AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 it's been a long time. (adaline)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


lost in japan



in haven hills since : 08/01/2018
messages : 169
faceclaim : camille rowe
multinicks : quinn, tiger, murphy et wes
nickname : voldy
credits : class whore
uptown funk : mariée à un crétin mais ne s'en souvient plus, bi
picture of you :
Run this town : 226

take me to church
relationships:
available?: adaline - allan - mervi

MessageSujet: it's been a long time. (adaline)   Sam 24 Mar - 16:32

Elle jette un dernier regard à l'appartement, vérifie qu'elle n'a rien oublié. Sait-on jamais, elle a un peu la tête en l'air, elle s'en voudrait si jamais elle avait oublié quelque chose d'important. La porte se claque derrière eux tandis que son frère appuie sur le bouton de l'ascenseur. Ils ne se parlent pas, peu. A cause de leurs disputes, principalement. Lui, se voit comme le boulet, la raison pour laquelle sa soeur est revenue parmi eux. Elle, ne comprend pas comment il peut penser ça, le voit comme un survivant. Tandis que l'ascenseur descend, ils se dévisagent en silence. Parfois, un regard vaut mille mots. L'ascenseur se stabilise, ils descendent, rejoignent le parking où la voiture est garée. C'est Léo qui prend le volant. Je sais conduire. Elle soupira en voyant son regard sur elle. Certes, ça n'a pas toujours été le cas et elle a mis du temps avant de savoir quelle pédale était la bonne mais elle savait conduire. Tu disais la même chose la dernière fois et on a fini dans la clôture des voisins. La jeune femme mit le contact. La ferme. Elle répliqua alors, fatiguée de ses remarques. Elle décida de l'ignorer, d'allumer la radio tandis qu'ils se dirigeaient vers l’hôpital. Une visite de contrôle ou une de ces séances de rééducation, elle avait pas tout compris quand il lui avait expliqué la veille mais tant pis, elle n'était que le chauffeur. Le silence comblée par la musique, le trajet passa rapidement. La blonde n'eut plus qu'à se garer devant le grand bâtiment blanc plus à sortir le fauteuil roulant de Nico. Le reste, il gérait. Elle ne prit même pas la peine de le pousser sur la rampe d'accès, ça lui faisait plaisir de grimper en serrant les dents. Arrivée à l'intérieur, elle le laissa, lui disant qu'elle l'attendait ici. Pas grand chose à faire en attendant. Léo étudia la salle d'attente avant de voir, un peu à l'écart, la fameuse boutique cadeaux de l'hôpital. La dernier fois qu'elle y était venue, la boutique n'existait pas. Sûrement encore quelque chose d'implanter après son absence. Tant de choses avaient changé. Mais elle ne regrettait pas d'être parti, jamais. La jeune femme avait fait tant de choses grâce à ça, tant de souvenirs. Elle se prit à sourire avant d'entrer dans la petite boutique. Peut-être qu'elle pourrait acheter un ours en peluche à son frère, pour l'entendre encore grogner et dire qu'il avait passé l'âge pour ces gamineries. Qu'importe. Elle parcourut une des petite allées avant de se figer. Elle se gifla mentalement, se demandant si elle n'avait pas rêvé. Qu'elle était la probabilité qu'elle tombe sur Adaline ? Aucune idée, mais elle était devant elle. Enfin, à quelques pas. Léo avait encore le temps de fuir, comme elle l'avait fait il y a cinq ans. Elle allait d'ailleurs faire demi tour, fuir à tout jamais cette boutique mais trop tard. Son ancienne meilleure amie l'avait repéré. La blonde n'eut d'autres choix que de s'avancer. Que dire ? Léo était en tort, de a à z. Ça fait longtemps. Elle s'entendit dire. Comme si sa voix ne faisait plus vraiment partie d'elle. Et puis, elle s'en voulut aussi, de sentir soudainement son coeur battre un peu plus fort, ranimer ces sentiments qu'elle avait longtemps cherché à effacer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


The perfect sweetness



in haven hills since : 10/02/2018
messages : 114
faceclaim : Emma Watson
multinicks : No.
nickname : SA.
credits : vulpecula
uptown funk : Célibataire / Pansexuelle
picture of you :
Run this town : 0

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: it's been a long time. (adaline)   Jeu 29 Mar - 14:37

Une journée banale pour Adaline. Une journée comme une autre, où elle conseillait les clients hasardeux, où elle visitait les malades quand les horaires de sa petite boutique fermaient. Elle pensait être rôdé, habitué à sa petite routine quotidienne. La maison, sa sœur, son boulot, ses amis, les sorties, le bénévolat. Il était vrai que sa vie semblait millimétrée comme du papier musique, mais c’était sa vie, et elle n’était pas prête à en changer. Parfois il lui manquait cette dose d’imprévu, cette dose de folie qui avait fait partie de son existence fut un temps, mais quand elle y repensait, elle n’éprouvait qu’une certaine douleur, une certaine incompréhension. Quand elle repensait à Léo, elle n’avait qu’un pincement au cœur, que de la rancœur. Elle qui l’avait tant aimé, qui s’était donné à corps et cœur ouvert à elle, elle n’avait qu’été d’autant plus déçue quand elle a quitté le navire de sa vie. Comme ça, sans prévenir. Alors Adaline l’avait rayé de sa vie, et s’était démené à rendre son existence normale. Elle avait dit adieux à leurs rêves de voyage, de tour du monde, et c’était concentré sur sa réalité. Sa petite sœur qui avait grand besoin d’elle, et Mike. Mike qui était plus que présent dans sa vie, et qui avait réparé son cœur doucement, par ses rires, par ses taquineries. Elle avait appris à faire le deuil de Léo, et espérait ne plus jamais la revoir.
Une journée banale en soit, où Adaline se perdait à la fenêtre de sa boutique, regardant le soleil éclaircir le petit parc de l’hôpital. Elle était dans son monde. Dans ses rêves, ailleurs. C’est le bruit de la porte de sa boutique qui la sortait de sa rêverie, et une cliente hasardeuse, qu’immédiatement remis Adaline à la réalité. Et c’est avec un sourire sur les lèvres qu’elle conseillait la cliente, la guidant à travers les allées, écoutant l’histoire de cette personne malade et importante aux yeux de son interlocutrice. Empathique et douce, Adaline lui montrait toute son attention, et la conseillait sans mal, sachant parfaitement comment rendre le sourire aux autres dans le besoin. Et la discussion aurait pu continuer des minutes durant, si seulement elle n’avait pas levé les yeux. Si seulement, elle n’était pas revenue. Elle n’avait pas entendu la porte s’ouvrir sur sa boutique, elle n’avait pas fait attention à cette petite blonde, mais elle avait pris une grande inspiration, et avait reconnu ce parfum. Enivrant, envoutant. Qu’elle reconnaissait entre mille. Et quand elle vit le propriétaire de cet odeur, elle aurait pu s’enfuir en courant, tant son cœur s’emballait. Léo était revenu. Et Adaline savait que ce n’était pas une bonne chose. Car elle l’avait enterré, elle et leur passé, et c’était promis de ne plus jamais se donner comme elle l’avait fait avec elle. Elle reprit alors sa conversation avec la cliente, puis l’abrégeait subtilement, voyant que Léo s’approchait d’elle. Elle laissait alors la cliente se promener dans les rayons, et immédiatement, Adaline croisait ses bras sur son buste, comme pour se protéger de Léo, la douleur présente là, au cœur de sa poitrine. Adaline fronçait les sourcils aux mots, probablement maladroit de Léo, et elle ne put s’empêcher de sentir la rancœur emplir son être, et sa voix autrefois douce, se changer en quelque chose de plus dure.

« - A qui la faute ? »


Ce n’était pas vraiment elle qui parlait, mais plus la douleur de son cœur. Léo lui avait fait du mal, beaucoup même, et même si elle avait cru que tout ça était derrière elle, elle se rendait compte qu’en faite Léo avait toujours été là, en elle, elle était juste caché, camouflée.

« - Que fais-tu ici ? »

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


lost in japan



in haven hills since : 08/01/2018
messages : 169
faceclaim : camille rowe
multinicks : quinn, tiger, murphy et wes
nickname : voldy
credits : class whore
uptown funk : mariée à un crétin mais ne s'en souvient plus, bi
picture of you :
Run this town : 226

take me to church
relationships:
available?: adaline - allan - mervi

MessageSujet: Re: it's been a long time. (adaline)   Mer 11 Avr - 15:00

Léo n'y était pas allée souvent à l'hôpital. Une ou deux fois, pour des conneries d'enfants sûrement. Un bobo par ci, sa mère s'inquiètant pour rien par là. Mais jamais de boutique souvenirs. Sûre qu'elle en aurait rapporté des choses à chaque fois. . C'était sa mère qui la tenait informé de leur vie ici, sa mère qui lui avait dit que quelqu'un la reprenait. Peut être d'ailleurs, qu'elle lui avait glissé entre deux phrases que c'était Adaline, mais elle avait vide balayé ça de sa mémoire, ça valait mieux pour elle. La brune avait été une personne importante de sa vie, trop importante. C'était pour ça qu'elle était partie, qu'elle avait préféré fuir que de s'expliquer. Les mots, elle préférait les écrire que les prononcer, plus simple. À qui la faute ? À Léo, sans doute. Elle assumait, s'être barrée de la ville comme une voleuse, balayer ce qu'il restait d'elles du revers de la main. La blonde avait toujours pensé qu'elle avait eu raison. Que c'était mieux de s'éloigner, que de totue façon, ça n'aurait pas pu marcher. Mais en voyant le regard perçant de son ex, elle eut quelques remords. Bien sûr, elle avait déjà imaginé comme aurait été sa vie si elle était restée. Mais jamais bien longtemps, elle ne regrettait pas du tout ses voyages, ses bouquins et tout ce qui allait avec. Elle préféra alors ne pas répondre, ne pas s'enfoncer encore plus dans sa culpabilité. Jamais elle n'aurait pensé la recroiser, en tout cas, pas comme ça. Plus tard, quand elles auraient eu la quarantaine, des cheveux blancs et plus envie d'en rire qu'autre chose. Maintenant, c'était trop tôt, la blessure encore à vif. Nico a eu un accident de moto, il vient pour sa rééducation et je l'accompagne. Elle répondit d'une traite. Elle ne venait surtout pas pour elle, elle avait tourné la page. Enfin, elle pensait avoir tourné la page. Léo se sentit soudainepent stupide d'être aussi tendue pour ça. Certes, elles avaient quelques différents et la jeune femme avait des explications à donner mais il n'y avait pas d'autres raisons. C'est pour ça que je suis rentrée et pour une durée indeterminée. Elle continua alors avant de passer une main dans ses cheveux, geste nerveux qu'elle faisait souvent. Elle ne s'était pas donnée de date de départ. Ça pouvait être demain comme dans un an. Elle était juste là. Alors c'est toi qui a repris la boutique, c'est sympa. Elle sourit alors, préférant tourner autour du pot que de sauter à pieds joints dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: it's been a long time. (adaline)   

Revenir en haut Aller en bas
 
it's been a long time. (adaline)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brazava ♦ Long time no see...
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: East Side :: Hôpital-
Sauter vers: