AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 jade, juliet → bienvenue au urgences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar





in haven hills since : 05/03/2018
messages : 130
faceclaim : nina dobrev voyons, cette brune magnifique avec le corps de rêve
multinicks : je ne suis jamais skyzo moi? Et bien, je suis faible : hope lewis
nickname : enyo.
credits : freesia pour l'avatar et merci tumblr pour les gifs :p
address : dans ton cul, ça marche mdr ?
uptown funk : célibataire, hétérosexuelle
picture of you :
Run this town : 50

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: jade, juliet → bienvenue au urgences   Sam 28 Avr - 18:13



Jade, Juliet

Bienvenue au urgences
« Mais votre meilleur ami recherche seulement, qu’un colocataire ? ». Elle haussait les épaules. « Je ne sais pas, mais à mon avis, oui, enfin n'hésitez pas à lui demander une fois au téléphone, il saura mieux vous répondre ». Dis-t'elle en souriant, Eric n'était pas du genre à avoir pleins de monde autour de lui, et encore moins dans son appartement, après miss Lancaster pouvait se tromper, mais c'était rare. Le temps de se rendre à la cafétéria, Juliet continuait de lancer la discussion, puis elle avait terminé son service donc autant en profiter. « Oui, ce n’était pas bien dur quand vous passez de la lumière à l’ombre ». Juliet hochait la tête. « Mais il faut quand même du courage pour passer de la lumière à l'ombre ». Juliet fut étonné, passé de mannequin à comptable, voilà un sacré pas en avant, là aussi elle avait eu du courage, Juliet ne jugeait pas les gens, ni les métiers, mais mannequin est loin d'être dans son top cinq, entre les filles qui devaient faire super attention à ne pas prendre un gramme, un métier, un peu trop exploité au goût de la brunette. « Pour être franche, avant cela c’est-à-dire, il y a presque 3 ans, j’étais mannequin à Los Angeles. Quand tout à dégringoler sans que je m’en rende compte il a bien fallu que je trouve quelque chose ». Juliet grimaçait. « Effectivement, il fallait trouver quelque chose, mais là aussi, passer de mannequin à comptable, vous avez sauté bien haut. Vous regrettez le mannequinat ? ». Demandait Juliet soufflant sur sa boisson pour la refroidir.

_________________

little love of my life
quand on a une filleule comme la mienne, on a clairement réussi sa vie • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar





in haven hills since : 04/03/2018
messages : 73
faceclaim : zooey deschannel
multinicks : Mia D.
nickname : maryne
credits : mermaid tears
uptown funk : Célibataire et hétéro of course
picture of you :
Run this town : 0

take me to church
relationships:
available?: Eric, Juliet, Noam 3/4

MessageSujet: Re: jade, juliet → bienvenue au urgences   Jeu 10 Mai - 17:10

Merci en tout cas pour l’information. Nous verrons bien si nous arrivons à nous entendre. Après tout à moins qu’il soit psychopathe, Jade se disait que c’était peut-être sa chance de pouvoir enfin prendre son destin en main. Dans son perchoir au dessus du campus, à par des jeunes étudiants bien trop jeune pour elle, elle n’allait pas croiser grand monde. A la cafétéria, Jade échangea longuement avec Juliet, et elle apprécia beaucoup. Elle avoua bien volontiers sa véritable identité et sa chute qui fut pour elle la dégringolade de sa vie. Il faut du courage oui, c’était cela ou sombrer dans je ne sais quel truc… Comme bien souvent on peut voir. Je ne peux pas dire que j’ai été aidé par la famille car elle se résume assez rapidement à ma mère. Mais en plus elle était mon agent lorsque j’étais mannequin, alors autant vous dire que je n’ai pas été beaucoup soutenue dans ma démarche, elle ne comprenait pas. Et je ne m’attendais pas à ce qu’elle comprenne. Donc oui je reviens de loin, et je pense que j’ai encore pas mal de chemin à parcourir. Jade fixa un petit moment son verre de jus de fruit. Étonnement, ça lui faisait beaucoup de bien de parler. C’était peut-être comme cela qu’elle allait pouvoir se libérer de toute cette vie qu’elle espérait oublier une bonne fois pour toute. Le chemin était encore long elle le savait mais elle était sur la bonne voie elle le sentait. J’ai baigné depuis toute jeune dans le monde du mannequinat, m’a mère avait trois jobs pour subvenir à mes besoins. Alors quand elle a répondu à l’annonce pour une pub, c’était le jackpot ! Mais elle voulait que je fasse des études et c’est ce que j’ai fait. Depuis que j’ai l’âge d’aller à l’école, j’adore les chiffres… Comme quoi toutes les mannequins ne sont pas stupides, mais je dois avouer qu’on est pas bien loin de la vérité. Maintenant que je ne fais plus partie du milieu je peux un peu balancer. Jade souriait, elle avait tellement garder pour elle tout ce qu’elle avait subit pendant tant d’années qu’elle ne se fit pas prier pour se lâcher sur ses anciennes amies/collègues, plus collègues que amies d’ailleurs. Je dois bien avouer que non ça ne me manque absolument pas. J’ai d’ailleurs du mal à vous trouver les points positifs pour un tel métier. A part les vêtements que vous portez, c’est vrai certains vêtements comme les accessoires sont inestimables mais après cela il n’y a rien de bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 05/03/2018
messages : 130
faceclaim : nina dobrev voyons, cette brune magnifique avec le corps de rêve
multinicks : je ne suis jamais skyzo moi? Et bien, je suis faible : hope lewis
nickname : enyo.
credits : freesia pour l'avatar et merci tumblr pour les gifs :p
address : dans ton cul, ça marche mdr ?
uptown funk : célibataire, hétérosexuelle
picture of you :
Run this town : 50

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: jade, juliet → bienvenue au urgences   Sam 12 Mai - 14:44



Jade, Juliet

Bienvenue au urgences
« Il faut du courage oui, c’était cela ou sombrer dans je ne sais quel truc… Comme bien souvent on peut voir. Je ne peux pas dire que j’ai été aidé par la famille car elle se résume assez rapidement à ma mère. Mais en plus elle était mon agent lorsque j’étais mannequin, alors autant vous dire que je n’ai pas été beaucoup soutenue dans ma démarche, elle ne comprenait pas. Et je ne m’attendais pas à ce qu’elle comprenne. Donc oui je reviens de loin, et je pense que j’ai encore pas mal de chemin à parcourir ». Juliet écoutait son amie attentivement, c'était encore moins facile que ce qu'elle pensait, ayant une mère dans le métier n'aidait pas, ça elle l'avait bien compris. « Et je suppose qu'elle a mal prit le fait que tu souhaitais devenir comptable ? ». Demandait Juliet en souriant, elle était curieuse de base, un peu trop peut-être, mais elle ne pouvait s'en empêcher, néanmoins, Jade pourrait lui poser toutes les questions qu'elle souhaitaient, Juliet lui répondrait en toute franchise. « J’ai baigné depuis toute jeune dans le monde du mannequinat, m’a mère avait trois jobs pour subvenir à mes besoins. Alors quand elle a répondu à l’annonce pour une pub, c’était le jackpot ! Mais elle voulait que je fasse des études et c’est ce que j’ai fait. Depuis que j’ai l’âge d’aller à l’école, j’adore les chiffres… Comme quoi toutes les mannequins ne sont pas stupides, mais je dois avouer qu’on est pas bien loin de la vérité. Maintenant que je ne fais plus partie du milieu je peux un peu balancer ». Miss Lancaster comprenait un peu mieux la vie de Jade, d'après ce qu'elle retenait est que sa mère voulait que sa fille fasse des études, comme quoi toutes les mères qui sont dans le mannequinat ne sont pas aveugles par le business. « Je vois bien que tu n'es pas stupide, puis tu n'es pas blonde, ça aide aussi ». Dit-elle en riant légèrement. « Tu es une des rares personnes que je connaisse qui aiment bien les chiffres, c'est tellement rare aussi ». Avouait Juliet en riant, quand il fallait faire les comptes tous les mois, miss Lancaster mettait des plombes, ce n'était pas sa tasse de thé, si elle pouvait s'en passer, elle le ferait sans hésiter une seconde. « Je dois bien avouer que non ça ne me manque absolument pas. J’ai d’ailleurs du mal à vous trouver les points positifs pour un tel métier. A part les vêtements que vous portez, c’est vrai certains vêtements comme les accessoires sont inestimables mais après cela il n’y a rien de bien ». Juliet grimaçait, son amie avait raison, excepté les tenues magnifiques, les bijoux hors de prix et tout ce qui touche au ravalement de façade, il n'y a rien de bien dans ce métier, un métier d'esclavage pour l'avis de Juliet. « Je suis bien d'accord avec toi, et puis je pense que ton métier actuel te plaît mieux que le mannequinat, tu peux manger trois hamburgers sans t'inquiéter de prendre 100 grammes ». Avouait miss Lancaster en souriant, buvant une gorgée de sa boisson.

_________________

little love of my life
quand on a une filleule comme la mienne, on a clairement réussi sa vie • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar





in haven hills since : 04/03/2018
messages : 73
faceclaim : zooey deschannel
multinicks : Mia D.
nickname : maryne
credits : mermaid tears
uptown funk : Célibataire et hétéro of course
picture of you :
Run this town : 0

take me to church
relationships:
available?: Eric, Juliet, Noam 3/4

MessageSujet: Re: jade, juliet → bienvenue au urgences   Mer 16 Mai - 22:23

Jade et sa mère n’ont jamais vraiment été sur la même longueur d’onde depuis que Jade a l’âge de penser par elle-même. Elle aurait aimé arrêter le mannequinat depuis un petit moment et bien avant cette histoire mais sa mère n’avait jamais voulu. Alors quand toute cette histoire est arrivée, Jade a vu une belle occasion de s’échapper du système et de repartir à zéro. Ma mère a toujours voulu être mannequin mais elle est tombée enceinte de moi très jeune et du coup tous ses espoirs se sont envolés. Donc on va dire qu’elle a vécu son rêve à travers moi. Donc effectivement elle n’était pas franchement en accord avec moi quand j’ai tout arrêté. Mais à ce moment là de sa vie Jade n’avait que faire de ce que pensait sa mère, elle avait tellement eu mal avec toute cette histoire qu’elle cherchait un échappatoire pour oublier et se faire oublier. Le monde du mannequinat c’était un monde de requin et ce n’était pas du tout une légende, Jade pouvait en témoigner, elles n’étaient vraiment pas tendre entre elles. Le strass et les paillettes c’est vraiment que sur le podium. Crois moi il n’y a pas que la couleur qui fait tout !!! Des filles qui ne sont pas blondes ne sont pas forcément plus fûte fûte !!! Soit belle et tais toi ! Voilà qui est vraiment bon à prendre pour certaines. C’était un peu cruel mais tellement vrai. Certains automatisme reste, mais effectivement la première chose que j’ai faite en rompant mon contrat c’était un bon fast food. C’est pas l’idéal mais tellement de frustration … Heureusement que je ne l’ai pas réellement passé dans la bouffe ma frustration sinon adieu ma taille 38. Elle rigolait, elle savait qu’elle n’était pas de ses filles à manger ce qu’elle voulait sans prendre de gramme. Elle se lâchait bien plus que lorsqu’elle était mannequin mais elle avouera bien volontiers que garder son poids c’était un point d’honneur. Assez parler de moi ! Elle en avait déjà pas mal dit pour quelqu’un qui préférait tout garder pour elle, mais Juliet inspirait la sympathie alors c’était facile de lui parler. Pourquoi es-tu devenue infirmière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 05/03/2018
messages : 130
faceclaim : nina dobrev voyons, cette brune magnifique avec le corps de rêve
multinicks : je ne suis jamais skyzo moi? Et bien, je suis faible : hope lewis
nickname : enyo.
credits : freesia pour l'avatar et merci tumblr pour les gifs :p
address : dans ton cul, ça marche mdr ?
uptown funk : célibataire, hétérosexuelle
picture of you :
Run this town : 50

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: jade, juliet → bienvenue au urgences   Aujourd'hui à 16:13



Jade, Juliet

Bienvenue au urgences
« Ma mère a toujours voulu être mannequin mais elle est tombée enceinte de moi très jeune et du coup tous ses espoirs se sont envolés. Donc on va dire qu’elle a vécu son rêve à travers moi. Donc effectivement elle n’était pas franchement en accord avec moi quand j’ai tout arrêté ». Juliet soufflait, quelle vie ! Miss Lancaster pouvait comprendre que dans une relation comme la leur, il y a des étincelles, surtout si sa mère à fait de Jade, ce qu'elle n'a pas pu être, ça n'a pas dû être facile pour elle, Juliet essayait d'inverser les rôles, mais elle ne pouvait pas, tout simplement parce que sa mère ne voulait pas être mannequin et qu'elle n'était pas du genre à vouloir que ses filles fasse un boulot qu'elle aurait choisit. « Je vois, pas évident de devoir être à la hauteur de ce que voulait ta mère, vive le poid que tu portais sur tes épaules ». Lançait en souriant Juliet, mais elle était encore plus admirative de Jade en ce jour, tout quitter pour devenir comptable, même si la relation mère/fille a du prendre un coup. « Crois moi il n’y a pas que la couleur qui fait tout !!! Des filles qui ne sont pas blondes ne sont pas forcément plus fûte fûte !!! Soit belle et tais toi ! Voilà qui est vraiment bon à prendre pour certaines ». Juliet soupirait, ce n'était même plus une vocation, mais clairement un enfer. « Certains automatisme reste, mais effectivement la première chose que j’ai faite en rompant mon contrat c’était un bon fast food. C’est pas l’idéal mais tellement de frustration … Heureusement que je ne l’ai pas réellement passé dans la bouffe ma frustration sinon adieu ma taille 38 ». Là, elle se mit à exploser de rire, la bouffe est vraiment une réponse à tout tes problèmes, t'es contente ? Tu manges, t'es brisée ? Mange de la glace, la bouffe, c'est la vie. « Tu l'as déguster ton hamburger au moins ? ». Demandait Juliet en regardant son amie, elle avait une silhouette parfaite, elle pouvait même prendre un ou deux kilos, ça ne se verrait pas, du moins physiquement, moralement, peut-être surtout si elle a gardé certains automatisme puis voilà que Jade déviait la discussion en demandant à Juliet, pourquoi ce métier. Miss Lancaster sentit son coeur s'accélérer, excepté Blue et Eric, personne le savait, mais Jade s'était confiée à elle, alors il fallait que la brunette le fasse à son tour. « Disons que ma vie a était chaotique ». Juliet buvait d'une traite sa boisson avant d'enchaîner. « J'ai perdu ma soeur et ma mère à même pas un an d'intervalle. Quand ma soeur, Lise est décédée, elle laissait derrière elle, Victoria, ma filleule. Celle-ci a était élevée par ma mère jusqu'à ce que celle-ci décède aussi alors je me suis retrouvé dans mes études, un boulot pour payer le loyer, les études, la bouffe et une filleule que je garde officiellement .. Et à partir de là, j'ai voulu être infirmière pour sauver le gens le plus possible, donc voilà ». Lançait la brunette en soulevant les épaules, elle n'aimait pas particulièrement à l'aise pour discuter de cela, mais Jade s'était confiée sur sa vie d'avant, c'était au tour de Juliet.

_________________

little love of my life
quand on a une filleule comme la mienne, on a clairement réussi sa vie • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: jade, juliet → bienvenue au urgences   

Revenir en haut Aller en bas
 
jade, juliet → bienvenue au urgences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Pour la jolie et rebelle Jade Campbell
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: East Side :: Hôpital-
Sauter vers: