AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 take it easy (talisa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar





in haven hills since : 07/03/2018
messages : 137
faceclaim : clarke
multinicks : blue
nickname : alex
credits : ranochja (av), hideaway (gif)
uptown funk : mariée à un fantôme
picture of you :
Run this town : 411

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: take it easy (talisa)   Sam 17 Mar - 21:47

Comme tous les samedis, tu as décidé de te rendre au parc pour enfants. T’as bien conscience que James est trop jeune pour jouer avec les autres enfants, pour s’amuser, mais ce n’est pas pour ça que tu t’y rends. Non, c’est un endroit qui t’apaise. Qui te rend heureuse. Même quand tu étais à Chicago, tu aimais bien te promener dans ce genre d’endroit. T’aimes bien regarder les autres enfants courir partout, jouer, sourire. Et leurs parents qui les surveillent à distance. Tu vois de véritables familles, et ça te fais rêver. Parce que si t’es à Haven Hills, c’est justement pour récupérer ta famille. T’es même un peu jalouse quand tu les vois. Ces pères présents, qui s’occupent de leurs enfants, comme si c’était normal. Parce que ça l’est. C’est juste pas ta normalité à toi.
Tu t’assieds sur le même banc que d’habitude, la poussette de James placée devant toi. Tu le détaches pour le prendre dans tes bras. Il a beaucoup grandi. Beaucoup trop vite. Tu te dis qu’à ce train-là il sera à l’école et que tu n’auras pas vu le temps passé. Ça te désole mais en même temps tu aimes ça, le voir grandir, évoluer. Tu te concentres sur lui, jouant et lui fredonnant une chanson pour l’endormir. Tu ne chantes pas aussi bien que son père, ça c’est certain, mais tu fais avec. Parce que la musique, c’est ce qui le calme le plus aisément. Tu le reposes dans sa poussette, pour qu’il puisse faire sa sieste plus tranquillement que dans tes bras, lorsque tu la vois. Cette femme avec cette petite fille, pas beaucoup plus vieille que James. Tu la vois régulièrement, mais tu n’as jamais osé t’approcher d’elle. Sans doute parce qu’après tout, tu ne te sens pas assez chez toi dans cette ville pour oser approcher quelqu’un. T’as sans doute peur de t’attacher pour repartir ensuite. Pourtant, tu l’as bien fait avec Elia. Alors pourquoi pas avec elle ? dès que tu l’as vu, la première fois, t’as eu envie de l’approcher. Elle a l’air douce, gentille et un peu triste, aussi. En fait, toi tu aimes les gens qui agissent calmement avec les enfants. Tu te dis que c’est forcément des personnes bien. C’est sans doute une illusion. Mais t’as envie de lui parler, d’en savoir plus sur elle. Sur sa fille. Alors tu prends ton courage à deux mains, tu te lèves et tu t’approches, en poussant James qui s’est endormi dans sa poussette. « Bonjour. Je peux m’asseoir ? » Peut-être qu’elle trouvera ça étrange, que tu veuilles t’asseoir à ses côtés alors que la plupart des bancs sont libres. Mais tant pis, tu tentes ta chance. Qui ne tente rien n’a rien, comme on dit.


Dernière édition par Elynn Chapman le Sam 14 Avr - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Wrap me up



in haven hills since : 09/03/2018
messages : 319
faceclaim : Phoebe Tonkin.
multinicks : (isla) la tarée qu'a foutu le feu à sa baraque.
nickname : chocolate.
credits : (ava' by blue comet)
address : #1223, south side.
uptown funk : veuve, a fait un déni de grossesse, se retrouve avec un petit garçon sur les bras, hétéro.
picture of you :
Run this town : 1050

take me to church
relationships:
available?: yup.

MessageSujet: Re: take it easy (talisa)   Mer 11 Avr - 4:12

Ça fait deux semaines et trois jours qu'il nous a quitté. Et la douleur dans sa poitrine est toujours aussi vive. Pourtant, elle avait souhaité sa mort des dizaines de fois en son fort intérieur. Mais elle l’aimait. Oui, elle l'aimait. C'est ainsi que son subconscient la travaillait. Et son défunt mari savait y faire, il était un professionnel en la matière. Et personne autour de lui ne se rendait compte de quoi que ce soit. Jamais. Il était admiré aux yeux de tous. Ses frères, ses voisins, ses collègues de travail, et même par ses propres parents. Son comportement à l’extérieur était irréprochable, pas un seule faux pas. Talisa le détestait pour ça. Une vieille dame l’avait sermonné dans sa propre cuisine une fois -Caleb l’ayant invité à dîner- sous prétexte qu’elle paraissait froide et distante face aux approches de son mari ce qui selon elle était une chose inadmissible. Et que si elle n’était pas d’un âge avancé, elle se serait fait une joie de le piquer et sans remords prit-elle le temps de préciser. Ce qu’elle ne savait pas, c’est qu’il l’avait battu quelques heures plus tôt. Et si elle ne percevait rien, c’est parce qu’elle avait eu la chance qu'il épargne son visage. Elle qui pourtant s'était juré de ne jamais rester auprès d'un tel homme. Que l'amour ne faisait pas tout. Qu'un seul faux pas suffirait pour lui balancer à la figure les papiers du divorce. Vivre au dépens d'un homme était inconcevable pour elle. Jeune, fière, et naïve. (...) Cette après-midi, c'est en compagnie de la petite Loucia qu'elle se rendit au parc. Le temps était agréable et le soleil rayonnait de mille feux. Hors de question de se morfondre une journée de plus dans son canapé. Puis elle voulait lui faire plaisir, d’autant plus qu’elle la voyait moins souvent depuis le décès de Caleb. Cette petite était un don du ciel, une vraie petite merveille. Talisa aurait aimé que Julia soit présente également. Elle lui manquait incroyablement. Et pas un jour ne passait sans qu’elle n'y pense. S’il se ressaisissait et arrêtait de se morfondre, peut-être pouvait-il en récupérait la garde. Mais non, Wayan n’en faisait qu’à sa tête. Et puis au vu de leur relation houleuse actuelle, il était préférable pour elle qu’elle reste à sa place. « Tu voudrais plutôt ceux au chocolat, ou ceux à la fraise peut-être ? » dit-elle un sourire aux lèvres. La petite lève les yeux vers elle et de sa petite voix lui répond en piochant dans l’un des paquet de gâteau exposé devant elle. « Chocolaaat… -puis finalement dans l'autre- Et fraise ! Et toi tata Lili, tu vas prendre lequel ? » Talisa ne peut s'empêcher de rire. Si elle avait l’occasion de l’avoir chaque jour à ses côtés, elle passerait certainement plus son temps à rire qu’à pleurer. « Hmm, gourmande. » dit-elle en lui chatouillant le ventre tout en portant un biscuit au chocolat à sa bouche. « Bonjour. Je peux m’asseoir ? » La voix de la jeune femme la prend un peu par surprise. Talisa croque bêtement dans son gâteau et se retourne faisant face à la demoiselle... et son bébé à priori. « Oh! Oui, bien sûr allez-y je vous en prie ! » répondit-elle en positionnant la main devant sa bouche celle-ci étant pleine. « Désolé. Mon cerveau à mal traité l’info’ et mon estomac refuse rarement les sucreries.. » Un petit rire presque timide s’échappe d’entre ses lèvres. Elle se décale légèrement sur sa droite et ne peut s’empêcher de jeter un bref regard dans la poussette. « Il est magnifique ! » dit-elle simplement un large sourire accroché à ses lèvres. Un bébé et elle devenait gaga. « La dame aussi est magnifique, on avait dit, tu te souviens ? » ses joues devinrent aussitôt rouge tomate. « C’est vrai, et elle l’est vraiment. On ne s’était pas trompée. » La jeune femme devait certainement regretter son choix à présent, la prenant certainement pour une folle. « La petite coquine à ma droite c'est Loucia. Ne pensez pas passer entre les mailles du filet, la majorité des enfants se font un malin plaisir à nous mettre dans l'embarra. Ça n'est plus qu'une question de temps... » affirma-t-elle en le désignant d'un hochement de tête. Elle n’était plus habituée à tout ça. Elle ne savait plus vraiment comment s’y prendre avec les gens. Et, là, elle pouvait s’estimer chanceuse d’être accompagnée de sa petite-nièce. Bien qu’il est vrai qu’elle l’avait un peu mis dans l’embarras. L'innocence d’un enfant, n’est-ce pas...

_________________

❝ 'til we got nothing to lose ❞
trying just to figure it out. Go on and let your gun burst. Living on the outskirts, trying just to figure it out. Talking like a deadbeat, I just wanted you to see. Everything that I could see. Walking in the night sky, I'm always on your side. You are really saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar





in haven hills since : 07/03/2018
messages : 137
faceclaim : clarke
multinicks : blue
nickname : alex
credits : ranochja (av), hideaway (gif)
uptown funk : mariée à un fantôme
picture of you :
Run this town : 411

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: take it easy (talisa)   Sam 14 Avr - 11:16

T’as pris ton courage à deux mains et tu la vois hésiter, surprise par ton approche. C’était sans doute pas le meilleur moment, ou bien tu t’y es mal pris. Tu sais plus trop comment faire, pour t’approcher des gens. T’as perdu cette capacité là quand Aaron est parti. T’es devenue une coquille vide, qui ne maîtrise plus les contacts humains. Mais pour ton fils, t’as recommencé à faire des efforts, à te sociabiliser, parce que c’est ce que t’as demandé le psy. Alors tu t’y mets. Tu ne vas pas voir n’importe qui, cependant. Tu attends d’avoir un véritable sentiment de sécurité pour le faire, tu trouves des personnes qui t’inspirent de la gentillesse, de la bonté, et tu fonces. Tant pis si tu te prends un mur en pleine face, ce ne serait pas la première fois après tout.
Mais cette jeune femme, malgré sa surprise, t’accueille avec gentillesse. Tu la vois, toute gênée et ça te fais rire. C’est tellement ton genre de te mettre dans des situations gênantes que tu ne lui en tiendra certainement pas rigueur. « Merci, pas de problème ça m’arrive aussi. » Tu lui adresses un grand sourire avec de t’asseoir à ses côtés, sur le banc. Lorsqu’elle jette un regard à la poussette et complimente ton fils, tu ne peux t’empêcher d’être ravie. C’est vrai que tu le trouves magnifique, mais tu es sa mère alors tu n’es clairement pas objective. Il ressemble de plus en plus à son père, et tu ne peux qu’en être ravie, bien que ça te brise le cœur dès que tu le regarde. Tu sais qu’il fera des ravages plus tard, comme son père a pu en faire. T’espère juste qu’il prendra un peu de ton caractère, histoire de ne pas fuir lorsque les choses se passent mal. « Merci, je trouve aussi, mais comme je suis sa mère ce n’est clairement pas objectif. » Que tu dis en riant. Tu te demandes si tu serais capable de trouver ton enfant moche. Après tout, certains bébés sont moins beaux que d’autres. Mais il existe sans doute dans l’instinct maternel un gêne qui fait qu’on trouve forcément son enfant magnifique. Après tout, lorsque l’on passe des mois avec son bébé à souffrir, puis des heures pour le voir naître, on ne peut que le trouver beau. Ce serait terriblement injuste, autrement.
Lorsque tu entends la réaction de la petite tu te mets à rire et tes joues rougissent comme celle de la jeune femme. « C’est adorable, vous êtes très belles toutes les deux aussi. » Tu leur adresse un sourire. C’est vrai que c’est bizarre comme situation, que c’est gênant aux premiers abords. Mais cette petite Loucia a sans doute détendu l’atmosphère. C’est vrai que c’est plus facile d’avoir des enfants pour trouver un point de contact. Et elle est vraiment adorable, malgré son petit air espiègle. « Je n’ai pas hâte d’arriver à ce moment, déjà qu’il grandit tellement vite, j’ai l’impression qu’il est né hier. » C’est vrai, James a fêté ses un an il y a peu et ça t’as foutu une grande claque. Les enfants grandissent trop vite, on ne voit pas le temps passer, c’est affolant. Tu observes la petite qui mange ses gâteaux, elle est vraiment mignonne. « Si ce n’est pas indiscret, c’est votre fille ? » Que tu demandes, en reportant ton regard sur la jeune femme à tes côtés. Parce que, finalement, elles ne se ressemblent pas vraiment. Mais tu te dis que James ne te ressemble pas vraiment non plus, alors on ne sait jamais. C’est alors que tu te rends compte que tu ne t’es même pas présentée, quelle impolie tu fais. « Au fait, je m’appelle Elynn ! Et ce petit garçon c’est James. »

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Wrap me up



in haven hills since : 09/03/2018
messages : 319
faceclaim : Phoebe Tonkin.
multinicks : (isla) la tarée qu'a foutu le feu à sa baraque.
nickname : chocolate.
credits : (ava' by blue comet)
address : #1223, south side.
uptown funk : veuve, a fait un déni de grossesse, se retrouve avec un petit garçon sur les bras, hétéro.
picture of you :
Run this town : 1050

take me to church
relationships:
available?: yup.

MessageSujet: Re: take it easy (talisa)   Ven 11 Mai - 1:27

« Merci, pas de problème ça m’arrive aussi. » Elle sourit et lui tend son paquet de gâteau naturellement. « Servez-vous, ils sont délicieux... et je n'suis pas la seule à le dire. » La jeune femme tourne la tête vers Loucia qui hoche rapidement la tête de haute en bas approuvant ses dires. « Délicieux, c'est vrai. Au chocolat c'est les meilleurs, ou à la fraise ?! » Talisa ne peut s'empêcher de rire et repose son regard sur la jeune femme qui venait de prendre place sur le banc. C'est drôle, elle ne sait pas pourquoi, mais elle ne se sentait pas dans l'obligation de faire semblant. Elle avait eu l'occasion de la voir quelques fois dans le parc se promenant avec son fils, quand Talisa gardait la fille de Joshua, ou lorsqu'elle avait juste besoin de prendre l'air. Il était arrivé qu'elle soit triste, son fort intérieur l'obligeait à aller lui parler, mais elle n'en avait pas le courage, ni la force. Et puis, elle n'était pas la mieux placé pour réconforter qui que ce soit. Elle se contentait donc simplement de lui sourire, en espérant du fond du coeur que sa tristesse finirait par s'évanouir. « Vous êtes objective, il est vraiment adorable, je peux vous l'assurer ! » répondit-elle naturellement. « Vous pouvez être fière de vous, tous n'en font pas d'aussi beaux. »
ajouta-t-elle un peu trop rapidement. « Mon père a finit par déteindre sur moi, désolé. Au moins, vous avez la certitude qu’il est parfait. » elle esquisse un sourire. Talisa remercie la jeune maman à son tour lorsqu'elle les complimente toutes deux. Lorsque la jeune femme s'exprime quant à la vitesse de croissance de son fils, Talisa ne peut s'empêcher de rire. Elle imagine bien ce que c'est. Elle n'a pas d'enfant, mais elle a pu voir Julia et Loucia grandir beaucoup trop vite, elle a encore du mal à se dire qu'elles ne sont plus des bébés complètement innocents. « Vous avez bien raison, à cet âge là, ils grandissent beaucoup trop vite. J'ai encore du mal à m'y faire avec la petite chipie que vous voyez-là. » à nouveau elle vient chatouiller sa petite nièce qui rit aux éclats. Rien de tel pour vous réchauffer le cœur. C'est tout du moins ce que Talisa ressentait. Lorsqu'Elynn lui demanda si elle était sa mère, un petit pincement au coeur se fit sentir. « Oh, non, c'est la fille de mon beau-frère... Elle est trop parfaite pour être mienne... J'aurais voulu, mais il n'aurait pas été des plus heureux. » sa main vient instinctivement se poser sur son ventre, certainement dû au souvenir de l'être à qui elle a ôté la vie quelques années plus tôt. C'est ce qu'elle croit, pourtant, ça n'est pas la première fois que ça lui arrive dernièrement. Un court silence s'installe. Loucia lui demande alors si elle peut jouer dans le bac à sable avec les autres juste devant. Talisa acquiesce. « Tu reste dans mon champ de vision Lou' ! » La petite n'es qu'à quelques mètres, sans quoi elle ne l'aurait certainement pas laissé quitte à ce qu'elle lui fasse la tête. « Au fait, je m’appelle Elynn ! Et ce petit garçon c’est James. » Un petit rire s'échappe d'entre ses lèvres. « Ravie de faire votre connaissance Elynn, c'est un joli prénom. Toi aussi James. » lança-t-elle en empruntant un ton enfantin. « Je vous ai présenté la petite Loucia, en oubliant de me présenter à mon tour désolé. Pour ma part c'est Talisa ! » a-t-elle repris tout en tendant sa main par habitude certainement.

_________________

❝ 'til we got nothing to lose ❞
trying just to figure it out. Go on and let your gun burst. Living on the outskirts, trying just to figure it out. Talking like a deadbeat, I just wanted you to see. Everything that I could see. Walking in the night sky, I'm always on your side. You are really saving me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: take it easy (talisa)   

Revenir en haut Aller en bas
 
take it easy (talisa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: South Side :: Plaine de jeux-
Sauter vers: