AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 meant to be together (alessya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar


I wish I could have saved you



in haven hills since : 02/03/2018
messages : 435
faceclaim : diego barrueco
multinicks : solal le peintre, aaron le pianiste, harry le riche
nickname : ranochja
credits : DΛNDELION (avatar) ; ASTRA (signature)
address : North Side
uptown funk : Célibataire + hétérosexuel
picture of you :
Run this town : 150

take me to church
relationships:
available?: si tu veux pas me tuer, oui

MessageSujet: Re: meant to be together (alessya)   Ven 30 Mar - 10:19

Tu ne sais pas trop comment réagir face à elle, voire pas du tout même. Elle te trouble tellement que t'en deviens incapable de tout assimiler, réagir à tout, tout comprendre, c'est trop compliqué d'y voir clair parmi tout ce que tu ressens, cette attirance profonde et cette envie de la repousser encore et encore, jusqu'à ce qu'enfin, vous ne soyez plus rien. C'est gentil, merci. c'est tout ce que t'es capable de répondre après de tels mots. ça te semble simple de les dire, toi, de jouer un peu avec elle mais dès que ce genre de paroles sort de sa bouche à elle, tu te sens complètement désemparé, tu ne sais plus qui tu es, où tu vas, ni comment réagir. C'est un bordel sans nom qui se passe dans ta tête. T'as jamais entendu ces mots, entendu quelqu'un te dire que tu étais génial, entendre une femme parler mariage et enfants, tu sais même pas comment on peut savoir qu'on veut ce genre de vie ou non, t'y as jamais réfléchi et même en échangeant ces quelques mots avec Alessya ou l'inconnue, t'y penses pas, c'est trop abstrait pour toi, une vie trop étrange et trop lointaine de ce que tu peux t'imaginer. T'es sympa aussi tu sais. Dylan te tuerait sur-le-champ s'il t'entendait être aussi nul à un rendez-vous avec une fille, si ceci peut être appelé un rendez-vous. Après toutes les heures passées à t'expliquer comment gérer une fille selon ses mots, il aurait honte de voir comment tu te débrouilles très piètrement. Tu te passes la main sur le visage, rit nerveusement avant d'ajouter. C'était pourri désolé. ces mots sont pour toi, tout autant que pour elle, tout autant que pour Dylan, t'as honte d'être aussi nul mais t'es pas capable de faire autrement, tu ne sais pas comment réagir face à la blonde. ça se passe bien le travail ? tu demandes alors, comme pour reprendre une contenance, comme pour mettre une barrière invisible entre vous qui t'éviterait de trop réfléchir à tout ça. tu laisses le serveur installer vos boissons, ça te permet de te remettre les idées en place pendant quelques secondes. Et finalement, tu sais enfin quoi dire. Asia, la fille que t'as vu la dernière fois, c'est ma petite soeur hein. Tu avoues alors, tant pis si tu passes pour un menteur, au moins elle sait la vérité et tu te sens un peu plus léger, un tout petit peu. Tu ne peux t'empêcher de sourire un peu, l'idée qu'elle ait pu croire que tu serais en couple te fait rire, rire de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Love is blindness



in haven hills since : 27/01/2018
messages : 605
faceclaim : Margot Robbie
multinicks : Lucius, le mangemort paumé ; Orphea, l'ange déchue ; Alyx le rêveur brisé.
nickname : Strangehell
credits : Ranochja <3 (avatar)
address : North side
uptown funk : Célibataire et volage, attirée par la gente masculine.
picture of you :
Run this town : 1896

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: meant to be together (alessya)   Ven 30 Mar - 10:38

Alessya n’avait pas forcément l’habitude de draguer, ce n’était pas son style, c’était plutôt les hommes qui le faisaient pour elle. La blonde se contentait juste de marcher dans le jeu, ou alors, de reculer, mais c’était rare qu’elle vienne à vraiment émettre un compliment à un homme. Pour autant, elle aimait vraiment voir chez Ugo cette étincelle de bonheur au fond de ses yeux quand elle lui avait dit qu’elle le trouvait génial, comme si personne ne lui avait jamais dit des mots de ce type. Elle aimait percevoir son innocence derrière sa nonchalance, son authenticité derrière ses mensonges et son charme envoutant derrière sa simplicité.

Elle souria à son compliment avant de rire légèrement quand il admit que ce n’était pas extraordinaire.

- Tu t’améliores je trouve.

Elle tournait cuillère dans son café comme si ça pouvait détourner son attention d’Ugo et sa beauté magnétique qui l’attirait vraiment trop.

- Ca se passe. Tu as vu, je camouffle plutôt bien le bleu que tu m’as fait à l’œil, souria-t-elle. D’ailleurs, je sais pas si ça peut se dire comme ça, mais je crois que tu me manques… ajouta-t-elle avant de comprendre sa connerie. Comme patient, je veux dire.

Elle but une longue gorgée suite à ça, elle ne comprenait pas pourquoi ça lui avait échappé. La blonde sentie ses joues prendre une teinte rosée. Puis, elle le fixa avec attention quand il lui avoua que cette fameuse blonde était sa sœur. Alessya ne pût s’empêcher d’être soulagée. Alors, ça voulait peut-être dire qu’il était célibataire.

- Pourquoi tu m’as menti ? Demanda-t-elle, ne comprenant pas l’intérêt de ce mensonge.



_________________
I can't drown my demons, they know how to swim.  
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I wish I could have saved you



in haven hills since : 02/03/2018
messages : 435
faceclaim : diego barrueco
multinicks : solal le peintre, aaron le pianiste, harry le riche
nickname : ranochja
credits : DΛNDELION (avatar) ; ASTRA (signature)
address : North Side
uptown funk : Célibataire + hétérosexuel
picture of you :
Run this town : 150

take me to church
relationships:
available?: si tu veux pas me tuer, oui

MessageSujet: Re: meant to be together (alessya)   Mar 3 Avr - 21:56

Il t'en faut peu pour être heureux c'est simple, quelques mots gentils peuvent tout changer chez toi, tu vois bien le pouvoir que les mots d'Alessya ont sur l'infime bonheur que tu peux ressentir. Tu rougis rapidement et tente de le cacher mais tu sais bien que c'est impossible et accepte alors de lui montrer cette gêne que tu peux ressentir, qui est pire quand tu te rends compte à quel point toi en revanche, tu es nul pour les compliments, bien que tu pourrais en trouver une flopée à dire sur la belle blonde. Si tu le dis. tu souris un peu, t'as pas vraiment l'impression toi puis t'as pas eu l'occasion de pratiquer, ce qui devait pourtant être le cas avec l'inscription sur le site de rencontre. T'avais prévu de rencontrer des nouvelles femmes, d'apprendre à draguer avec une inconnue, de développer une certaine confiance en toi et c'est ce que tu as pu faire par messages pendant quelques temps avant de te retrouver à nouveau face à Alessya et de redevenir pleinement toi-même. Chassez le naturel, il revient au galop, tu aurais du t'en douter mais tu aimerais tellement pouvoir changer ça chez toi, pouvoir changer ton passé ton présent et ton futur, surtout sur ce sujet, parce que c'est une souffrance au quotidien que tu ressens. Tu baisses les yeux quand elle parle du coup que tu lui as porté sans pour autant le vouloir. Tu t'en voudras certainement encore longtemps d'avoir levé la main sur elle, bien que ça a été un total accident et que jamais tu n'aurais fait une telle chose de toi-même. Je suis tellement désolé, tu as encore mal ? tu demandes avant que ton souffle ne se coupe devant ses mots. Elle te manque également, tu aimerais pouvoir passer plus de temps avec elle sans te poser de questions mais t'en es incapable, t'es persuadé qu'elle mérite mieux et tu peux pas te retirer ça de la tête. Tu me manques aussi. tu chuchotes alors, les yeux rivés sur la boisson que tu tiens entre tes mains. Oui comme patient. Enfin, comme docteur, enfin psychiatre enfin bref, de façon professionnelle quoi, pas autre chose. Tu te sens obligé de préciser. La vérité c'est que de toutes les manières qui soient, de toutes les façons possibles elle te manque, que ce soit dans la vie professionnelle ou personnelle, ses lèvres te manquent également mais ça, tu ne peux pas le lui dire parce que c'est impossible, que ça ne se fait pas et que tu n'as pas le droit. Alors comme pour changer de sujet, tu lui avoues ce mensonge que tu as osé lui faire croire, pour l'éloigner de toi. C'est compliqué. Je voulais que tu partes, que tu arrêtes de t'accrocher à moi. Cette fois-ci, tu es peut-être un peu trop sincère, arrêtant complètement de mentir. T'avais l'air énervée, je sais pas si c'est de la jalousie ? Je me suis dit que c'était l'occasion de tout arrêter entre nous. Tu expliques alors.

_________________

soulmates never die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Love is blindness



in haven hills since : 27/01/2018
messages : 605
faceclaim : Margot Robbie
multinicks : Lucius, le mangemort paumé ; Orphea, l'ange déchue ; Alyx le rêveur brisé.
nickname : Strangehell
credits : Ranochja <3 (avatar)
address : North side
uptown funk : Célibataire et volage, attirée par la gente masculine.
picture of you :
Run this town : 1896

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: meant to be together (alessya)   Mer 4 Avr - 15:36

Alessya ne savait plus comment se positionner avec Ugo. Elle avait été sur la défensive, voire l'attaque, les seules armes qu'elle avait sous la main pour se défendre de toutes les vulnérabilités que faisaient resurgir Ugo. La tension grandissante avait laissé place à une autre atmosphère entre eux, plus légère, plus étrange aussi.

Elle passa une mèche de cheveux derrière son oreille, gênée et comme soudainement timide devant lui alors que quelques minutes plus tôt, elle n'avait pas senti l'envie de détourner le regard du sien.

- Non, ça va, c'était pas grand chose en fait, le rassura-t-elle.

Elle avait eu quand même un bleu pendant quelques semaines mais bon, elle avait connu pire, bien pire, et elle n'avait pas eu besoin d'aller à l'hôpital cette fois. Ça changeait.

- Je sais pas si c'est une bonne idée qu'on retente quelque chose sur le plan professionnel... Souffla-t-elle.

Parce qu'elle savait qu'elle avait envie de plus avec lui. Elle avait ce désir qui bouillonnait en elle et qui l'attirait tout le temps vers lui. Mais de l'autre côté, elle sentait déjà la jalousie arrivée rien que d'imaginer Ugo avec un autre psychiatre. Elle le voulait pour elle toute seule. Professionnellement parlant officiellement et officieusement, elle voulait l'avoir pour elle seule parce que Alessya était bien trop attirée par lui. Par tout ce qu'il représentait.

- Je comprends pas... Pourquoi tu voulais que j'arrête ? Demanda-t-elle en essayant de paraître naturelle alors qu'elle le prenait quand même mal.

Mais elle désirait savoir ce qui se tramait derrière tout ça. Alors elle devait affronter la vérité même si ça lui faisait mal.

- C'était pas de la jalousie, j'ai pas de sentiments pour toi si c'est ça qui te fait peur, mentit Alessya.

A priori, avec tout ce qui s'était passé, il lui avait bien faire comprendre qu'il ne voulait pas aller plus loin. De l'autre côté, ce qu'il lui avait dit il y avait quelques minutes et leur conversation internet disaient le contraire. Où était la vérité ?

- Tu sais, c'est assez étrange. Tu me dis que ça te dérange pas d'être avec moi et de l'autre côté tu me mens pour me repousser...

Elle comprit en disant ça qu'elle faisait exactement la même chose. Mais Alessya se justifiait en prétextant qu'elle ne pouvait pas sortir avec son patient. La vérité, c'était qu'elle avait juste peur de tomber amoureuse de lui.

_________________
I can't drown my demons, they know how to swim.  
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I wish I could have saved you



in haven hills since : 02/03/2018
messages : 435
faceclaim : diego barrueco
multinicks : solal le peintre, aaron le pianiste, harry le riche
nickname : ranochja
credits : DΛNDELION (avatar) ; ASTRA (signature)
address : North Side
uptown funk : Célibataire + hétérosexuel
picture of you :
Run this town : 150

take me to church
relationships:
available?: si tu veux pas me tuer, oui

MessageSujet: Re: meant to be together (alessya)   Mer 4 Avr - 18:08

C'est fou comme entre vous, l'ambiance peut changer d'une minute à l'autre selon une parole, un regard ou un ton utilisé. Tu sais pas vraiment si elle ressent la même chose mais c'est en tous cas ce que tu as personnellement constaté, t'es toujours en train de changer d'attitude face à elle et ça te fait peur parce que ça témoigne complètement de l'emprise qu'elle peut avoir sur toi, probablement sans même s'en rendre compte. Tant mieux alors... tu as du mal à le croire, voyant toujours le pire côté des choses, et forcément dans ce cas-là, y'a qu'un côté et c'est le pire, tu l'as frappée sans le vouloir certes, mais le résultat est toujours le même et tu t'en veux énormément pour cette maladresse dont tu as pu faire preuve dans un moment de détresse. Bien vite, ses mots remontent à ton oreille puis à ton cerveau et viennent serrer ton petit coeur. Pour toi, c'est la meilleure chose qui soit parce que cela te permet de pouvoir toujours la voir, de ne pas être séparé d'elle pour toujours, t'as besoin d'elle tu le sais, tu l'as bien compris désormais et même si c'est seulement dans un cadre professionnel, t'estimes que c'est toujours mieux que rien. Oh... pourquoi ? tu demandes, un peu penaud, tentant tout de même d'éviter de lui montrer que cela te touche, que tu n'as pas envie de la perdre. Tu n'as pas le droit de penser de telles choses et certainement qu'elle ne voudrait plus jamais te voir si elle se rendait compte d'à quel point elle compte, d'à quel point t'es attaché au point d'en souffrir si ton chemin ne devait plus jamais croiser le sien. Et pourtant, tu ne cesses de la repousser, prouvant une fois de plus cet esprit de contradiction qui ne cesse de t'animer. La suite fut pire, t'aurais préféré ne rien entendre, ne plus jamais entendre quoique ce soit de ta vie plutôt que de devoir supporter ces mots que tu encaisses par un simple hochement de tête. C'est pas comme si tu t'y attendais pas de toute façon, mais cela n'en reste pas moins douloureux, entendre cela, l'entendre te dire qu'elle ne ressent strictement. T'écoutes même plus de toute façon, quel est l'intérêt. Un jour tu t'assures que ce n'est pas une bonne chose de te laisser aller à ces sentiments, l'autre tu te décides à les accepter un minimum avant de te prendre une telle remarque cinglante. T'écoutes pas ses mots parce que t'es déjà trop blessé pour en entendre un peu plus alors tu restes silencieux, le regard posé sur la table, sur tes mains qui se triturent, t'aimerais vraiment pouvoir partir, déjà. T'en as marre de ces choses que tu ressens et que t'es pas capable d'expliquer et t'en as marre de sentir que tu fonces dans un mur alors que t'as qu'une envie, c'est foncer dans cette histoire avec la blonde.

_________________

soulmates never die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Love is blindness



in haven hills since : 27/01/2018
messages : 605
faceclaim : Margot Robbie
multinicks : Lucius, le mangemort paumé ; Orphea, l'ange déchue ; Alyx le rêveur brisé.
nickname : Strangehell
credits : Ranochja <3 (avatar)
address : North side
uptown funk : Célibataire et volage, attirée par la gente masculine.
picture of you :
Run this town : 1896

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: meant to be together (alessya)   Mer 4 Avr - 20:49

Alessya se débattait contre elle-même, contre la vérité qui lui sautait au visage, qui ne faisait que lui ouvrir les yeux à chaque fois qu'elle se perdait dans le regard d'Ugo. Elle essayait de garder le contrôle, parce que le perdre était quelque chose de catastrophique pour cette jeune femme perfectionniste et exigeante. Sauf que là, la situation lui échappait complètement. Elle se demandait comment elle pouvait sortir ce genre de choses alors que ce qui s'était passé sur internet traduisait le contraire. Elle l'aimait bien. Mais elle était incapable de lui dire. Sauf qu'elle n'arrivait plus à jouer. Ça devenait de plus en plus difficile. Elle profita de son questionnement pour se libérer de tout ce qu'elle avait sur le cœur.

- Je vais arrêter de mentir. Je vais arrêter de faire comme si je ressentais rien pour toi, parce que c'est n'importe quoi. La vérité, c'est que je veux pas ressentir ces choses. La vérité c'est que tu me rends dingue, que j'ai toujours envie de t'embrasser, de passer du temps avec toi. Mais en même temps, je peux pas. Parce que c'est toi. Parce que c'est moi, essaya-t-elle d'expliquer.

Elle soupira, le regard perdu dans le liquide sombre qui trônait devant elle.

- Je suis pas la femme qu'il te faut, Ugo. Toi, il te faut quelqu'un de sécurisant, de présent, de stable. Je le suis pas vraiment. J'ai foutu en l'air toutes mes relations même si je suis jamais tombée sur les hommes qu'il me fallait non plus. Je sais à quel point t'es génial, et j'ai essayé de rester professionnel avec toi, le fait est que c'est compliqué. T'as besoin de moi professionnellement parlant, et je suis même pas capable de t'apporter ça.

Elle se redressa, le cœur au bord du gouffre, prête à craquer et surtout prête à partir.

- J'ai vraiment aimé tout ce qu'on faisait ensemble sur internet en tout cas, lança-t-elle en se penchant avant de déposer un baiser sur sa joue.

_________________
I can't drown my demons, they know how to swim.  
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I wish I could have saved you



in haven hills since : 02/03/2018
messages : 435
faceclaim : diego barrueco
multinicks : solal le peintre, aaron le pianiste, harry le riche
nickname : ranochja
credits : DΛNDELION (avatar) ; ASTRA (signature)
address : North Side
uptown funk : Célibataire + hétérosexuel
picture of you :
Run this town : 150

take me to church
relationships:
available?: si tu veux pas me tuer, oui

MessageSujet: Re: meant to be together (alessya)   Mer 4 Avr - 23:17

T'aimerais bien pouvoir mettre de l'ordre dans tes sentiments, tu ne demandes que ça. Ça te permettrait d'aller de l'avant, de comprendre un peu le bordel qui se passe dans ta tête, de réussir à mettre des mots sur des émotions toutes très contradictoires mais c'est impossible, tu as beau t'y mettre de toutes tes forces, tu n'y arrives pas, c'est certainement trop dur pour toi en réalité. Arrête de te voiler la face, t'as envie de plus avec elle. tu secoues la tête, tente d'empêcher Dylan de pénétrer dans ton cerveau comme ça et de te donner encore plus de doutes, pire, de t'inquiéter. Parce que toi qui n'a pas l'habitude de cette vie qui se profile devant toi, pire de ces sentiments qui t'assaillent alors que tu ne connais rien de tout ça, ça te fait tout simplement peur. Et lui ne t'aide pas à ajouter des questions à tes incertitudes, des inquiétudes supplémentaires aux trop nombreuses déjà présentes. Arrête. tu siffles entre tes dents alors qu'il continue de t'exposer son point de vue, comme si tes pensées personnelles n'étaient pas déjà suffisantes. Tu es soulagé de voir qu'elle n'a pas entendu, mais pas soulagé des mots qu'elle commence à prononcer et qui viennent peu à peu s'entrechoquer dans ton cerveau. Tu entends qu'elle a menti sur le fait de s'intéresser à toi, qu'elle veut t'embrasser et que tu es toi. Tu entends tout ça et ton cerveau s'embrouille peu à peu alors que tu pourrais lui répondre les mêmes mots, si tu avais son courage. Parce que toi, tu n'es pas capable de faire ça, tu as bien essayé de jouer au plus malin mais c'est devenu bien trop compliqué passé un certain seuil, t'es juste un gamin perdu qui ne comprend pas ce qui lui tombe dessus et ces envies qui le submergent. T'es pas capable de parler, t'écoutes juste ses mots alors que t'as qu'une envie, c'est lui hurler que si, elle est justement la femme qu'il te faut. C'est ça qu'elle ne comprend pas et que tu ne comprends pas vraiment non plus, t'as comme cette impression que ce sera elle ou personne, que si le destin vous met tant sur la route l'un de l'autre c'est bien pour une raison, la même que celle qui fait battre ton coeur plus fort à la simple pensée de la jeune femme. T'as besoin d'elle dans tous les sens du terme possible, t'as besoin d'elle dans ton quotidien parce que depuis qu'elle est entrée dans ta vie, elle t'a apporté tout le soutien, le bonheur et le réconfort dont tu avais tant eu besoin depuis toujours, depuis cette triste enfance où rien ne t'avais été donné. Tu aimerais lui expliquer tout ça mais les mots ne sortent pas de ta bouche, t'es comme mortifié sur place, peureux à l'idée de faire un autre pas de travers, à l'idée de trop parler ou au contraire, pas assez. T'as peur de la perdre parce qu'elle a pris une place tellement importante que ce vide qu'elle est venu combler pourrait réapparaître entre des millions de fois plus grand et t'es pas prêt à vivre ça, à vivre cette douleur à nouveau, celle que tu vis encore et encore à chaque complication avec la jolie blonde. Et quand elle vient t'embrasser la joue, tu as ton souffle qui se coupe, Dylan qui te hurle que c'est le moment de la retenir, c'est le moment d'ouvrir ton coeur. Mais t'es pas capable de le faire, encore moins quand il t'hurle dans les oreilles comme ça. T'as ce gouffre qui s'ouvre tout à l'intérieur de toi mais t'es pas capable de bouger le moindre petit doigt, t'es trop effrayé par tout ce monde qui t'entoure, toutes ces choses qui font que aujourd'hui, tu n'es qu'un enfant effrayé. C'est seulement quand tu la vois partir pour de vrai que tu te mets à réagir. Franchement t'es trop con, c'était grave le moment là. T'es tellement con quand tu t'y mets, j'ai passé des heures à t'expliquer comment fonctionnent les. filles et t'es même pas capable d'en retenir une qui visiblement s'intéresse à toi. C'est trop pour toi, c'est juste trop, t'es pas prêt pour supporter ça, tu l'as jamais été, ça t'est simplement tombé dessus. MAIS FERME-LA PUTAIN. Tu hurles, les mains sur les oreilles alors que tu te relèves, manquant d'envoyer valser la table en même temps. Si d'habitude tu te retrouves à ne plus pouvoir te contrôler, quand ton regard tombe sur Alessya qui est toujours en train de partir, dos à toi, t'arrives enfin à mettre tes idées en ordre. Tu la regardes, c'est le moment c'est certain, Dylan a raison, ton coeur a raison. Et c'est ainsi qu'en quelques enjambées tu te retrouves à lui attraper le poignet, l'obligeant ainsi à se tourner vers toi alors que des larmes ont commencé à perler tes yeux. M'abandonne pas s'il te plaît. tu réclames, les seuls mots qui arrivent à sortir de ta bouche, ta voix enraillée par la douleur que tu ressens alors que non, tu n'es pas prêt du tout à perdre Alessya. Je t'en supplie, me laisse pas. tu continues de réclamer comme si c'était la seule chose que tu étais capable de faire. Et comme si c'était la pire chose que tu pouvais faire, tu ajoutes. Je t'aime je crois. t'es pas capable de mesurer tes mots, tu sais pas si tu les penses parce que tu connais même pas leur signification réelle. C'est pourtant ce que tu lâches, au milieu de ce café, les yeux rivés sur la blonde et son poignet toujours dans ta main alors que tu refuses de la lâcher. T'entends Dylan te traiter de tous les noms d'oiseaux mais toi, t'as juste peur qu'elle te laisse tomber, que tu la perdes pour toujours.

_________________

soulmates never die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Love is blindness



in haven hills since : 27/01/2018
messages : 605
faceclaim : Margot Robbie
multinicks : Lucius, le mangemort paumé ; Orphea, l'ange déchue ; Alyx le rêveur brisé.
nickname : Strangehell
credits : Ranochja <3 (avatar)
address : North side
uptown funk : Célibataire et volage, attirée par la gente masculine.
picture of you :
Run this town : 1896

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: meant to be together (alessya)   Jeu 5 Avr - 9:59

Alessya sentait la peine, le regret, le remord la consumer, comme si ce feu ardent prenait possession de son corps entier. Il détruisait tout sur son passage, ne laissant que des sentiments décimés, qui finiraient par se perdre dans le désespoir. Elle avait failli à sa mission, et ça, c’était dur à encaisser. Elle n’était que bonne à ça, que bonne à fuir devant la difficulté, parce que c’était toujours trop dur à surmonter, comme si le mur qui séparait Alessya d’Ugo était de plus en plus haut à escalader. C’était avec le coeur meurtri, en lambeaux, qu’elle décida d’arrêter de se battre. A quoi cela servait ? La réalité était faite ainsi, et serait toujours parsemée d’un épais brouillard qui empêcherait Alessya de voir la lumière. Cette lumière, cette lueur d’espoir qu’elle avait tant cherché, qu’elle avait essayé de s’approprier, elle avait pu en profiter avec Ugo, car l’air de rien, il avait réveillé en elle des émotions qui étaient enterrées au plus profond d’elle, barricadées avec des chaînes en tout genre pour ne pas que ses sentiments ne puissent s’échapper et remonter à la surface. Sauf qu’Ugo avait réussi à les briser d’une certaine manière, et maintenant, elle devait faire avec la douleur d’une relation déchue avant sa naissance.

Quelque chose qui était innée, simple pour beaucoup de monde, était juste une torture pour Alessya qui semblait comprendre qu’elle n’avait pas la logique suffisante pour s’installer dans une relation. Pourtant, elle travaillait dans les relations humaines, elle pensait avoir tout décoder du cerveau humaine, mais quand il s’agissait de sa propre personne il y avait comme un trou noir. L’oubli. Le vide. Cette chose noire qui désirait l’avaler, et tuer ses nerfs à fleur de peau qui désirait le contact d’Ugo comme une urgence, comme si toutes ses cellules n’acceptaient pas ce sevrage. Elle ne trouverait pas de repos, finalement, alors il fallait qu’elle s’en aille. Qu’elle se décide enfin à le lâcher, parce qu’Ugo la condamnerait à souffrir puisqu’elle lui en avait donné la possibilité en lui offrant son coeur.

Dernier baiser sur la joue et la douceur de sa peau provoqua en elle un énième courant électrique qui vint lui parcourir l’échine. Les yeux embués par les mots qu’elle aurait eu envie de dire, elle s’apprêtait à partir. Son cerveau ne réagissait plus, elle n’entendait plus rien, trop occupée à écouter les cris de son coeur qui lui demandait de rebrousser chemin vers Ugo.

Puis, elle fût retenue par une main chaude, une main qu’elle connaissait que trop bien, et en faisant volte-face, elle se perdit dans le regard larmoyant de ce jeune homme qu’elle appréciait plus qu’elle ne laissait paraître. Elle aurait voulu avoir la force de lâcher sa main, de lui dire qu’elle partait, que c’était fini, mais ses mots étaient comme en suspension dans l’air, flottant au-dessus d’eux comme des ritournelles. Elle était sonnée par ce qu’elle venait d’entendre. C’était comme la déclaration qu’elle avait attendu tout ce temps, et maintenant, elle ne savait même pas quoi en faire.

Au milieu tous ses yeux qui regardaient curieusement cette scène, au milieu d’un moment hors du temps, les lèvres d’Alessya vinrent donner une réponse à Ugo. Ses bras s’enroulèrent autour de son cou, son corps s’approcha rapidement du sien, et dans cet échange d’affection, elle avait simplement eu envie de lui dire qu’elle ne comptait plus partir, qu’elle ne voulait que l’aimer à son tour.

_________________
I can't drown my demons, they know how to swim.  
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I wish I could have saved you



in haven hills since : 02/03/2018
messages : 435
faceclaim : diego barrueco
multinicks : solal le peintre, aaron le pianiste, harry le riche
nickname : ranochja
credits : DΛNDELION (avatar) ; ASTRA (signature)
address : North Side
uptown funk : Célibataire + hétérosexuel
picture of you :
Run this town : 150

take me to church
relationships:
available?: si tu veux pas me tuer, oui

MessageSujet: Re: meant to be together (alessya)   Ven 6 Avr - 16:46

Ces mots, tu n'as pas pu les retenir, tu n'as pas pu les empêcher de sortir d'entre tes lèvres. Peut-être que ton corps n'avait qu'une envie, c'était d'enfin se dévoiler ou peut-être que ton cerveau a pensé que c'était la seule façon de l'empêcher de partir, de la retenir avant qu'elle ne te quitte pour toujours, que tu perdes le privilège de sentir une vague de bonheur à chaque fois que tu te retrouves face à elle. Tu ne connais pas la réelle signification de ces quelques lettres, la montagne que les gens se font à la simple entente de ces mots trop représentatifs pour eux. Toi, tu n'es pas choqué parce que tu n'as jamais entendu quelqu'un te dire ça à toi, tu l'as simplement vu dans les films et t'as l'impression que c'était le bon moment pour dire ça, parce que c'est toujours ce qu'ils disent dans les films quand une personne est prête à partir pour toujours, c'est comme la seule façon de retenir quelqu'un alors forcément, tu as toi-même tenté. Tu t'attends à une réponse évidemment, à un je ne pars pas de sa part, c'est la seule chose que tu oses espérer, ne souhaitant pas trop attendre de la part de la jeune femme. Mais bien vite, ce sont ses lèvres qui viennent trouver les tiennes et tu comprends alors que ton corps avait espéré ce baiser, qu'il ne souhaitait que ça pour t'aider à te sentir mieux, comme un médicament qui viendrait soigner tous tes maux. Ton coeur explose dans ta poitrine alors que tu sens son corps tout proche du tien, la chaleur de ses bras autour de ton coeur et ton ventre se contracter de bonheur sous ce toucher apaisant. Tu restes auprès d'elle, malgré vos lèvres qui se séparent, t'es bien et t'as peur de la perdre pour toujours, t'as peur qu'elle en vienne à t'échapper. M'abandonne pas s'il te plaît. tu réclames alors, tel l'enfant que tu es toujours au fond de toi. T'as compris maintenant que tout ce qu'il te manquait dans la vie c'était un pilier qui puisse te soutenir quand toi tu sombres et tu t'es peut-être accroché à la mauvaise personne, sûrement même mais en tous cas, c'est à Alessya que tu t'es accroché et aujourd'hui, t'as besoin d'elle pour vivre, c'est comme une évidence.

_________________

soulmates never die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Love is blindness



in haven hills since : 27/01/2018
messages : 605
faceclaim : Margot Robbie
multinicks : Lucius, le mangemort paumé ; Orphea, l'ange déchue ; Alyx le rêveur brisé.
nickname : Strangehell
credits : Ranochja <3 (avatar)
address : North side
uptown funk : Célibataire et volage, attirée par la gente masculine.
picture of you :
Run this town : 1896

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: meant to be together (alessya)   Ven 6 Avr - 17:47

Les mots la dépassaient complètement, comme si rien ne pouvait traduire ce qu’elle ressentait à l’intérieur. Elle avait toujours trouvé qu’il n’y avait pas assez d’adjectifs pour mettre en forme ce qui pouvait se produire dans sa tête. Et là, c’était le cas. Sa déclaration se passait de mots, comme s’ils devenaient inutiles, futiles et sûrement de trop dans un moment pareil. Ca faisait mal de s’accrocher à lui de cette manière, comme s’il représentait le seul fil qui pouvait l’attacher à l’espoir de se sentir mieux. Et là, contre ses lèvres, elle avait l’impression qu’elle avait trouvé son refuge, son univers, là où personne ne pourrait plus jamais l’atteindre, dans cette espace qui semblait être dans une réalité alternative.

Elle savait qu’elle avait pris un risque, que cette ville était plutôt petite, et que ses patients, ses collègues pouvaient la surprendre dans ce moment plein de romantisme, mais actuellement, elle s’en fichait. Elle se fichait de tout, elle avait juste envie de ses lèvres, de son souffle, encore et encore, comme si tout contre lui, elle reprenait vie.

Très vite, leurs lèvres se détachèrent, la ramenait à la réalité qui était bien compliquée qu’il n’y paraissait.

- Dis moi alors ce que je dois faire… Parce que là tu me demandes de choisir entre mon travail et toi. Je peux plus t’avoir en patient si on continue… souffla-t-elle, le regard triste.

Elle n’avait pas envie de l’abandonner, mais c’était trop compliqué, Alessya avait l’impression qu’un étau se refermait contre elle, la pressant de plus en plus à faire un choix.


_________________
I can't drown my demons, they know how to swim.  
ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: meant to be together (alessya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
meant to be together (alessya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: North Side-
Sauter vers: