AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar





in haven hills since : 17/02/2018
messages : 132
faceclaim : Alexis Ren.
multinicks : Hazel, Jules, Arsène & Kate.
nickname : NIRVANA.
credits : LUCIE BB CHAT ♥ (avatar), FRIMELDA (signature), tumblr (gif)
address : west side.
uptown funk : Célibataire, bisexuelle.
picture of you :
Run this town : 50

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.   Sam 31 Mar - 17:13



PEACE.
Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...
T’allais pas très bien depuis quelques temps. Ca faisait un moment que tu déraillais de toute manière, mais tu sentais tomber de plus en plus bas. Tu savais que tu devais refaire surface mais t’en avais pas envie, tu avais laissé tomber ta famille, tu répondais plus aux appels de ta mère et ton répondeur devait être plein craquer parce que ton père essayait de te joindre. Tu tentais de couper les ponts avec eux, tu voulais plus. T’avais commencé à laisser tomber les cours, tu te rendais à l’université de temps à autre, et encore. Une heure par semaine, ça te suffisait, mais on t’avait convoqué et ça avait été très clair. Si tu n’apparaissais pas, c’était terminé, on te laissait tomber à nouveau et t’allais te faire virer. T’étais tiraillée, d’un coté, tu voulais vraiment t’en sortir, tu voulais vraiment partir de ce monde où tu étais entrain de t’enfermer. T’étais rien qu’une poupée fragile qui s’effritait et ton vrai visage commençait à ressortir. Tu ressemblais à une ombre, une pâle copie de ce qu’avait pu être auparavant. T’étais rien.

Tu continuais de courir dans le parc, t’avais besoin de respirer, de faire un peu de sport. T’étais pas fan du jogging mais à l’heure actuelle, tu avais que ça. Il était encore tôt, trop tôt pour sortir mais pour une fois, tu t’étais un peu bougé le cul et t’avais eu le courage de te lever. Tous tes partenaires de colocation dormaient encore et t’avait pas osé les réveiller. Tu avais rarement vu la ville si calme, et toi qui jouait plus dans le monde de la nuit, t’étais pas habituée à tant de silence. Tu frissonnais, mais tu t’arrêtais pas. Tu sentais plus tes jambes lourdes, tu sentais plus rien, mais pourtant tu continuais. Le mouvement de tes jambes se faisait par automatisme. Tu voyais même pas ce qui défilait face à tes yeux et quand ton regard se posa enfin sur la personne qui passait devant toi, c’était déjà trop tard. Il était impossible pour toi de ralentir. Tu finissais ta course sur la jeune femme en lui tombant dessus. Ta tête fut violemment projetée au sol et ton souffle se coupa dans ta cage thoracique. Tu pris quelques instants à reprendre tes esprits, chamboulée. Lorsque tu finis par te remettre debout, tu sentis des vertiges que tu finissais par calmer en revenant à toi. « Et merde, fais chier ! » . Tes genoux avaient bien flambés, et tu les avais totalement éraflés. La course pour aujourd’hui, c’était finie. « Je suis vraiment désolée, je vous ai pas vu arrivée… » T’ajoutais en essayant les gravillons qui collaient à ta peau. C’est seulement à ce moment là que tu finis par relever les yeux et découvrir la victime. Tu te retrouvas coupé net. C’était un vieux souvenir et, tu trouvais ça presque ironique puise que t’étais justement venue courir pour oublier ce même passé. Skyler te le renvoyait en plein visage. Tu te souvenais parfaitement d’elle. C’était comme une meilleure amie, à une époque. Et puis, jouer la garce t’avait vraiment plus et tu l’avais abandonné. Elle devait sûrement te détester. « Je m’attendais pas à te voir. » Tu voyais pas ce que tu pouvais ajouter d’autre. A dire vrai, tu pensais même que reprendre ta course et la laisser là c’était la bonne solution.


code by bat'phanie

_________________

dancing with the devil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dying to be loved



in haven hills since : 07/02/2018
messages : 218
faceclaim : willa bb holland.
multinicks : noah, la voix d'la radio.
nickname : b_bulle (mel).
credits : (av.) tennessee (sign.) anesidora (gif) marie et tumblr.
address : un appartement, qu'elle partage avec son chat, sur east side.
uptown funk : hétérosexuelle et célibataire, parce que ça marche jamais.
picture of you :
Run this town : 750

take me to church
relationships:
available?: OPEN (03/04 - faustine)

MessageSujet: Re: Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.   Dim 8 Avr - 19:11



PEACE.
Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...


c'est squand la ville est encore endormie que tu prends le chemin de ta petite boutique. t'as pris l'habitude d'ouvrir plus tôt, quitte à errer dans ta boutique à la recherche de l'inspiration qui te permettra de concocter de nouveaux bouquets. t'as toujours pris le temps de t'balader. t'es ton propre patron, tu ne dois rendre de compte à personne. alors tu fais un peu c'que tu veux et clairement, ça t'plait bien plus que tu ne le laisses montrer. t'as décidé de faire un détour par hyde park. c'est pas vraiment le meilleur endroit pour se ressourcer dès le matin mais y a quelque chose qui t'attire là-bas. p'tre bien que c'est le fait que ce soit aussi mal famé. du moins d'après ce qu'on en dit. t'es du genre à ne croire que ce que tu vois. et puis, si tu décides que ça se passera bien, y a pas de raison qu'il en soit autrement. c'est donc bien décidée à ce que ton parcours se déroule sans embûche que tu déboules dans hyde park. si tes premiers pas ont été d'une facilité déconcertante, ta marche se fait un peu plus sautillante, jolie poupée pleine d'énergie que tu es depuis toujours. tu regardes en l'air, tu profites de la fraîcheur matinale. t'aurais pourtant dû t'attarder sur ce qui se passait devant toi, ça t'aurait peut-être bien évité quelques désagréments. corps propulsé vers l'arrière, postérieur et dos qui heurtent le bitume avec violence avant que l'arrière de ton crâne ne vienne épouser le sol. tu lâches un juron, tes muscles se crispent et ton visage se déforme de douleur. tu t'assoies tant bien que mal, l'une de tes mains vient sonder ton crâne, ne serait-ce que pour vérifier que tout est en ordre. et merde, fais chier ! tes yeux se plissent, cette voix t'est familière. tes prunelles se perdent sur la silhouette de ton agresseur et tu t'relèves d'un bond, oubliant la douleur qui te saisit le corps entier. tu t'racles la gorge, l'envie soudaine de te barrer en courant. pas que tu sois une fuyarde de nature mais dans ce cas-là, si tu pouvais éviter de te prendre la tête maintenant alors que ton début de journée avait été si parfait, ce ne serait pas plus mal.  sauf que tu réfléchis beaucoup trop et que ton regard croise le sien. et tu vois bien qu'elle se souvient. et toi, ça t'rend mal à l'aise. parce que la fin de ce que vous étiez n'a pas été des plus tendres. je m’attendais pas à te voir. t'étouffes un rire amère. alors ça c'est la meilleure. que tu souffles, un brin agacée par cette remarque. c'est toi qui est partie j'te signale. tu vérifies une nouvelle fois l'arrière de ta tête avec l'une de tes mains. pas trop de dégâts ? que tu demandes malgré tout, tes prunelles s'attardant sur l'état de ses genoux. t'essaies de ne pas t'en soucier tant que ça et pourtant, poupée bien trop tendre, tu n'arrives pas à mettre ta rancœur en avant.

code by bat'phanie

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 17/02/2018
messages : 132
faceclaim : Alexis Ren.
multinicks : Hazel, Jules, Arsène & Kate.
nickname : NIRVANA.
credits : LUCIE BB CHAT ♥ (avatar), FRIMELDA (signature), tumblr (gif)
address : west side.
uptown funk : Célibataire, bisexuelle.
picture of you :
Run this town : 50

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.   Mar 10 Avr - 9:34



PEACE.
Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...
Tu aurais préféré pas la revoir. Skyler c’était ta meilleure amie, la prunelle de ton cœur quand vous étiez au lycée. T’adorais passer du temps avec, mais au final tu t’étais vite rendue compte que vous n’aviez pas les mêmes attentes. Tu l’avais laissé sur les pavés, seule, et t’avais été horrible. Tu sais que tu l’avais fait souffrir et encore, c’était petit. Elle avait toutes les raisons de te haïr et pendant des années t’avaient tout fait pour l’éviter. Il fallait que le destin te rattrape, te cloue au sol pour que tu la retrouves. Mais c’était pas une bonne idée. Tu savais très bien qu’elle pourrait sûrement jamais te pardonner. Tu sentais bien qu’elle était en colère, tu comprenais, elle venait de se faire rentrer dedans. T’avais pas fait attention, la tête dans les nuages, t’avais foncé tête baissée dans Skyler. C’était pas ta faute, elle avait qu’à se ranger aussi. T’étais mauvaise foi tout de même. Tu savais que ce qui se passait entre vous, c’était entièrement de ta faute.

Elle avait raison, c’est toi qui a pris la fuite, alors qu’elle avait besoin de toi. Certainement la pire erreur de ta vie parce que mine de rien, t’avais aussi besoin d’elle, elle te permettait de te raccrocher à la réalité et pas vivre dans le monde artificiel qui se créait autour de toi. T’avais décroché à partir du moment où t’avais laissé Skyler. T’avais rien à ajouter. Tu voulais pas relever, parce que tu savais que ta fierté en prendrait un coup, tu savais qu’elle avait raison finalement. Et malgré la haine qu’elle ressent pour toi, elle arrive encore à te demander si tu vas bien. Tu baisses le regard sur tes genoux. T’avais pas vu que ton leggings est cassé, tailladé en milles morceaux par les cailloux ancrés dans ta peau. Tu lèves les yeux au ciel et la douleur émane immédiatement. « Ca devrait aller. Ca picote. » T’as pas envie de te plaindre à Skyler, elle a sûrement autre chose à faire que d’entendre des pleurs. Tu sais pourtant que t’as des choses à lui dire. Tu sais simplement pas comment aborder tout ça avec elle. « Comment tu vas ? Enfin, si tu as mieux à faire que de discuter, je comprendrais mais Skyler, je... » Ca brûlait ta gorge, envahissait tes tripes. Tu regardais le ciel, qui te semblait soudain plus intéressant que ton ancienne meilleure amie. « désolée. Pour tout. Tu sais. » C’était pas si terrible que ça, mais tu voulais pas savoir ce qu’elle avait à répondre à ça. T’aurais aimé réussir à t’enfuir. Tu pouvais pas vu ton état.


code by bat'phanie

_________________

dancing with the devil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dying to be loved



in haven hills since : 07/02/2018
messages : 218
faceclaim : willa bb holland.
multinicks : noah, la voix d'la radio.
nickname : b_bulle (mel).
credits : (av.) tennessee (sign.) anesidora (gif) marie et tumblr.
address : un appartement, qu'elle partage avec son chat, sur east side.
uptown funk : hétérosexuelle et célibataire, parce que ça marche jamais.
picture of you :
Run this town : 750

take me to church
relationships:
available?: OPEN (03/04 - faustine)

MessageSujet: Re: Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.   Mar 10 Avr - 19:11



PEACE.
Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...

mauvaise chute. probable mauvaise rencontre également. quoi que t'en es pas si sûre que ça. parce que toi, t'es du genre à penser que si c'est arrivé, ce n'est pas par hasard. poupée un brin optimiste, un brin idéaliste. tu devrais lui en vouloir pourtant mais la rancune n'est pas vraiment une alliée pour toi. t'es du genre à passer l'éponge, tout le temps, et parfois même bien trop vite. ça t'a crevé le cœur de la voir disparaître alors que t'avais besoin d'elle. parce qu'à l'époque, t'étais dans de sales draps et t'aurais aimé qu'elle soit là pour t'aider à t'sortir de tout ça. bien que tu n'arrivais pas à parler de tes bleus, t'essayais d'lui faire comprendre ton mal-être. en vain. au lieu d'ça, elle t'a claqué la porte au nez, princesse des bas quartiers. t'en as pleuré, seule entre tes draps. parce que perdre une amie, ta meilleure amie de surcroît, ça fait un mal de chien. p'tre bien que ça t'aura permis d'encaisser les coups plus facilement cela dit. comme si la perte de cette âme t'était encore plus douloureuse. alors l'avoir en face de toi à présent, ça t'pince le cœur. palpitant qui se serre, comme si ta cage thoracique voulait le voir si minuscule qu'il pourrait paraître invisible. tu piques sans vraiment être crédible, tout du moins à tes oreilles. parce qu'il faut bien avouer que la méchanceté gratuite ne fait pas partie de ton lot quotidien. t'es bien trop douce pour t'adonner à la jouissance d'une revanche. ça ne t'apporterait rien, tu l'sais déjà alors tu ne cherches même pas à t'engager dans cette voie. t'en arrives même à lui demander si elle va bien, blessures apparentes dues à la chute dans laquelle elle t'a entraîné. ou alors est-ce toi qui as forcé cette collision, princesse rêveuse avec ton air tête en l'air. ça devrait aller. ça picote. tu t'mords l'intérieur de la joue pour ne pas lui dire qu'elle pourrait t'accompagner jusqu'à ta boutique. parce que t'as toujours une trousse de secours à portée de main. c'est obligatoire, au cas où. pourtant, si l'échange continue, tu sais d'avance que tu finiras par lui proposer. mais pas tout de suite, c'est trop tôt. il faut d'abord que tu encaisses son absence. comment tu vas ? enfin, si tu as mieux à faire que de discuter, je comprendrais mais billie, je ... désolée. pour tout. tu sais. t'as du mal à déglutir. tes lippes pincées, ton palpitant qui rate un battement. tu t'racles la gorge princesse. un semblant d'excuse, quelque chose que tu n'attendais plus. t'avais espéré pendant un moment. et puis tu avais renoncé, t'étant faite à l'idée que jamais tu n'aurais la chance d'avoir ne serait-ce qu'un sourire désolé. tu crois pas qu'c'est un peu tard pour ça ? que tu demandes, pourtant pas agressive pour un sou. au contraire, voix légère empli d'un voile de tristesse. parce que les souvenirs reviennent. encore. comme si ta discussion avec arthur n'avait pas suffit à faire resurgir les cauchemars du passé. tu t'es barrée, t'avais fait ton choix. ne reviens pas dessus, c'est inutile. tu les acceptes pourtant en silence, ces précieuses excuses. mais tu fais comme si elles ne pouvaient rien changer. parce qu'après tout, à quoi pourraient-elles rimer à présent que tu peux enfin sourire et porter des robes si cela te chante ? j'vais mieux ... et tu devrais venir avec moi, histoire de s'occuper de ça avant qu'ça s'infecte. t'as pas pu t'en empêcher. poupée bien trop généreuse malgré tout ce que tu as pu subir. t'es pas obligée cela dit ... mais ce s'rait mieux. faible sourire en coin, tu hausses les épaules. coup du destin, rencontre qui devait avoir lieu. probablement depuis des années mais c'est aujourd'hui qu'ça s'passe. à prendre ou à laisser, le choix est à nouveau entre ses mains.
code by bat'phanie

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind


Dernière édition par Billie Rowe le Dim 13 Mai - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 17/02/2018
messages : 132
faceclaim : Alexis Ren.
multinicks : Hazel, Jules, Arsène & Kate.
nickname : NIRVANA.
credits : LUCIE BB CHAT ♥ (avatar), FRIMELDA (signature), tumblr (gif)
address : west side.
uptown funk : Célibataire, bisexuelle.
picture of you :
Run this town : 50

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.   Mer 11 Avr - 21:09



PEACE.
Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...
Tu sais que Skyler, elle est pas capable de faire du mal, pourtant elle devrait t’en vouloir, se venger, toi t’aurais fait ça, tu l’aurais tué la nana, tu lui en aurais voulu toute ta vie, et elle, pourtant elle te parlait, alors c’est pas comme si elle te sautait dans les bras, mais elle n’avait pas fuie, elle n’avait pas essayé de te détester. Tu savais pas comment elle faisait pour t’accepter encore aujourd’hui, mais tu étais obligée de t’excuser. Tant pis pour ta fierté, ta stupide fierté, t’avais plus grand monde autour de toi, alors tu devais bien avouer, que si tu pouvais retrouver Skyler, tu serais heureuse. Tu serais tellement heureuse de pouvoir la retrouver, se confier à nouveau à elle.

Elle avait sûrement raison, c’était trop tard, t’aurais dû revenir plutôt, mais t’en avais pas eu la force, t’avais tout fait pour l’éviter plutôt que d’assumer. « Bien sûr que c’est trop tard. Je pensais juste que ça pourrait… Ca pourrait te faire du bien. » Tu levais les yeux au ciel, t’avais pas envie qu’elle pense que tu l’as prenais encore pour une conne. C’était complètement faux, et tu reconnaissais cette douceur dans sa voix. Elle n’était pas en colère, pas énervée, au contraire, elle était neutre, calme, et t’en frissonnais c’était pire que tout. T’avais presque l’impression qu’elle s’en fichais. Qu’elle était passée à autre chose. Tu baisses les yeux, le sol te parait maintenant plus intéressant que Skyler. Sa voix même si elle ne t’agresse pas, elle te fait froid dans le dos. T’ose même plus la regarder et rien répondre.

T’es soulagée d’apprendre qu’elle va mieux. Enfin, elle est sortie de tout ça, de ce monde dont elle n’arrivait pas à se défaire. T’es soulagée, t’es heureuse pour elle, tu te sens tellement honteuse de n’avoir rien fait. Tu savais, tu te doutais, même si les mots n’étaient pas fixés, ce qu’elle vivait à l’époque, et t’avais rien fait. Rien. Tu relèves les yeux lorsqu’elle te propose presque de te soigner. Tes yeux s’agrandissent et t’es presque choquée. Tu t’apprêtes à dire non. Tu veux pas l’obliger mais, mais t’as aussi envie de la retrouver. Oui vraiment, t’as besoin d’elle. « Je.. Si tu veux bien m’aidez, oui. C’est gentil de ta part. » Tu souriais pas, tu voulais pas faire exploser ta joie, mais t’avais envie de lui sauter dans les bras. Tu préférais te taire, la regarder, t’étais un peu mal à l’aise mais tu voulais pas que le moment disparaisse. Mine de rien, tu voulais qu’elle reste auprès de toi, et t’étais hyper égoïste finalement. « On va où ?»T’avais pas trop envie d’aller à l’hopital. On allait te faire faire des tests, ils allaient découvrir de la drogue dans ton sang, c’était une mauvaise idée. T’espérais qu’elle avait une autre solution.

code by bat'phanie

_________________

dancing with the devil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dying to be loved



in haven hills since : 07/02/2018
messages : 218
faceclaim : willa bb holland.
multinicks : noah, la voix d'la radio.
nickname : b_bulle (mel).
credits : (av.) tennessee (sign.) anesidora (gif) marie et tumblr.
address : un appartement, qu'elle partage avec son chat, sur east side.
uptown funk : hétérosexuelle et célibataire, parce que ça marche jamais.
picture of you :
Run this town : 750

take me to church
relationships:
available?: OPEN (03/04 - faustine)

MessageSujet: Re: Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.   Ven 13 Avr - 19:54



PEACE.
Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...

elle s'excuse et quelque part, ça t'surprend. enfin, un peu. tu les as attendu trop longtemps malheureusement. elles n'ont plus vraiment d'effet sur toi. des paroles probablement balancées en l'air, t'en sais rien et tu ne veux pas vraiment savoir. cette histoire appartient au passé à présent, pas la peine de la ressasser, tu trouves que c'est inutile. bien sûr que c’est trop tard. je pensais juste que ça pourrait … ça pourrait te faire du bien. t'arques un sourcil, légèrement dubitative pour le coup. me faire du bien ? sérieusement ? t'en rigolerais presque. pour ça aussi c'est trop tard faustine. qu'tu conclus en secouant la tête légèrement de gauche à droite. comme si t'avais entendu la meilleure vanne de l'année même. t'en veux pas de ses excuses. t'en veux plus. leur temps est révolu, tout comme cette amitié qui vous liait. si tu n'arrives pas à nourrir une once de rancune, tu restes pourtant sur tes gardes. poupée qui se méfie de retomber dans cette spirale infernale dans laquelle elle t'avait plongé, des années plus tôt. tu te méfies mais tu n'en restes pas moins toi-même. tu lui dis qu'ça va mieux et tu l'invites même à t'accompagner, histoire de lui prodiguer les premiers soins. pas grand chose, comme ceux que l'on ferait à un môme qui s'est cassé la gueule de sa trottinette. c'est pas grand chose, t'en conviens. juste un petit geste qui te permettrait de prolonger l'échange. comme d'habitude, t'as trop bon cœur princesse. parce qu'il se pourrait bien qu'tu tombes encore, avant même de t'être relevée. parce qu'au fond, tu sais pas vraiment si tout ça c'est sincère ou pas. t'avais cru qu'ça irait loin la première fois et tu t'étais pris une grande gifle dans la face alors faudrait p'tre que t'évites de trop t'accrocher. mais ça, reste à savoir si t'en seras capable. la joggeuse du dimanche écarquille les yeux et tu t'rends bien compte qu'elle ne s'attendait pas à ce que tu réagisses de la sorte. ouais, trop bonne, trop conne. c'est clairement ton style. je ... si tu veux bien m’aider, oui. c’est gentil de ta part. sourire qui étire tes lippes. bien. c'est par là. et tu te remets en chemin. t'as clairement mal au crâne, ton songeras à prendre un cachet quand tu seras arrivée à destination. on va où ? question somme toute logique. tu ne te dis pas qu'il est possible qu'elle te cache quelque chose. en même tu n'sais pas vraiment si t'as envie de le savoir. tu t'contentes de prendre ce qu'on te donne en tachant de rendre la pareille le moment venu. oh, j'suis fleuriste ... ma boutique est à deux rues d'ici. t'as pas suivis de grandes études toi. trop chamboulée par la mort de tes parents. tu t'es tournée vers la simplicité, la facilité aussi p'tre bien. t'en sais trop rien, tu t'en fiches pas mal d'ailleurs. t'exerces un emploi qui t'plaît, c'est le principal. moyen comme un autre de garder un lien avec tes géniteurs pour qui le jardinage était une espèce de passion. un petit quelque chose qui leur permettait de décompresser quand ils ne travaillaient pas. c'est pas grand chose, j'sais bien alors si jamais tu préfères aller à l'hôpital, j'comprendrais tout à fait. ses écorchures sont minimes mais au moins, elle pourrait avoir les soins adaptés. toi, à part quelques compresses, du désinfectant et des pansements, t'as pas grand chose. une trousse de premier secours remplie, c'est tout c'que tu possèdes. t'as au moins passé ta formation de secouriste, comme un besoin d'pouvoir aider les autres en cas de besoin. c'est pas demain la veille que tu sauveras une vie. cela dit, tu peux au moins t'occuper de petits bobos du quotidien.
code by bat'phanie

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 17/02/2018
messages : 132
faceclaim : Alexis Ren.
multinicks : Hazel, Jules, Arsène & Kate.
nickname : NIRVANA.
credits : LUCIE BB CHAT ♥ (avatar), FRIMELDA (signature), tumblr (gif)
address : west side.
uptown funk : Célibataire, bisexuelle.
picture of you :
Run this town : 50

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.   Mar 24 Avr - 20:32



PEACE.
Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...
Tu te prends mal avec Skyler, t’as du mal à trouver tes mots, à être clair pourtant tout ça, tu le penses, tu sais que tu as enchainé les conneries à une époque et que malheureusement, Skyler c’est retrouvé victime de ta douleur, alors tu l’as lâché, abandonné au premier venu, sans savoir sur qui elle était tombée. En vérité, tu savais très bien, tu te voilais la face tu préférais t’occuper de tes petits problèmes que de penser à Skyler. Tu pouvais pas te dire amie, loin de là. T’avais laissé faire. T’avais regardé de loin. « J’ai compris Skyler. Mais tu les mérites c’est tout. » Tu hausses les épaules, tu veux pas t’enfoncer encore plus, elle est froide, elle te regarde à peine, mais tu comprends, tu sais pas ce qu’elle ressens mais tu comprends.

T’es étonnée quand elle te propose de te soigner. Tu t’attendais pas à ce qu’elle s’occupe des genoux éraflés, et d’ailleurs, ça aurait été tellement plus logique, qu’elle t’abandonne, que tu te débrouilles toute seule, même si tu le sais, Skyler, elle a le cœur sur la main, un peu trop d’ailleurs de ce que tu te souviens. Tu sais pas comment elle fait pour aimer tout le monde pour aider la veuve et l’orphelin et pourtant, tu gardes cette image d’une jeune femme qui accepte tout le monde. De trop.

Elle t’annonce qu’elle est devenue fleuriste. T’es surprise mais ça colle bien à son image et puis, t’as pas de leçons à lui donner, vu que t’es pas capable de faire quoi ce soit de ta vie. Tu l’admires même, tu serais incapable de gérer une boutique, la communication, la comptabilité, tu sais d’avance que c’est impossible. T’es pas capable de faire quoi ce soit de ta vie, ça te pèse un peu. « Oh… Ca fait longtemps ?. » Tu t’intéresse, parce que ça t’intéresse vraiment. Tu savais pas tout ça, tu l’avais déjà croisé dans les rues en l’évitant mais jamais tu t’étais arrêtée en te demandant ce qu’elle faisait de sa vie.

Tu l’as suis, tu hoches la tête, quand elle te soigne. C’est déjà ça, et puis, ce ne sont que des écorchures, ça va, tu vas pas mourir non plus. T’as déjà eu pire mais t’accepte ses soins. « Ca vaux sûrement pas le coup d’aller à l’hôpital pour ça. Je finirais de nettoyer à mon appartement, c’est tout. » Tu hausses les épaules, ça pique un peu, c’est normal, ta peau elle est plus là pour protéger, mais ça va, tu supportes, c’est sûrement pas pire qu’autre chose.

code by bat'phanie

_________________

dancing with the devil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dying to be loved



in haven hills since : 07/02/2018
messages : 218
faceclaim : willa bb holland.
multinicks : noah, la voix d'la radio.
nickname : b_bulle (mel).
credits : (av.) tennessee (sign.) anesidora (gif) marie et tumblr.
address : un appartement, qu'elle partage avec son chat, sur east side.
uptown funk : hétérosexuelle et célibataire, parce que ça marche jamais.
picture of you :
Run this town : 750

take me to church
relationships:
available?: OPEN (03/04 - faustine)

MessageSujet: Re: Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.   Mer 25 Avr - 20:43



PEACE.
Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...

le malaise est là et s'installe doucement. tu mentirais si tu affirmais que la revoir ne te faisais pas du bien. ça te fait probablement autant de mal d'ailleurs. mais toi, princesse, t'es pas du genre à rester braquée sur une erreur pendant milles ans. vous étiez jeunes, elle a fait les mauvais choix, ça arrive à tout le monde. tu restes amère pourtant face à ses excuses. t'as bien du mal à la croire sincère d'ailleurs mais sur ça, tu ne peux pas vraiment la juger. tu n'es pas dans sa tête après tout. sinon, tu aurais su dès le départ que ce n'était pas la peine de t'y accrocher. t'es tombée dans le panneau avant, tu voudrais éviter de replonger à nouveau dans les méandres de la traîtrise. quoi qu'aujourd'hui, tu n'es plus seule pour affronter les dangers. j’ai compris billie. mais tu les mérites c’est tout. le ton d'sa voix te dit qu'elle pense vraiment ce qu'elle dit. ça, ça te surprend. parce que tu t'étais dit que la façon dont elle s'était séparée de toi n'aurait pas pu provoquer cet espèce de remord que tu sens dans l'fond de ses yeux. ça va ... j'te crois ... que tu lâches en fronçant légèrement les sourcils. l'impression que tu l'agaces avec tes piques alors qu'elles sont pourtant justifiées. vaudrait p'tre mieux que tu t'arrêtes là. parce que c'est pas l'but de la manœuvre de la braquer. faudrait p'tre déjà que tu saches quel est ce fameux but. et ça, malheureusement, tu ne le découvrira qu'à la fin de votre échange. poupée toujours avec un train de retard.

et pourtant, te voilà en train de l'entraîner avec toi jusqu'à ta modeste boutique. c'est pas grand chose mais au moins t'es contente d'en être arrivée jusque là. ton destin aurait pu être tout autre si tu n'étais pas tomber sur les bonnes personnes pour te ramasser à la p'tite cuillère et te réapprendre à aimer la vie et tout ce qu'elle peut t'offrir. oh … ça fait longtemps ? fin sourire. nostalgie. j'ai commencé y a quatre ans quand ... tu t'arrêtes là. t'as toujours du mal à en parler. t'y penses bien souvent mais ça ne veut toujours pas sortir. douleur permanente au creux de ta cage thoracique, les jours défilent et le manque ne s'affaibli pourtant jamais. peu importe. on m'a confié ma propre boutique y a deux ans maintenant. que tu reprends en relevant la tête. ton sourire s'est élargi. petite fierté personnelle bien que ça ne doit pas peser grand chose dans le vaste monde de la vie active.

arrivées à destination, tu ouvres ton palais de fleurs et prends soin de refermer derrière vous. tu trouverais ça fâcheux que ds clients débarquent pendant que tu prodigues quelques soins minimes. d'ailleurs, une fois que tu as sorti ta trousse de premiers soins, tu lui demandes si elle ne souhaite pas plutôt se rendre à l'hôpital. certains préfèrent, peut-être que ce sera son cas. elle hoche la tête en signe de négation. c'est la seule réponse que tu auras. tu t'appliques donc à désinfecter ses genoux éraflés. ça vaux sûrement pas le coup d’aller à l’hôpital pour ça. je finirais de nettoyer à mon appartement, c’est tout. tu acquiesces en silence pendant que tu finis de soigner ses plaies. t'as un mal de crâne pas possible toi, d'ailleurs. la rencontre de ta tête avec le sol commence à te rappeler la douleur mais tu serres les dents et ne montres rien. et toi, qu'est-ce que tu as fait pendant tout ce temps ? parce qu'outre le fait qu'elle est disparu de la circulation, tu t'es toujours demandé ce qu'elle pouvait bien faire. poupée qui a tendance à s'inquiéter pour toi et pas grand chose et qui, malgré son absence, n'a jamais cessé de garder sa présence en mémoire. ça t'intéresse de savoir quel chemin elle a décidé d'emprunter après avoir quitté ta route. tu doutes qu'elle te raconte toute la vérité mais tu prendras bien soin de conserver ce qu'elle voudra bien te dévoiler.
code by bat'phanie

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind


Dernière édition par Billie Rowe le Dim 13 Mai - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 17/02/2018
messages : 132
faceclaim : Alexis Ren.
multinicks : Hazel, Jules, Arsène & Kate.
nickname : NIRVANA.
credits : LUCIE BB CHAT ♥ (avatar), FRIMELDA (signature), tumblr (gif)
address : west side.
uptown funk : Célibataire, bisexuelle.
picture of you :
Run this town : 50

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.   Ven 11 Mai - 20:30



PEACE.
Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...
Bien sûr que tu dois te faire pardonner. C’est normal, instinctivement tu te souviens de ce que tu as fais. T’as été horrible, minable, la pire garce du monde. Tu le sais bien, tu en as conscience. T’aurais été à sa place, tu l’aurais laissé seule, lui foutant ton venin en plein gueule. Elle, elle le fait pas, au contraire, t’as l’impression qu’elle te laisse une ouverture qu’elle serait prête à t’accepter auprès d’elle. Tu sais bien que tu te fais sûrement des idées, et tes doutes que c’est juste des illusions. Tu veux qu’elle comprenne que c’est réel. Tu t’en veux vraiment de tout ça. T’as regardé. T’as juste regardé.

T’observe la boutique où tu es arrivée. T’avais jamais fait attention à cette boutique. Tu passais pourtant souvent devant, mais tu te souvenais pas de cette boutique. La première idée qui te venait, c’était que l’endroit semblait douillet. Doux, bienveillant. Tu te sentais bien, tu pouvais pas dire le contraire. Tu sentais que l’endroit comptait pour Skyler, que c’était son havre de paix. Tu n’en possédais pas toi, d’endroit comme ça. Tu connais pas ce sentiment de bien-être et quiétude. T’es admirative. Vous avez le même âge. Elle a sa boutique, sûrement son appartement et peut-être un petit ami. Et toi à coté d’elle ? Tu fais quoi de ta vie ? Rien. Tu te rends compte que t’es vraiment à coté de la plaque, du monde dans lequel tu vis. T’es complètement à coté. « Je… C’est bien. Je trouve ça bien. Pour toi.  » Tu trouves difficilement les mots. C’est vrai après tout, quand vous vous étiez connues, tu avais tout pour toi et comme quoi, la roue tournait, la preuve en était avec Skyler et toi. Tu avais sombré quand elle avait réussit à se relever. Tu avais échoué.

Elle commence à nettoyer des plaies, ça pique un peu mais tu respires et ça passe tout seul. Tu vas pas faire ta fille pleureuse, tu peux le faire, et tu vas pas te plaindre devant Skyler. Elle a vécue pire. Tellement pire que des petits bobos. Elle te demande ce que tu es devenue. T’as envie de lui rire au nez, lui dire que t’es devenue une belle merde, une moins que rien, qu’hormis ta drogue et ton cul, tu fais plus grand-chose et que tu t’enfonces dans les abysses de l’enfer, mais t’aime bien, t’aime te foutre mal, ça te laisse toujours une bonne dose d’adrénaline et d’amertume aussi. Ca se mélange en toi, ça brûle. « J’ai fais des études de journalisme. J’ai arrêté. » Tu détournes le regard. T’as tellement honte mais tu veux rien dire. Tu veux pas qu’elle te juge ou qu’elle s’inquiète, au contraire, tu l’as connais, tu sais qu’elle pourrait essayer de t’aider. Tu veux pas. Tu veux pas de son aide. . « Les études c’est pas pour moi. Je travaille dans un bar maintenant. » Tu préfères pas en ajouter plus. C’est pas le bar où Skyler irait prendre un verre.


code by bat'phanie

_________________

dancing with the devil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dying to be loved



in haven hills since : 07/02/2018
messages : 218
faceclaim : willa bb holland.
multinicks : noah, la voix d'la radio.
nickname : b_bulle (mel).
credits : (av.) tennessee (sign.) anesidora (gif) marie et tumblr.
address : un appartement, qu'elle partage avec son chat, sur east side.
uptown funk : hétérosexuelle et célibataire, parce que ça marche jamais.
picture of you :
Run this town : 750

take me to church
relationships:
available?: OPEN (03/04 - faustine)

MessageSujet: Re: Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.   Lun 21 Mai - 0:35



PEACE.
Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...

princesse sans rancune, main tendue avec envie malgré un passé particulièrement douloureux. t'es pas du genre à en vouloir au monde entier. tu devrais pourtant, des fois. ça ne te ferait pas de mal. mais t'y arrives pas. malgré ton envie de la laisser mijoter un peu, tu ne peux t'empêcher de revenir à tes bonnes vieilles habitudes. tu pardonnes. toujours. y a prescription, ça fait longtemps maintenant. tu te laisses à imaginer qu'elle regrette sincèrement son geste quoi que tu en doutes toujours. tu songes au fait qu'elle s'est en p'tre bien mordue les doigts pendant les froides nuits d'hiver qui ont suivi son départ. t'espères en silence qu'elle a voulu revenir plus d'une fois sans pour autant réussir à mettre sa fierté de côté. poupée rêveuse, idéaliste et p'tre bien trop optimiste. tu gardes tes expectations pour toi, de peur qu'on s'foute de ta gueule ou que tu tombes de haut, encore une fois. conversation facile quoi que fragile le temps que vous vous rendiez jusqu'à ton magasin. les phrases banales et bancale, un début frileux mais ça reste quand même le commencement de quelque chose. tu lui expliques ton parcours en passant sous silence l'élément déclencheur de cette vocation soudaine. je … c’est bien. je trouve ça bien. pour toi. malaise évident, comme si elle regrettait ta réussite. y a quelque chose qui ne passe pas et tu n'arrives pas à mettre le doigt dessus. soupçon de jalousie, situation inversée. à l'époque, elle brillait de milles feux. à croire qu't'as piqué toute la lumière en grandissant, en t'relevant de tes épreuves difficiles à surmonter. tu te contentes de hausser les épaules en seule réponse, ton sourire intarissable. parce que c'est vrai après tout, c'est bien pour toi. ça t'ressemble, ça t'apaise, et plus important, ça t'plait. tu zappes la visite de l'échoppe pour te concentrer sur ton rôle d'infirmière ponctuelle. tu finis par lui poser la question qu'elle t'avait elle-même soumise quelques minutes plus tôt. savoir ce qu'elle fait. ça t'intéresse réellement. le pathétique de l'être humain dans toute sa splendeur. j’ai fais des études de journalisme. j’ai arrêté. tu penches légèrement la tête sur le côté, sourcil à peine froncés. t'aurais osé, t'aurais soupiré en prime. son regard fuit le tient, c'est évident. elle ne te dit pas tout et t'es probablement pas en position d'insister. les études c’est pas pour moi. je travaille dans un bar maintenant. t'arques un sourcil. c'est con, ça aurait pu t'aller ... journaliste j'veux dire. t'as pas vraiment de doute là-dessus non plus. tu cernes bien les gens en général mais p'tre bien que t'as perdu la main avec elle, depuis le temps. j'te dirais bien que j'passerai à l'occasion mais je suppose que tu vas m'dire que c'est pas la peine ? parce qu'elle avait pas vraiment l'air très fière de son emploi. et pourtant, y a rien d'mal à ça, bien au contraire. t'aurais aimé, il fut un temps. mais t'as pas osé. parce que t'aurais pas pu supporter. tu t'serais fait berner à la moindre occasion, à n'en pas douter. t'es trop gentille princesse, beaucoup trop. c'était clairement pas un boulot pour toi. qu'est-ce que j'ai fais ? que tu demandes, sorti de nulle part. question qui t'brûle les lèvres depuis bien trop longtemps maintenant. pour qu'tu partes, j'veux dire. tu crois nécessaire de préciser. tu n'sais pas vraiment si c'était la peine. toujours est-il que t'en as ressenti l'besoin. et, une fois de plus, tu n'sais pas vraiment si t'auras une réponse franche, quelque chose qui fera qu't'arrives à la croire pleinement.
code by bat'phanie

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Skyler + Tu m’as oublié en oubliant qui tu étais.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: West Side :: Hyde Parc-
Sauter vers: