AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i found you in the dark (mic)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar





in haven hills since : 18/03/2018
messages : 131
faceclaim : armie hammer
multinicks : solal, aaron, harry, ugo
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar) ; hideaway (gif)
uptown funk : à la recherche de l'homme qu'il aime + homosexuel
picture of you :
Run this town : 3

take me to church
relationships:
available?: si je meurs pas d'ici là

MessageSujet: Re: i found you in the dark (mic)   Mar 10 Avr - 15:49

Une part de toi garde en mémoire tout ce que tu as envie de lui dire, toutes ces questions qui subsistent dans ton esprit alors que si tu es là, si tu as réussi à obtenir un rendez-vous avec lui, c'est pour acheter son corps et ça, ça reste ancré en toi sans que tu ne puisses t'en défaire, de même que les centaines de questions que tu as envie de lui poser. Tu avais rêvé de le retrouver mais cette rencontre est toute différente de ce que tu avais pu espérer, certainement à des milliers de lieux de ce que tu avais imaginé. Entre la rencontre, le couteau, les pleurs et son incapacité à te croire, à te reconnaître, tu ne pensais pas que vous seriez tombés aussi bas, tu étais loin de pouvoir l'imaginer et ça te blesse de voir la réalité, de constater l'état dans lequel il est aujourd'hui. C'est moi Mic, c'est moi, je t'assure. tu dois encore lui confirmer et c'est difficile à supporter pour toi, voir ça, entendre ses mots, sentir sa crainte. Tu aimerais pouvoir tout balayer d'un geste de main mais tu sais que c'est impossible. Malgré les gouttes de sang qui tombent également de ta main, tu ouvres une commode pour en sortir une trousse de secours, t'es plutôt bien équipé maintenant, t'as peur que ça ne t'arrive à nouveau, peut-être pas pour les mêmes raisons mais désormais, tu es prêt à te venir en aide ou à venir en aide à quelqu'un dans le besoin, t'as même pris des cours de secourisme, c'est pas une vocation mais, t'as envie de pouvoir aider autrement qu'en sautant face à une balle. Viens, assieds-toi, on va désinfecter tout ça. sortant les bons produits du petit paquet ainsi qu'un coton, tu viens appuyer doucement sur la coupure qu'il s'est faite. Fort heureusement, ce n'est rien d'autre que superficiel et tu peux te contenter de lui mettre un pansement sans avoir à appeler les pompiers. T'occupes pas de moi, je vais bien. Tu me fais plus jamais ça hein, j'ai eu la peur de ma vie. Ta main en tremble encore, tu ne serais pas prêt à le perdre une nouvelle fois, sûrement que cette fois-ci, tu en mourrais. Une fois le pansement posé sur le coup de Mic, tu fais de même avec ta main, terminant ainsi de vous soigner tous les deux. Tu ne sais pas quoi lui dire, quoi faire, t'as peur de poser les mauvaises questions, de le perdre à nouveau, tout autant que t'as peur de ce que tu pourrais apprendre sur lui. Mais qu'est-ce qui s'est passé... tu demandes néanmoins, en un souffle, faisant référence à ce métier qu'il exécute quand quelques années plus tôt, ce corps n'était que tien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 07/01/2018
messages : 86
faceclaim : Freddie Highmore
multinicks : Njord Keroge & Perseus O'Neil
nickname : Schizoman
address : Loft du East Side
uptown funk : Il se pourrait que les choses changent...
picture of you :
Run this town : 76

MessageSujet: Re: i found you in the dark (mic)   Mar 10 Avr - 17:55

Allan était là... le petit fantôme n'avait pas mentit et Mic se forçait à fermer les yeux, à détacher son regard de la forme spectracle pour se concentrer que la présence réelle qui se trouvait contre lui. Il se fichait d'avoir l'air d'un petit garçon en s'accrochant de la sorte à celui qui venait le le trouver dans le noir. Oh... Belle image... il devrait la noter celle-là s'il s'en souvenait une fois ses esprits totalement revenus. Timidement, celui qui fut autrefois un élève motivé, énergique, et qui n'avait clairement pas eu peur de revenir trouver Allan afin de le séduire se calait plus encore dans ces bras qui lui manquaient depuis une éternité et hochait lentement la tête. Il était là... il était là et n'allait pas repartir. Sans doute tombé du paradis pour venir le remettre sur les rails après qu'il soit tombé si bas que son âme devait être maintenant sur la liste le menant tout droit en Enfer le jour de sa mort. L'enfer pouvait bien le submerger, tant qu'on lui permettait une seconde chance, une vie avec Allan. Il n'avait pas peur. Il était prêt.

Mic ne s'était pas décollé une seconde du professeur quand il s'était saisi de tout ce dont il avait besoin pour le soigner. Si on devait faire une comparaison, il était le koala en train de se tenir à la force du désespoir à son arbre, son ancrage dans la réalité au sein d'une tempête. Allan n'était pas un arbre bien entendu, mais pour son ancien élève il était sans doute le point le plus important de la création. Plus que le soleil qui lui semblait couleur de cendre depuis sa soudaine mort... fausse mort... ce mensonge par des connards incapables d'accepter leur bonheur...

"M'asseoir...?"
pourquoi? Oh. Pour se soigner? Il comprenait et acceptait de se détacher un peu, une moue trahissant son incertitude sur son visage. L'une de ses mains était toujours fermement accrochée au t-shirt d'Allan. S'il le tenait, il ne pourrait pas disparaître. Il lui fallait du temps pour accepter que cette présence n'était ni de son imagination, ni quelque chose qui partirait en fumée dès l'instant où il aurait le malheur de fermer les yeux ou de lâcher prise.

Un temps, il ne bronchait pas mais une fois son égratignure effacée par un pansement et Allan soigné, Mic reprenait aussitôt sa main à la manière d'un chaton qui se jetait sur une pelote de laine. Il sentait encore ses tremblements... à cause de lui. Il avait fait paniquer Allan et maintenant qu'il y pensait, ils étaient vraiment passés tout prêt de la catastrophe. Il avait... il avait eu l'idée d'attaquer Allan? Le sien. Celui que personne n'avait le droit de toucher sans qu'il jette un regard assassin sur la personne ayant eu le malheur de le fixer plus de deux secondes. Il allait vomir...

"Tu étais mort..." soufflait-il en réponse à ce murmure. Il n'était pas idiot, il savait que cela concernait ce qu'il faisait. "Il... il me fallait une autre douleur... pour oublier et... et me punir..." car tout cela était forcément de sa faute. Il n'était pas capable de penser autrement à l'époque, surtout qu'on le lui avait dit. Le boss lui avait dit, et lui avait offert de ne pas le dénoncer pour meurtre s'il travaillait pour eux... inutile de dire qu'en étant plus bas que terre et tombé dans les substances illicites, tout lui avait semblé justifié. "Je peux avoir... à boire...? Je sens que... j... je vais être malade..." alors s'il pouvait boire avant que l'accident n'arrive et qu'il ne ruine le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 18/03/2018
messages : 131
faceclaim : armie hammer
multinicks : solal, aaron, harry, ugo
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar) ; hideaway (gif)
uptown funk : à la recherche de l'homme qu'il aime + homosexuel
picture of you :
Run this town : 3

take me to church
relationships:
available?: si je meurs pas d'ici là

MessageSujet: Re: i found you in the dark (mic)   Mer 11 Avr - 13:48

Tu le laisses s'accrocher à toi comme si sa vie en dépendait, tu peux comprendre qu'il soit encore perturbé. Après tout toi, depuis que t'as appris qu'il avait survécu, qu'il n'était pas mort comme tu le pensais, t'as eu le temps de te faire à l'idée, de remuer ça dans ta tête, de l'assimiler et d'y réfléchir, pas Mic. Non, tu l'as pris par surprise et forcément, tu ne peux que comprendre sa réaction, cette incompréhension face à un presque fantôme, parce que c'est ce que tu as été pour lui, ces dernières années, un fantôme qu'il ne reverrait plus jamais pour de vrai et tu ne peux pas l'en blâmer. Alors tu le gardes tout contre toi pour le soigner, tout contre toi quand tu te soignes toi et tu ne le lâches pas une seconde même quand enfin vous pouvez vous installer sur le canapé pour oublier cette mésaventure qui aurait pu vous coûter la vie à tous les deux, encore une fois, comme si c'était de toute façon votre destin à tous les deux. tu te laisses alors tomber sur le canapé, tirant sur la main de Mic qui s'accroche à la tienne pour le faire venir avec toi, c'est naturel, c'est comme si rien n'avait changé en réalité.

Tu ne peux pas t'empêcher d'aborder de façon plus ou moins discrète le métier qui fait que tu as pu retrouver, le fait que ce petit corps qui n'était qu'à toi est désormais partagé entre plusieurs êtres immondes qui te répugnent rien qu'à cette simple idée. C'était pas ta faute Mic... t'aurais jamais du faire ça, y'avait d'autres solutions pour palier la douleur mais pas ça... cette fois-ci, c'est toi qui t'en veux, d'être resté aussi longtemps dans le coma, de ne pas avoir eu l'opportunité de voir Mic plus tôt, de lui dire plus tôt que tu étais vivant, qu'il se devait de rester fort, lui évitant ainsi de tomber dans une telle détresse. Une larme coule à nouveau et tu passes rapidement une main pour la retirer, te relevant suite à sa demande. Tu hoches la tête et te dirige alors vers la cuisine, tu n'oses pas récupérer le couteau au sol, tu continues ton chemin jusqu'à atteindre la commode où tu récupères un verre et sers de l'eau au robinet avant de le lui ramener. Tiens, tu veux autre chose ? tu demandes, aux petits soins, t'as bien l'intention d'être aux petits soins pour lui maintenant que tu l'as retrouvé. Tu vas arrêter hein ? tu peux vivre ici si tu veux, y'a de la place pour toi mais tu peux pas continuer... tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 07/01/2018
messages : 86
faceclaim : Freddie Highmore
multinicks : Njord Keroge & Perseus O'Neil
nickname : Schizoman
address : Loft du East Side
uptown funk : Il se pourrait que les choses changent...
picture of you :
Run this town : 76

MessageSujet: Re: i found you in the dark (mic)   Mer 11 Avr - 16:21

Par le passé il aurait sans conteste eu honte de son comportement actuel. Il aurait été malade de se voir dans cet état pour quelqu'un et surtout d'être assez faible pour s'abaisser à un tel niveau. Il ne méritait pas Allan. Allan méritait mieux que lui, qui se laissait happer par un trou noir de la taille de la galaxie pour oublier et qui désormais, s'accrochait au contraire avec la force du désespoir à celui qu'il venait de retrouver. Si seulement il pouvait tout oublier... avoir le droit à un nouveau départ comme dans les films et les séries... mais évidement, autant directement écrire une lettre à ce cher Père Noël il pourrait avoir une réponse plus rapide de Laponie. Quelque chose comme: "Grandissez!" ou "Allez voir un psy!". Ce qui ne serait pas faux non plus en réalité. Peut-être qu'un psy pourrait lui fait un petit tour d'hypnose à la Mesmer pour qu'il oublie ce qui le dérangeait... mais même comme ça, ses patrons pourraient le retrouver et Allan serait en danger, donc le problème resterait strictement le même. Entre eux, tout était définitivement mort et enterré, qu'importe leurs désirs. Non... qu'importe ce qu'il désirait lui. Il ne pouvait pas prendre le risque de le perdre encore, pour de bon cette fois.

"C'est le seul qui marchait... ça ou te rejoindre, mais j'ai eu trop peur." il avait toujours été terrifié par le caractère inéluctable de la mort. Même s'il le voulait, même si on venait le placer sur le rebord d'un pont avec rien d'autre que le vide pour le recevoir, il ne pourrait pas le faire sans qu'une personne le pousse. Jamais. En un sens, ce n'était sans doute pas plus mal qu'il ait cette peur irrationnelle, autrement Allan aurait en effet trouvé ses parents en deuil, mais pas pour les raisons qu'il pensait... et il aurait vécu avec une culpabilité qu'il ne méritait pas.

Un instant, sa main s'était timidement élevée pour essuyer la larme qu'il venait de voir sur la joue d'Allan mais l'autre homme avait été plus rapide. En soit, ce n'était pas étonnant vu qu'il hésitait toujours à toucher sa peau. Heureusement, très rapidement, Allan coupait court à ses pensées en lui apportant son verre d'eau et le plus jeune l'en remerciait, prêt à en avaler une gorgée - ou la totalité - quand une question le stoppait net. Voulait-il autre chose? Il ne savait même plus ce qu'il voulait ou ne voulait pas. Voilà bien longtemps qu'il ne pensait plus à ce qu'il pouvait désirer, vu que sa seule fonction était d'assouvir les pulsions innaccesibles de ses clients. Qui était-il pour avoir des désirs? Personne. Un grain de sable dans l'immensité de la planète... quelque chose qui pouvait s'envoler d'un simple coup de vent. En réalité... il ne se percevait même plus comme un humain... le qualificatif de toyboy n'était peut-être pas si mal. La notion de jouet était parfaite.

"Je... je ne sais pas ce que je veux..." admettait-il, avant de soupirer et fermer les yeux. Il aurait tout donné pour accepter cette offre il y a quelques années. Ses parents auraient même bondis de joie à cette annonce... "Mais je sais que je ne peux pas arrêter... c'est... ils me tueront... ou alors ils te feront du mal... je... je peux pas. Je... je suis à eux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 18/03/2018
messages : 131
faceclaim : armie hammer
multinicks : solal, aaron, harry, ugo
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar) ; hideaway (gif)
uptown funk : à la recherche de l'homme qu'il aime + homosexuel
picture of you :
Run this town : 3

take me to church
relationships:
available?: si je meurs pas d'ici là

MessageSujet: Re: i found you in the dark (mic)   Mer 11 Avr - 16:33

T'es persuadé qu'il aurait pu trouver autre chose pour s'en sortir, quelque chose de plus joyeux, quelque chose qui ne l'aurait pas rendu comme il l'est aujourd'hui, comme il semble être, si loin du Mic que tu as connu pendant tant d'années, si loin du Mic dont tu es tombé amoureux par mégarde, alors que tu n'en avais pas le droit. Et pourtant, t'es quand même prêt à déplacer des montagnes pour ce nouveau Mic, même si tu sais ce qu'il fait, même si ton coeur est piétiné à l'idée de le savoir dans les bras d'autres hommes, tu serais encore prêt à te prendre une balle à ta place, tu serais prêt à tout pour lui, malgré les années qui séparent les vous d'aujourd'hui aux vous amoureux et heureux. Je suis sûr que t'aurais pu trouver mieux Mic, pas te rabaisser comme ça, tu mérites tellement mieux que cette vie-là, tu mérites tout l'amour du monde, tout l'or du monde. T'en es persuadé, ces pensées ne te quitteront d'ailleurs jamais, tu en es persuadé. Mic mérite de vivre une belle vie, c'est pourquoi tu as voulu le sauver, par amour pour lui mais aussi persuadé qu'il se devait de vivre une vie remplie de joie. Tu ne pensais pas le retrouver ainsi, le retrouver aussi perdu et coincé dans une vie maudite, entouré par des hommes horribles qui ne sont là que pour des besoins primaires, peut-être même monstrueux, tu ne sais pas ce qu'il a vécu, tu es incapable de l'imaginer et même si tu essaies, la bile te prend bien trop vite pour que tu ne puisses continuer.

T'es persuadé qu'il peut arrêter toi, que vous allez reprendre votre vie de couple où elle a du s'arrêter, tragiquement, le jour de ses 18 ans, t'es persuadé qu'il y a une porte de secours, t'as suffisamment entendu parler de ces histoires de prostitution pour savoir qu'on peut lâcher quand on veut. T'es tellement loin de la vérité en fait, tellement loin du mur que tu vas te prendre. Mais non, bien sûr que non, c'est ce que tu penses ça, parce que t'es perdu mais mon ange, hey, regarde-moi. Ta main passe sous son menton que tu relèves pour l'obliger à ancrer ses yeux dans les tiens. Tu vas tout arrêter, je suis là et je ne repartirai pas d'ici sans toi. dans ta tête, vous allez rentrer chez vous, il est hors de question que vous restiez dans cette ville où sa seule occupation est d'offrir du plaisir à d'autres hommes, tu as l'intention de le ramener chez vous et de reprendre une vie normale, une vie heureuse, c'est tout ce que tu souhaites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 07/01/2018
messages : 86
faceclaim : Freddie Highmore
multinicks : Njord Keroge & Perseus O'Neil
nickname : Schizoman
address : Loft du East Side
uptown funk : Il se pourrait que les choses changent...
picture of you :
Run this town : 76

MessageSujet: Re: i found you in the dark (mic)   Mer 11 Avr - 18:57

Tout l'amour et l'or du monde...? Si Allan était on ne peut plus réel au toucher, Mic se disait de plus en plus que cette situation était surréaliste. Personne ne pouvait lui dire qu'il méritait le monde ou plus encore alors qu'il était... ça. Oh il savait bien entendu que Alla était la perfection incarnée. Il pouvait voir la beauté chez ceux qui se pensaient hideux. Il avait toujours été ce genre d'homme, ce genre de professeur aussi, à pousser les plus effacés à se découvrir une âme en réalité plus présente que cette personne qui se cachait jusqu'à là dans l'ombre. Ce n'est pas pour rien qu'il avait craqué pour lui et personne d'autre... il était un peu la personnification de son idéal masculin. Quand il était enfant, il imaginait déjà la personne avec qui il voulait être et s'il devait le refaire maintenant, sa seule certitude tenait dans le fait que le visage se présentant à lui serait exactement celui de son...ex. La notion d'ex lui brisait le cœur, l'écorchait à vif avec la même intensité que leur précédente séparation... maintenant qu'il le savait vivant, même avec son sang encore bien habité par ses consommations de la nuit passée, il se savait incapable de passer un jour de plus loin de son ancien professeur. Appelez cela une faiblesse, un amour toujours trop présent, la fatalité... il ne le pouvait juste pas. Ce qui voulait dire que pour lui, le début de la fin venait de s'amorcer. Rideau. Il allait profiter des quelques moments possibles avant de...

Oh. Non. Non. Mauvaise idée... pourquoi Allan savait-il toujours comment se faire écouter? Une main si douce pour lui faire relever la tête, un regard ancré dans le sien et inversement. Il n'était plus un adolescent, il n'était plus un gamin et rien ne le choquait plus réellement; pourtant Mic était certain qu'en cet instant son visage venait de devenir encore plus carmin que le jour où il avait donné son corps pour la première fois dans le milieu. L'avantage étant que cette fois, il ne prenait pas cette teinte à cause de la honte (un peu, peut-être?) mais parce qu'il se sentait réellement aimé et heureux. Deux notions lui étant devenues étrangères ces dernières années. Sentant ses mains trembler, Mic reposait un instant son verre sur la table et se tordait nerveusement les doigts alors que ses dents attaquaient sa lèvre inférieure. Il devait dire la vérité... Allan méritait de savoir même si cela allait lui faire plus de mal encore.

"Ce... ce n'est pas ça... je... je... si on... si on essaye... on disparaît... et on sait tous comment... ils nous laissent pas partir... sauf avec une balle ici..." soufflait-il, montrant le milieu de son front, pile entre les deux yeux. Ce n'était sans doute pas le meilleur élément à balancer quand on retrouvait son petit-ami mort, mais le mensonge serait pire encore. Il devait savoir. "Ne repars pas... s'il te plaît..."

Égoïste il était, égoïste il resterait. Souhaitant faire passer la boule d'angoisse qui enserrait sa gorge, il prenait à nouveau son verre pour le vider d'une traite. Pourtant en voulant le reposer, un vertige le prenait et il lâchait l'objet qui se brisait au sol. Bordel... qu'est-ce qui se passait...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 18/03/2018
messages : 131
faceclaim : armie hammer
multinicks : solal, aaron, harry, ugo
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar) ; hideaway (gif)
uptown funk : à la recherche de l'homme qu'il aime + homosexuel
picture of you :
Run this town : 3

take me to church
relationships:
available?: si je meurs pas d'ici là

MessageSujet: Re: i found you in the dark (mic)   Jeu 12 Avr - 10:24

Tu ne peux pas comprendre toi, t'es tellement loin de penser à tout ce qui peut se passer dans la vie de Mic, t'es juste aveuglé par l'amour que tu ressens toujours et tu n'as qu'une envie, l'emmener loin de tout ça et reprendre où vous en étiez. T'es persuadé que c'est possible, qu'en un rien de temps, tu vas le sortir de là et reprendre votre amour où il a du s'arrêter. C'est ce que tu veux en tous cas, parce que tu sais que vous vous aimez toujours, tu le ressens en toi et tu le vois dans son regard, il ne t'a pas oublié, n'est pas passé à autre chose et tu n'es pas venu pour rien, tu le sais, tu le sens et tu veux tout faire pour que vous oubliez ces années perdues. Mais qu'est-ce que tu racontes ? Qui veut ça ? Tes clients ? On s'en fout d'eux, ils trouveront quelqu'un d'autre, tu vas pas continuer ça Mic quand même ! T'es pas prêt à supporter ça toi, tu veux bien l'aimer encore, le soutenir et le sortir de là mais tu ne pourras pas supporter son métier au quotidien s'il décide de continuer, t'es pas fait pour une telle vie, pour supporter ce supplice, t'as déjà trop souffert. Maintenant, t'as seulement besoin d'un peu de stabilité, de retrouver le Mic que tu aimais autrefois, que tu aimes toujours aujourd'hui, peut-être même de vivre avec lui et de voir ce que le futur vous réserve. Mais dans ce futur à tes yeux, il n'y a pas de place pour son travail, pas de place pour les autres hommes de sa vie. Je pars pas mais il faut que tu arrêtes, je peux pas supporter ça moi, tu comprends ? T'essaies de lui expliquer, d'être sincère même si c'est compliqué de garder tes positions devant son visage si triste et si beau à la fois. Tu aimerais trouver des solutions miracles, c'est la seule chose que tu souhaites, mais aussi la seule chose qui est totalement impossible aujourd'hui. Tu le laisses boire, il en a sûrement besoin mais quelques secondes plus tard, le verre tombe au sol, s'éclatant en mille morceaux dans un fracas assourdissant. Hey.. ça va pas mon ange ? posant ta main sur lui, c'est le visage inquiet que tu vérifies qu'il ne s'est pas blessé. Fort heureusement, ça ne semble pas être le cas et tu peux alors te lever pour nettoyer les bouts de verre éparpillés au sol. Tu veux te reposer dans la chambre ? T'es tout pâle, tu m'inquiètes là... tu lui avoues en ramassant les bouts de verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 07/01/2018
messages : 86
faceclaim : Freddie Highmore
multinicks : Njord Keroge & Perseus O'Neil
nickname : Schizoman
address : Loft du East Side
uptown funk : Il se pourrait que les choses changent...
picture of you :
Run this town : 76

MessageSujet: Re: i found you in the dark (mic)   Jeu 12 Avr - 11:50

Si seulement tout était une histoire de clients... mais les choses étaient bien plus compliquées et il murmurait une réponse qui devrait suffire à faire savoir que les dernières personnes à lui foutre la trouille étaient les clients. En vérité, ils n'étaient pas effrayants du tout eux, juste répugnants... et on ne pouvait pas dire la même chose de ses patrons. Eux, ils étaient les deux à la fois.

"J'aimerai que ce soit si simple... c'est eux qui nous refroidissent si on arrête... les patrons. Ils ont... ils ont le droit de vie et de mort sur toi... je... ils.. ils m'ont déjà montré mon... mon cercueil..."

Après la première fois où il avait tenté d'arrêter. La seule aussi d'ailleurs, puis qu’après il avait eu trop peur et s'était surtout retrouvé avec Seth comme client. Un homme qui avait tôt fait de semer le chaos dans son esprit, sans doute au grand bonheur des patrons. En y pensant... tout cela devait avoir été soigneusement orchestré. Il était peut-être aussi complètement parano... nul ne pouvait le savoir au final... personne en dehors de ceux qui tenaient les ficelles de ce réseau, à savoir les quatre membres du clan qui se trouvait en ville. Quatre personnes, qui étaient des menaces planant sur eux à chaque minutes de la journée. Peut-être que si Allan ne pouvait pas supporter cela, il ferait mieux de s'en aller au final? Mic ne voulait pas lui causer plus de peine que nécessaire. Tout ce qu'il désirait, c'était d'avoir une chance de recommencer, mais à moins d'envoyer les patrons en taule, le jeune homme ne voyait vraiment pas comment faire.

Puis il avait bu. Il avait vu ce verre s'écraser au sol sans comprendre. Est-ce qu'il était celui l'ayant lâché? Vu la trajectoire... il y avait des chances, sans compter que sa main était toujours dans cette posture indiquant qu'elle tenait quelque chose qui s'était envolé suite à une pression relâchée. Cette confusion s'envolait pourtant quand une voix venait s'adresser à lui, une main posée sur son épaule alors qu'il relevait son regard vers un visage familier. Familier et pourtant un peu différent. Pas assez pour le choquer, mais quelque chose n'était pas comme d'habitude.

"On... on est où là...?" soufflait-il, comme s'il se réveillait d'un rêve étrange dont les quelques bribes restantes s'envolaient à mesure que la réalité revenait à lui. "Allan...? On est où...? J'me souviens pas d'hier soir, on a trop fait la fête?"

Ils étaient sortit ensemble faire son anniversaire. Il venait de fêter ses dix-huit ans, ce qui n'était quand même pas rien, mais après le plan était de rentrer chez ses parents et clairement, ils n'étaient pas du tout dans la petite maison perdu au milieu de nulle part. Mais en effet, il était fatigué et son esprit pouvait aussi lui jouer des tours. Peut-être qu'un petit somme pourrait l'aider...?

"Elle est où la chambre...? Tu restes avec moi?" il ne savait pas pourquoi, il ne voulait pas qu'Allan soit loin de lui. Pas même une minute. Mic se savait bien entendu possessif concernant cet homme qu'il avait rencontré par accident après leur déménagement, mais à ce point...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 18/03/2018
messages : 131
faceclaim : armie hammer
multinicks : solal, aaron, harry, ugo
nickname : ranochja
credits : ranochja (avatar) ; hideaway (gif)
uptown funk : à la recherche de l'homme qu'il aime + homosexuel
picture of you :
Run this town : 3

take me to church
relationships:
available?: si je meurs pas d'ici là

MessageSujet: Re: i found you in the dark (mic)   Lun 23 Avr - 10:44

T'es choqué par ce que t'entends, t'as du mal à comprendre de qui ils parlent, qui sont ces hommes affreux qui lui ont montré son cercueil mais tu ne peux t'empêcher d'avoir peur pour lui, pas pour toi ça tu t'en fiches éperdument, mais pour lui t'es plus qu'inquiet, tu ne supporterais pas de le perdre une seconde fois, tu ne supporterais pas qu'il lui arrive encore quelque chose et que tu ne puisses rien y faire, ce serait ton pire cauchemar et t'es pas prêt à vivre ça. Alors tu commences doucement à comprendre qu'il ne peut pas arrêter, parce que c'est la mort qui le tient, mais t'es pas non plus capable d'accepter ce métier, tu veux retrouver le Mic que tu as connu il y a quelques années, celui que tu as aimé avec tout ton coeur ,t'es persuadé qu'il n'est pas loin et que vous allez trouver une solution pour retrouver votre vie d'avant, ensemble, il le faut. T'as pas le temps d'en discuter plus longtemps avec lui qu'une maladresse de sa part fait exploser un verre par terre, dont tu viens t'occuper tout de suite pour éviter qu'il ne vienne se blesser. T'as toujours été comme ça, aux petits soins pour lui, et ces quelques années n'auront rien changé pour toi, t'es toujours le même homme fou amoureux de lui, et tu ne pourras sûrement pas changer ça, jamais. Hey calme toi... tu chuchotes à sa première question avant de bien rapidement froncer les sourcils. T'as l'impression d'avoir basculé dans une toute autre réalité où Mic n'est plus le Mic avec lequel tu viens d'avoir une conversation plutôt compliquée par rapport à son métier. Qu'est-ce que tu racontes ? On est chez moi, tu sais. Je t'ai contacté et t'es venu. Tu dois être fatigué. tu expliques alors, refusant de voir la vérité en face, les signaux qui sautent pourtant aux yeux. Tu souris, sa question sur la chambre est plus normale, il ne connaît pas ce lieu bien évidemment alors doucement, tu l'aides à se lever, tu l'accompagnes jusqu'à ta chambre où tu l'allonges sur le lit avant de t'installer contre lui, t'as pas l'intention de le laisser tomber, pire encore, t'as l'intention de continuer votre conversation quand il sera reposé. Tu sais, on en reparlera quand tu te seras reposé, il faut qu'on trouve des solutions ou je ne sais trop quoi pour te sortir de là. tu expliques alors, passant ta main dans ses cheveux pour lui masser le crâne doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 07/01/2018
messages : 86
faceclaim : Freddie Highmore
multinicks : Njord Keroge & Perseus O'Neil
nickname : Schizoman
address : Loft du East Side
uptown funk : Il se pourrait que les choses changent...
picture of you :
Run this town : 76

MessageSujet: Re: i found you in the dark (mic)   Lun 30 Avr - 13:22

Tout était très bizarre en cet instant. Il venait de faire tomber un verre par terre, ce dernier venait de se briser et sans surprise, Allan était déjà en train d'en prendre soin... Allan qui semblait bien différent sans qu'il parvienne à mettre le doigt dessus. Peut-être qu'il était simplement fatigué et allait retrouver tous ses sens après un bon sommeil, comme le proposait son petit ami. Mais... c'était vraiment son domicile? Où était ses parents dans ce cas? Ils allaient être en pétard s'il manquait les cours aujourd'hui... ils étaient compréhensifs en effet, mais pas quand cela concernait sa scolarité. Ils seraient sans doute capables de le priver de sortie s'il avait une mauvaise note à son prochain contrôle, même s'ils adoraient Allan depuis qu'il l'avait présenté pour la première fois, et qu'ils avaient reconnus l'ancien professeur vu lors des réunions quand il était encore au collège. Mais pourquoi ne se souvenait-il ni de ce coup de fil, ni de ce logement? Il devait bien être déjà venu ici par le passé et son cerveau bloquait totalement... sans aucune raison logique ou apparente.

"Tu dois avoir raison, je suis fatigué. Tu pourras appeler mes parents pour le dire que je reste là ce soir...?" demandait-il, suivant Allan vers la chambre sans broncher, malgré les nombreuses questions qui se bousculaient encore dans son esprit. Par la fenêtre, il avait vu une ville qui ne lui était que trop familière, mais ce n'était pas celle où il avait fini de grandir... c'était sa ville de naissance et la confusion se lisait encore plus sur son visage alors qu'il venait se blottir contre son compagnon, son visage enfoui contre le torse d'Allan. "Me sortir de quoi? De quoi est-ce que tu parles...?"

Cependant, la fatigue finissait par l'emporter assez rapidement et Mic se retrouvait dans le monde des songes en un rien de temps. Quelques heures, deux, peut-être trois, avant de se réveiller en sursaut suite à un cauchemar qui s'enfuyait déjà dès l'instant où il ouvrait les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: i found you in the dark (mic)   

Revenir en haut Aller en bas
 
i found you in the dark (mic)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: North Side :: Habitations-
Sauter vers: