’épidémie ne touche justement pas tout le monde, et que c’est autre chose. Mais ce serait trop gros. « Justement, on a vu plusieurs de cas personnes qui se souvenaient de leurs vies mais perdaient quelques bribes de souvenirs seulement ou qui déraillaient complètement. On ne sait pas pourquoi. » Normalement, tu ne devrais pas te montrer inquiète face aux patients. Mais c’est le maire, alors autant qu’il soit au courant d’un maximum d’informations concernant cette épidémie. C’est lui qui doit maintenir l’ordre et la cohésion après tout.  « D’accord. Vous n’avez pas peur que cet homme porte plainte ? ça la foutrait mal pour le maire… Même si clairement, ce n’est pas de votre faute dans le cas présent. » T’as bien conscience que, si tu ne savais pas pour l’épidémie, ses explications seraient passées pour un mensonge. Mais le pire c’est que tu le crois, parce que t’as vu plusieurs personnes arriver, blessées en racontant que la personne leur ayant causé ces coups avaient totalement perdu la tête. Alors, ça ne t’étonne pas. Mais c’est pas pour autant que ça te rassure. Parce que toutes les petites frappes qui traînent dans les mauvais coins de Haven Hills, tous les dealers entre autres, s’ils commencent à se battre à cause de cette épidémie, ça risque de se finir en guerre civile. Et vous n’avez pas besoin de ça.
Tu continues les soins ne te concentrant sur sa plaie. Tu attrapes les fils de suture afin de le recoudre quand il parle. Il présume que tu ne l’aimes pas. Il n’a pas tout à fait tort, mais en soi ce n’est pas que tu n’aimes pas sa personnalité. C’est juste sa façon de travailler. Il laisse trop de libertés aux malfrats, et ça t’énerve. Bon, tu n’y connais rien en politique, donc tu es mal placée pour juger, mais tout de même. « Ce n’est pas vraiment que je ne vous aime pas. Je n’ai pas la prétention de dire ça parce que je ne vous connais pas, après tout. Je ne vois que ce que vous montrez. » Tu fais une légère pause pour lui expliquer le plus clairement possible ta façon de penser : « J’ai juste un peu de mal avec votre politique en fait. Je pense que vous savez très bien ce qu’il se trame dans certains quartiers. Les filles qui se prostituent à moitié, les dealers, les armes qui traînent. Je ne suis pas certaine que ce soit une bonne chose d’avoir ce genre de personnes dans une petite ville comme celle-ci. Et je ne suis pas sûre que, si toutes les familles bien heureuses qui sont ici l’apprenaient, elles resteraient. » Tu hausses les épaules. Tu as des amis parmi ces personnes, c’est vrai. Et tu fais partie des personnes qui ne sont pas forcément bien à leur place dans cette ville. Mais ce n’est pas pour autant que tu cautionne tout ce qu’il s’y passe. S’amuser avec des armes et dealer c’est bien différent de commettre des vols sans violence à tes yeux. Mais c’est sans doute hypocrite.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: BLUE + the wild heart   

Revenir en haut Aller en bas
 
BLUE + the wild heart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» she's got a wild heart. (sirène)
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Baptême de Wild Cloud
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: East Side :: Hôpital-
Sauter vers: