AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 drugs, sex, dinner ? (lucius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar


Don't care about what you think



in haven hills since : 20/02/2018
messages : 655
faceclaim : jack falahee
multinicks : solal, aaron, ugo, allan, noam, léandre
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar) ; hideaway (gif)
address : south side (villa)
uptown funk : célibataire + homosexuel non assumé + tigersexuel à ses heures
picture of you :
Run this town : 758

take me to church
relationships:
available?: tant que tu veux pas me tuer, oui.

MessageSujet: drugs, sex, dinner ? (lucius)   Sam 31 Mar - 15:18

T'as revu Lux plusieurs fois, dans des conditions similaires à la première fois, sans que votre relation ne s'étende finalement. Cette situation te convient parfaitement, tu ne demandes rien de plus mais tu ne peux t'empêcher de l'apprécier tout de même et bien vite, l'idée de l'inviter au restaurant pour faire plus ample connaissance d'une différente façon t'es apparue comme une évidence. Pour ton plus grand plaisir, le jeune homme a accepté et tu t'es alors permis de te faire tout beau pour son arrivée, bien que tu estimes être toujours sur ton trente-et-un. T'es pas stressé comme tu aurais pu l'être dans d'autres circonstances, avec une autre personne. Tu commences à connaître Lux, c'est d'ailleurs ce qui t'a donné envie de l'inviter et tu considères cette soirée plus comme une soirée amicale qui vous permet de vous connaître en dehors de cet aspect intime que vous avez développé qu'un véritable rendez-vous, bien que tu n'émettes aucune barrière.
Quand enfin tu entends sonner, un sourire vient prendre place sur tes lèvres alors que tes pas te guident jusqu'à la porte que tu ouvres. Dis-donc, pas mal du tout. tu réponds alors, un sourire plaqué aux lèvres alors que tu sors directement, ne lui laissant pas le temps d'entrer. J'ai réservé, ça te va si on y va direct ? tu demandes néanmoins, bien qu'étant déjà en train de fermer la maison. T'as pas envie de perdre du temps parce que t'es particulièrement content à l'idée de passer une soirée complètement différentes avec lui. Tu l'accompagnes alors jusqu'à ta voiture, parlant presque de la pluie et du beau temps et bien vite, vous vous dirigez vers ce restaurant tranquille où tu as réservé pour deux. J'espère que ça te plaît. tu te permets alors quand tu finis par te garer devant la bâtisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Appetite for self destruction



in haven hills since : 01/01/2018
messages : 1338
faceclaim : Cole Sprouse
multinicks : Alessya, la psy tourmentée ; Orphea, l'ange déchue ; Alyx le rêveur brisé.
nickname : Strangehell
credits : Ranochja <3 (avatar)
address : West side
uptown funk : Bisexuel, le cœur libre
picture of you :
Run this town : 3324

take me to church
relationships:
available?: pas pour tout de suite baby

MessageSujet: Re: drugs, sex, dinner ? (lucius)   Sam 31 Mar - 21:09

Lucius aimait la relation qu'il entretenait avec Harry. C'était charnel, simple, sans prise de tête et il n'y avait pas de sentiments trop compliqués en jeu. Il était complètement paumé en ce moment, alors le revoir était comme une bouffée d'air frais, un échappatoire, quelque chose d'ailleurs dont il pouvait facilement tomber accro. Harry avait tout pour plaire en fait, d'ailleurs, il n'avait pas hésité bien longtemps avant d'accepter son invitation au restaurant. Ça le gênait, parce qu'il n'avait pas cette habitude, mais ça lui faisait vraiment plaisir. C'était rare qu'en ce moment il se fasse des sorties tranquilles, alors ça ne pouvait que l'aider à aller mieux, à sortir de sa noirceur.

Il arriva devant chez Harry, et s'était un peu apprêté pour l'occasion. Il portait simplement une chemise sombre près du corps, un jean slim noir, des derbies et sa veste en cuir qui le suivait partout. C'était rare qu'il ne vienne à porter des costumes, d'ailleurs, il n'en avait pas. Ce n'était pas vraiment son truc et il n'avait pas un métier où il devait prendre soin de son apparence, surtout dans le quartier où il vivait.

Il souria au compliment, ne put s'empêcher de le regarder de haut en bas. Il était quand même beau. Ça, il ne pouvait le nier.

- T'es pas mal non plus.

Puis, ils prirent la route jusqu'au restaurant. Arrivés devant, Lucius comprit assez vite le standing très élevé du lieu où ils allaient manger.

- Tu me gâtes, t'as sorti le grand jeu. Ton but c'est que je tombe amoureux de toi ? Plaisanta-t-il.

Ils entrèrent à l'intérieur, se firent placer dans un coin, en tête à tête.

- Je peux pas te laisser tout payer. Tu sais pas à quel point j'aime manger. Tu vas te ruiner, rigola-t-il.

_________________
just gonna stand there and watch me burn.
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Don't care about what you think



in haven hills since : 20/02/2018
messages : 655
faceclaim : jack falahee
multinicks : solal, aaron, ugo, allan, noam, léandre
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar) ; hideaway (gif)
address : south side (villa)
uptown funk : célibataire + homosexuel non assumé + tigersexuel à ses heures
picture of you :
Run this town : 758

take me to church
relationships:
available?: tant que tu veux pas me tuer, oui.

MessageSujet: Re: drugs, sex, dinner ? (lucius)   Mar 3 Avr - 21:52

Tu fais rarement les choses à moitié c'est certain, même si tu ne comptes pas épouser Lux, t'as envie de lui sortir le grand jeu, d'étaler un peu tes compétences en matière de rendez-vous, bien que purement amical. T'es pas gêné à l'idée de te retrouver seul avec lui dans un lieu plus chic que d'habitude, t'as surtout peur qu'on te voit mais tu garderas tes distances, t'as appris à faire maintenant, c'est une discipline que tu maîtrises pleinement, bien que ça soit triste. Bien que tu sois obligé de garder un minimum tes distances, tu ne peux pas nier sa beauté, l'aura qu'il dégage et qui t'emporte avec lui quand tu te trouves à ses côtés. T'es pas amoureux ni rien, fort heureusement, mais tu peux t'empêcher parfois de te dire que tu pourrais totalement craquer pour un homme comme lui, pour lui tout simplement. Ce serait sûrement la chose la plus compliquée qui puisse t'arriver quand on pense à toutes ces pensées qui t'assaillent déjà et c'est pourquoi, tu repousses l'idée de ta tête au maximum et le mène jusqu'au restaurant sans réfléchir plus longtemps à cette idée. Peut-être bien, qui sait ? Tu sais bien que c'est impossible et tu n'as pas spécialement envie qu'une telle chose arrive dans ta vie, compliquant ainsi trop les choses. On verra si ça marche après cette soirée. tu réponds alors en riant avant d'entrer à sa suite, laissant le serveur très élégant vous mener à votre table réservée, une table sur le côté à l'abri des regards où tu pourras parler tranquillement sans te soucier des gens autour. Il en faudra beaucoup pour me ruiner Lux, je te l'offre. tu insistes alors avant de t'asseoir. Des boissons vous sont tout de suite proposées, ce que tu acceptes avec plaisir. Alors, comment s'est passé ta semaine ? tu demandes, souhaitant en savoir plus, toujours plus.

_________________
astra; bb — i think i think too much and it's crazy but you're in my head and you're still there. i think you're mine tiger.

awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Appetite for self destruction



in haven hills since : 01/01/2018
messages : 1338
faceclaim : Cole Sprouse
multinicks : Alessya, la psy tourmentée ; Orphea, l'ange déchue ; Alyx le rêveur brisé.
nickname : Strangehell
credits : Ranochja <3 (avatar)
address : West side
uptown funk : Bisexuel, le cœur libre
picture of you :
Run this town : 3324

take me to church
relationships:
available?: pas pour tout de suite baby

MessageSujet: Re: drugs, sex, dinner ? (lucius)   Mer 4 Avr - 15:39

Lucius n'était pas très expressif en public. Il aimait garder les attentions pour l'intimité parce que l'affection, c'était quelque chose de secret, de précieux, qu'il ne voulait pas montrer au monde. Autant, physiquement, il n'était pas très pudique, autant sentimentalement, c'était une toute autre histoire. Parce qu'on lui avait appris qu'il fallait se montrer fort, dur, et que les sentiments, c'était pour les filles. Pourtant Lucius bouillonnait d'émotions toutes aussi contradictoires mais il les vivait tellement intensément qu'il ne savait plus ou donner de la tête. Il en venait souvent à se demander qui il était, quelle était sa vraie nature parce que si lui même ne savait pas comment il fonctionnait, comment les autres le pouvaient ? Comment les autres pouvaient l'aimer alors que lui ne s'aimait pas ? C'était compliqué. Et pourtant, il espérait qu'un jour ça pouvait marcher.

- Tant de mystère derrière cette phrase, lança-t-il quand Harry lui avait dit qu'il verrait bien comment ça allait se passer après cette soirée.

A force s'attacher et de se détacher aussi facilement des gens, il n'était même pas sur de pouvoir dire s'il avait déjà été amoureux de quelqu'un. Mais il savait qu'il le saurait dès qu'il rencontrerait ce sentiment ou plutôt cette maladie infâme qu'il fuyait comme la peste. Alors qu'ils gagnèrent leur place pour manger, Lucius souria à la remarque d'Harry.

- Me tente pas. Je suis très joueur. Je t'offrirai quelque chose en retour, ce soir alors pour payer ma dette, souffla-t-il sur un ton enjôleur.

Alors qu'ils commandèrent des boissons, Lucius avait du mal à détacher son regard d'Harry. En fait, il avait presque envie de sauter le repas pour arriver au dessert en le regardant.

- Une semaine comme une autre. Tu vois des commandes, des livraisons. Je t'ai parlé de ce type que je vois pour mes commandes à la base et puis en fait, qui me propose des bénéfices à côté ? Je sais pas, je l'aime bien. Il se peut que j'ai envie de passer plus de temps avec lui, mais que ça risque d'être dangereux parce qu'il va devenir avocat, répondit-il en faisant référence à Harry.

Il aimait jouer un rôle, c'était plus facile de se cacher derrière et de tester les gens par ce biais. Le serveur ramena les boissons, du champagne, et Lucius décida de vouloir trinquer.

- Comme c'est comme ça que font les gens qui ont des convenances, alors, je lève mon verre à... Nous? Lança-t-il en cherchant à capter son regard.

_________________
just gonna stand there and watch me burn.
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Don't care about what you think



in haven hills since : 20/02/2018
messages : 655
faceclaim : jack falahee
multinicks : solal, aaron, ugo, allan, noam, léandre
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar) ; hideaway (gif)
address : south side (villa)
uptown funk : célibataire + homosexuel non assumé + tigersexuel à ses heures
picture of you :
Run this town : 758

take me to church
relationships:
available?: tant que tu veux pas me tuer, oui.

MessageSujet: Re: drugs, sex, dinner ? (lucius)   Mer 4 Avr - 22:20

Pendant quelques années tu as été ce garçon romantique à souhait, celui qui croyait au grand amour, persuadé que sa vie se terminerait avec la même personne unique, tu pensais même que ça serait Jackson, que t'allais vivre avec lui la plus belle histoire jamais connue, probablement digne d'un film à l'eau de rose à la Titanic. En même temps, dans le genre un des deux protagonistes de l'histoire doit mourir, t'étais pas loin du compte finalement, une belle histoire à la titanic mais pas comme tu l'avais espérée. C'est comme ça que t'as cessé de croire en l'amour, que t'as accentué tes bêtises pour ne plus t'attacher, pour éviter à tout prix de retomber amoureux de qui que ce soit qui pourrait bien trop vite te détruire un jour. Tu t'es barricadé derrière un mur de pierre pour cacher tes sentiments ou du moins, c'est ce que t'as eu l'impression de faire. T'essaies toujours de t'en persuader aujourd'hui mais ton coeur lui sait qu'il commence à battre plus fort et te fait ressentir des choses que tu ne devrais pas, que tu ne veux pas surtout. Je suis plein de mystères. tu taquines alors sans pour autant le penser réellement. Tu n'étales pas ta vie entière au premier rendez-vous mais de là à dire que tu es quelqu'un de mystérieux, il y a très certainement un gouffre, si ce n'est plusieurs. Après tout, tu ne sais pas vraiment comment va se passer cette soirée, tu ne peux pas prédire à l'avance et tellement de scénarios possibles s'entrechoquent dans ta tête que t'es pas capable d'en choisir un qui te semblerait le plus probable. Puis de toute façon, tu préfères laisser les choses se faire d'elles-mêmes, c'est certainement plus intéressant que de tout prévoir à l'avance bien que ça soit de toute façon totalement impossible. J'ai pas besoin que tu m'offres quelque chose en retour, j'ai pas envie que ça soit... ça notre relation tu vois ? Tu sais pas trop comment lui expliquer ce que tu souhaites lui dire mais tu fais de ton mieux. T'es pas en train de lui dire que tu veux que votre relation évolue mais tu veux pas non plus qu'elle soit justement trop dégradante pour l'un ou pour l'autre et c'est compliqué à exprimer alors que t'es déjà bien trop rapidement gênant par la tournure de ce tout début de conversation, alors que vous n'avez même pas commencé le repas. Enfin ce que je veux dire c'est qu'on pourrait passer une soirée tranquille, sans que tu ne me doives quoique ce soit. J'veux pas que ce soit des dettes entre nous. C'est ça en réalité, tu n'aurais pas pu l'exprimer d'une meilleure façon et quand finalement tu sens son regard pesant sur toi, tu ne peux t'empêcher de rire en le regardant. Qu'est-ce qu'il y a ? tu demandes alors, un nouveau rire un peu gêné s'échappant de tes lippes alors que toi aussi tu commences à le regarder un peu trop intensément. Après tout, il est beau à regarder, tu ne peux pas le nier, alors autant en profiter le temps de cette soirée qui n'appartient qu'à vous. C'est sûr que c'est compliqué mais s'il prend ces risques c'est qu'il a sûrement envie de passer plus de temps avec toi lui aussi, je pense que tu devrais foncer sur l'occasion. Tu rentres dans son jeu, c'est la façon la plus simple de lui dire ce que tu penses de toute façon, tout comme lui le fait. Visiblement, vous vous ressemblez plus que tu ne le pensais, c'est en tous cas ce que tu découvres au fur et à mesure du temps. Tu le vois lever sa coupe et c'est un sourire aux lèvres que tu en viens à lever la tienne. T'entends ses mots et ton regard vient s'ancrer dans le sien alors que tu réponds en hochant la tête. A nous. avant de trinquer, amenant par la suite la coupe pour venir en boire une gorgée. Avec tous ces problèmes que tu accumules, passer un peu de temps en agréable compagnie te fait beaucoup de bien et tu ne regrettes pas le moins du monde de l'avoir invité au restaurant, c'était certainement une bonne idée. Tu ne comptes toujours pas me donner ton vrai prénom ? tu demandes, un petit sourire alors que tu reposes la coupe sur la table. Tu aimes le surnom qu'il se donne et que tu as pris l'habitude d'utiliser à chaque instant, même dans vos moments les plus intimes mais cette interrogation subsiste néanmoins, tu as envie de savoir, de le découvrir un peu plus encore.

_________________
astra; bb — i think i think too much and it's crazy but you're in my head and you're still there. i think you're mine tiger.

awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Appetite for self destruction



in haven hills since : 01/01/2018
messages : 1338
faceclaim : Cole Sprouse
multinicks : Alessya, la psy tourmentée ; Orphea, l'ange déchue ; Alyx le rêveur brisé.
nickname : Strangehell
credits : Ranochja <3 (avatar)
address : West side
uptown funk : Bisexuel, le cœur libre
picture of you :
Run this town : 3324

take me to church
relationships:
available?: pas pour tout de suite baby

MessageSujet: Re: drugs, sex, dinner ? (lucius)   Jeu 5 Avr - 18:21

Lucius avait comme un sentiment de vertige à l'idée de se projeter dans une relation. Il n'aimait pas tant que ça la proximité, l'intimité des sentiments. Ça lui faisait peur, ça le terrifiait même. Il n'avait pas envie qu'une personne vienne à le percer à jour, il se verrait obliger de montrer son vrai visage qui malheureusement était beaucoup plus décevant que la façade qu'il présentait au monde entier. Il n'était pas beau à l'intérieur. Il se cachait derrière son physique, son sourire, et ses airs nonchalants alors qu'il ne se fichait de rien en réalité. Tout l'atteignait, tout le touchait, comme si la moindre émotion qu'il ressentait était un pic en plein cœur à chaque fois. Mais il ne montrait jamais rien. Et il n'aurait jamais envie de montrer quelque chose. Parce que le monde était malsain, toxique et qu'après une relation houleuse avec son ex petit ami qui avait su utiliser ses faiblesses à ses dépens, il ne comptait pas recommencer la même erreur. Il jouait au petit con, mais il n'était pas vraiment con. C'était encore une fois une manière de tenir les gens à distance et ça marchait bien.

Il souria à la remarque d'Harry. Il aimait les mystères. Il aimait les déchiffrer, les découvrir, pour lui rien n'était plus intéressant que ça. Alors, ça ne pouvait qu'augmenter l'engouement qu'il avait pour lui.

Alors qu'ils étaient à table, Harry essaya de lui faire comprendre maladroitement qu'il n'avait pas envie que leur relation ne tourne autour de récompense. Lucius comprenait. Juste que le mot relation l'aurait fait détaler direct à la base s'il ne s'était pas justifié. Il n'avait pas envie de se prendre la tête plus qu'il ne se la prenait déjà. Pas qu'il n'aurait jamais eu envie de sortir avec Harry. Mais il n'était pas un bon parti, ni le bon candidat pour ces choses là.

- T'as raison. Mais je disais ça surtout parce que je le vois pas comme un boulot de succomber à tes charmes tu sais. C'est pas très dur. Faut dire que je suis faible sur ces trucs là, et que tu m'aides pas, avoua-t-il.

D'ailleurs, il n'avait même pas remarqué qu'il regardait un peu trop Harry.

- Rien, t'es juste beau à regarder, haussa-t-il les épaules avec un petit sourire.

Puis il lui avait fait comprendre qu'il avait envie de passer du temps avec lui, sans trop se mouiller même si c'était plutôt évident qu'il parlait de lui. Il appréciait sa réponse qui réveillait en lui un torrent d'émotions positives pour une fois.

- J'y compte bien. Il est spécial, même s'il essaye de cacher pleins de petites chose derrière son beau sourire, lança-t-il en souriant, amusé par la situation.

Alors que le serveur revint avec les commandes, Lucius décida de trinquer et ils levèrent leur verre à l'unisson avant que Lucius n'en boive une gorgée après Harry. Il avait rarement l'occasion de boire de l'alcool aussi bon.

- Lucius. C'est mon vrai prénom. Voilà tu sais tout, ajouta-t-il en passant une main dans ses cheveux.

Le serveur revint leur donner à chacun une carte, et Lucius en avait déjà l'eau à la bouche.

- Tu prends quoi ?

_________________
just gonna stand there and watch me burn.
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Don't care about what you think



in haven hills since : 20/02/2018
messages : 655
faceclaim : jack falahee
multinicks : solal, aaron, ugo, allan, noam, léandre
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar) ; hideaway (gif)
address : south side (villa)
uptown funk : célibataire + homosexuel non assumé + tigersexuel à ses heures
picture of you :
Run this town : 758

take me to church
relationships:
available?: tant que tu veux pas me tuer, oui.

MessageSujet: Re: drugs, sex, dinner ? (lucius)   Ven 6 Avr - 23:06

T'es pas prêt à te lancer dans une réelle relation, c'est même pas ce dont tu as envie avec Lux de toute façon mais sa présence t'apporte une sorte de réconfort dont tu ne peux déjà plus te passer, il a rapidement pris une certaine place importante dans ta vie et tu n'as pas spécialement envie qu'il la déserte un jour, même si tu te doutes que vous ne garderez pas cette relation intacte toute votre vie. T'as pas envie de lui faire peur, simplement de lui dire ce que tu penses de cette relation et du fait que tu n'as pas envie que cela se résume à çà. Tu apprécies Lux pour différentes raisons et tu veux qu'il le sache. Je suis faible aussi, surtout face à toi je dois avouer. C'est plutôt vrai, tu n'as jamais été le genre à résister très longtemps à la gente masculine mais Lux a une aura qui fait qu'avec lui, au lieu de ne pas résister longtemps, tu ne résistes pas du tout, en étant complètement incapable. Ses mots sont pires, te font rougir un peu, ce qui ne t'arrive pourtant jamais. T'es le genre de garçon conscient de sa beauté, ça peut être très énervant pour la plupart des gens mais tu n'as pas non plus envie de faire semblant, tu sais que tu attires les gens et que tu as un physique plutôt attrayant alors il n'y a aucun intérêt à faire croire que tu te trouves moche. Seulement avec Lux, c'est un peu différent, tu aimes l'entendre de sa part, ça te fait plaisir et un petit sourire vient se placer sur tes lèvres. Et toi alors, t'es beau aussi tu sais. Toi aussi tu pourrais certainement te perdre en le regardant, ça t'est d'ailleurs déjà arrivé même si tu n'oserais pas l'avouer. Il essaie de cacher quoi ? tu demandes, assez intéressé par le fait de savoir ce que peut penser Lux. Après tout, vous ne vous êtes encore jamais posés de la sorte pour vraiment discuter et découvrir ce qu'il peut penser de toi ou simplement des choses toutes simples sur lui, ce que tu as envie de faire aujourd'hui, en cette soirée. Alors que vous trinquez, tu lui demandes son prénom et fort heureusement, cette fois-ci il te répond. Tu te sens tout spécial à l'idée d'enfin connaître sa véritable identité, que tu adores. J'adore, ça te va bien. tu réponds alors en suivant son geste dans ses cheveux. Toi aussi tu as envie de mettre ta main dans ses cheveux mais pour le moment, tu dois te retenir. Arrête de faire le sexy, on est au restaurant. tu demandes alors en lâchant un rire avant de consulter le menu que l'on vient vous apporter. J'aurais bien dit toi mais je vais devoir attendre alors je pense prendre la farandole de poissons. Et toi ? Fais-toi plaisir. tu lui proposes en regardant un peu plus la carte tout de même. Je le redis mais je suis vraiment content que tu sois là, je sais pas, je suis juste... content. t'en dis trop c'est certain alors tu te tais et soupire, te cachant derrière ton menu.

_________________
astra; bb — i think i think too much and it's crazy but you're in my head and you're still there. i think you're mine tiger.

awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Appetite for self destruction



in haven hills since : 01/01/2018
messages : 1338
faceclaim : Cole Sprouse
multinicks : Alessya, la psy tourmentée ; Orphea, l'ange déchue ; Alyx le rêveur brisé.
nickname : Strangehell
credits : Ranochja <3 (avatar)
address : West side
uptown funk : Bisexuel, le cœur libre
picture of you :
Run this town : 3324

take me to church
relationships:
available?: pas pour tout de suite baby

MessageSujet: Re: drugs, sex, dinner ? (lucius)   Sam 7 Avr - 14:06

Lucius savait qu’il plaisait, il aimait en jouer parfois mais il ne le faisait pas forcément avec Harry. Il était naturel, ne se posait pas vraiment de questions sur ce qu’il devait dire ou ne pas dire, c’était très spontané avec lui, chose qu’il appréciait. Rien n’était plus plaisant que de ne pas se voir jouer un rôle qui ne nous ressemblait pas, et qui parfois était aux antipodes de ce que l’on était réellement. Bon, il y avait surement des parties de son être qu’il n’allait pas voir, parce qu’il valait mieux les garder secrètes afin de ne pas le faire fuir, mais même s’il s’évertuait à penser qu’il était mauvais pour tout le monde, auprès d’Harry, il se sentait mieux, comme « normal ».

- Je compatis à ta douleur, souria-t-il.

Il aimait entendre ses mots parce qu’il ressentait la même chose. Il aimait comprendre qu’ils étaient sur la même longueur d’ondes, que tout était fluide et harmonieux entre eux. Ce n’était pas le cas dans toutes ses relations alors c’était agréable. Même s’il savait qu’Harry était charmé par Lucius, il était presque gêné de ses compliments. Parce que ça le rendait heureux, et il n’avait surement pas l’habitude d’apprécier cette sérénité avec une personne, et pendant aussi longtemps même si cela ne faisait même pas une heure qu’ils étaient là. Lucius était assez bon pour cerner les gens, et il pensait qu’il avait bien réussi à comprendre comment fonctionnait Harry. Parce que quelque part, ils étaient assez semblables.

- Je pense qu’il cherche à tenir à distance les gens, parce qu’il a peur de s’attacher, et que l’air de rien, il est assez sensible. Je trouve qu’il a quelque chose de touchant, et c’est surement ça qui me fait craquer pour lui, ajouta-t-il en souriant timidement.

Il n’avait pas hésité à lui dire ce qu’il pensait de lui, parce que Lucius n’avait pas de filtre, et qu’il voulait vraiment lui faire comprendre qu’il l’acceptait, même avec les choses qu’il cherchait à dissimuler. Il lui avait avoué son prénom qu’il n’aimait pas, et encore une fois, Harry le prit bien. Il peinait à dévoiler sa vraie identité mais Lucius avait une entière confiance en lui, en espérant qu’il n’allait jamais le regretter.

- Désolé, je peux pas m’en empêcher, être sexy c’est dans mes gênes, plaisanta-t-il.

Il regarda la carte, il avait en fait envie de tout commander, comme s’il revoyait le jour où il était enfin sorti de prison. Il hocha la tête suite au choix d’Harry et se concentra sur le sien en tournant les pages.

- Alors, alors. Je vais prendre en entrée le foie gras, plus le saumon fumé à côté. En plat, je vais prendre le homard et le risotto. Et en dessert, la crème glacée aux marrons et le café gourmand, haussa-t-il les épaules.

Il avait choisi deux entrées, deux plats et deux desserts, tout allait très bien.

- Je regrette pas de t’avoir rencontré, vraiment pas, avoua-t-il après lui.

Il aurait sans doute voulu l’embrasser là, tout de suite, mais il n’allait pas s’afficher en public. Le serveur vint prendre leurs commandes, et reparti en cuisine.

- Je suis content que ce soit simple entre nous, qu’on se prenne pas la tête parce que je veux pas te perdre pour aussi certaines raisons que je ne vais pas évoquer, souria-t-il de manière enjôleuse.

_________________
just gonna stand there and watch me burn.
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Don't care about what you think



in haven hills since : 20/02/2018
messages : 655
faceclaim : jack falahee
multinicks : solal, aaron, ugo, allan, noam, léandre
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar) ; hideaway (gif)
address : south side (villa)
uptown funk : célibataire + homosexuel non assumé + tigersexuel à ses heures
picture of you :
Run this town : 758

take me to church
relationships:
available?: tant que tu veux pas me tuer, oui.

MessageSujet: Re: drugs, sex, dinner ? (lucius)   Lun 9 Avr - 14:10

Il te décrit ce qu'il pense de toi et t'es surpris de voir à quel point il peut avoir raison. T'étais au maximum de repousser l'évidence pour que les gens ne puissent pas lire en toi comme dans un livre ouvert mais visiblement à ce jeu-là, Lux est très doué et te scotche sur place. T'as du mal à faire confiance, surtout aux hommes faut l'avouer, t'as peur de vivre une nouvelle fois ce que tu as vécu avec Jackson et que tu te retrouves à devoir une nouvelle fois perdre l'amour de ta vie, et manquer même de perdre ta vie toute entière. Tu essaies le plus possible d'éloigner ces idées de toi, parce que tu sais pertinemment que c'est le genre de choses qui n'arrive qu'une fois dans une vie, mais tu pensais également que c'était le genre de choses qui n'arrivait qu'aux autres et t'as eu une belle surprise quand l'autre, ce jour-là et les six prochains mois, c'était toi. ça me fait peur de voir à quel point tu peux me connaitre en vrai... tu lui avoues avant d'ajouter, plus doucement. Mais ça me plaît je crois, vraiment. T'as l'impression de te revoir plus jeune, insouciant et intéressé par un garçon pour la première fois. J'ai remarqué ça, tu pourrais faire un effort, histoire que je craque pas trop vite pour toi. tu ris un peu, tu sais pas si t'es sérieux ou non, seul le temps vous le dira mais t'es suffisamment décontracté à ses côtés pour lui dire de telles choses sans te sentir mal à l'aise. Tu l'écoutes, écarquillant les yeux devant la montagne de plats qu'il compte commander mais ça te va, s'il a besoin d'être nourri, tu ne vas pas l'en empêcher. Arrête, Lucius, je vais finir par sauter le repas pour arriver au dessert. c'est la première fois que tu prononces son prénom, le vrai, mais il résonne comme un douce mélodie en toi. Toi aussi tu es bien avec lui, sûrement qu'il t'en faut peu, être aux côtés d'un garçon qui te plaît te suffit mais là, t'as aucune envie d'être ailleurs et ça fait du bien, ce repos, cette sérénité. J'avoue que j'aimerais bien que tu les évoques en fait. tu répliques, te posant d'un coup certaines questions, comme si tu devais t'inquiéter de quelque chose. Pourtant quand tu le vois, certes il vend de la drogue, mais tu vois aussi beaucoup de paix et ça te fait te sentir bien, tu vois pas ce qu'il pourrait y avoir de pire. Tu restes dormir chez moi ce soir, dans ce cas ? tu souris, t'as pas envie de le lâcher après une telle soirée.

_________________
astra; bb — i think i think too much and it's crazy but you're in my head and you're still there. i think you're mine tiger.

awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Appetite for self destruction



in haven hills since : 01/01/2018
messages : 1338
faceclaim : Cole Sprouse
multinicks : Alessya, la psy tourmentée ; Orphea, l'ange déchue ; Alyx le rêveur brisé.
nickname : Strangehell
credits : Ranochja <3 (avatar)
address : West side
uptown funk : Bisexuel, le cœur libre
picture of you :
Run this town : 3324

take me to church
relationships:
available?: pas pour tout de suite baby

MessageSujet: Re: drugs, sex, dinner ? (lucius)   Lun 9 Avr - 20:07

Lucius avait beau jouer les cons de service, il avait beau parfois traiter mal certaines personnes et faire du mal sans vraiment le vouloir, il était hypersensible et hyper empathique. En fait, il était hyper en tout. Ses défauts et ses qualités étaient comme accentuées pour le meilleur ou pour le pire. Il était intense, extrême dans tout ce qu’il faisait. Quand il était joyeux, il ressentait tellement de joie que cela pouvait s’apparenter au bonheur, et à ce moment, il avait l’impression que tout était possible. Il devenait trop ambitieux, trop exalté, trop excité, trop jovial, et quand il était déprimé, il pouvait devenir suicidaire tellement il ressentait la déprime comme quelque chose de très noir, proche de la dépression. Il y avait rarement un entre deux. Généralement, il passait de tout à rien, et de rien à tout en une fraction de seconde.  Alors, oui, du coup il était facile pour lui de se mettre à la place des gens, peut-être même plus facile même que de se ranger derrière sa propre peau, tandis qu’il pouvait devenir aussi le gars le plus insensible au monde, se fichait éperdument des autres et causant du tort sans même y faire attention, comme si quelqu’un d’autre le possédait.

Il savait qu’il était instable émotionnellement, que son cerveau lui jouait des tours, et malheureusement c’était souvent ça qui faisait qu’il s’attirait pas mal d’ennemies.

- Je me reconnais un peu en toi je dois l’avouer, admit-il.

Parce que lui aussi, il avait peur de souffrir, parce qu’il avait déjà l’impression que toute sa vie se résumait à ça, alors forcément, il essayait de se barricader, peut-être en se montrant méchant, arrogant, mais au moins, ça marchait ; il était seul. Et le pire, c’est qu’il craignait autant la solitude qu’il l’a désirait. Il désirait l’affection autant qu’il l’a rejetait. Il était vraiment à côté de ses pompes pour tout ce qui était émotions et sentiments.

- C’est peut-être le but de te faire craquer pour moi, qui sait, souria-t-il en coin.

Il rigola quand il parlait de passer directement au dessert, il voulait en rajouter une couche.

- J’aime pas faire les choses à moitié, mais t’es tellement beau que je pourrais faire une exception, c’est bien parce que c’est toi. En tout cas, je te voudrais bien en dessert, ajouta-t-il en souriant de manière enjôleuse.

Ils commandèrent leur repas, puis Lucius admit qu’il ne voulait pas que leur relation ne vienne à s’arrêter.

- Bah t’as du talent pour certaines choses, sous-entendit-il en parlant de leurs ébats. Puis, ce serait dommage que ton futur métier soit un frein pour plus tard, avoua-t-il.

Il savait qu’Harry se rangerait du côté de la loi, chose que Lucius comprenait, mais aux vues de son métier illégal, ça poserait peut-être problème. Il se sentait fébrile face à ça.

- La question se pose même pas je crois, souria-t-il. Je vais deux secondes me passer de l’eau sur le visage, je crève de chaud ici, c’est surement un peu de ta faute vu l’effet que tu me fais, ajouta-t-il, amusé.

Il vint dans les toilettes, ouvrit un robinet et se passa de l’eau sur le visage. Sentant sa bouche sèche, il fit basculer sa tête pres du jet d’eau avant d’en boire une gorgée. Sa vue commença à se troubler, comme dans le début d’un malaise. Il vit un voile noire, il commença à avoir des sueurs froides, puis quelques secondes plus tard… L’oubli.

_________________
just gonna stand there and watch me burn.
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: drugs, sex, dinner ? (lucius)   

Revenir en haut Aller en bas
 
drugs, sex, dinner ? (lucius)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Michael Lucius revoqué / Saintil est dechargé du dossier
» Lucius n'est plus chef de la DCPJ:demission ou revocation ?
» Guess who's coming to dinner ( Nathaniel, K. Emily & Alden )
» Lucius Malefoy (Mangemort)
» Présentation de Lucius Jedusor [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: North Side :: Restaurants-
Sauter vers: