AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A little party never kill nobody | Warren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar





in haven hills since : 09/03/2018
messages : 205
faceclaim : Tobias Sorensen
multinicks : nope
nickname : //
credits : Bazzart
uptown funk : Célibataire + héréro
picture of you :
Run this town : 551

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: A little party never kill nobody | Warren   Dim 11 Mar - 14:38

Ça faisait maintenant deux semaines. Deux semaines que l’un des frères Prescott avait soudainement perdu la vie. Un bête accident disait-on, mais Wayan n’en était pas convaincu. On pouvait le prendre pour un fou, croire qu’il délirait, mais il savait que c’en était pas un. Talisa ! Pour lui c’était elle la responsable, elle qui avait renversé son propre mari ce soir-là. Sa tristesse n’était que mensonge. Dans le fond elle devait être ravie de s’être débarrasser de Caleb et ça, Wayan avait bien l’intention de le prouver ! Dénoncer son ancienne meilleure amie était peut-être la seule chose qui le motivait à l’heure actuelle. Il était passé par tellement d’épreuve ces derniers temps que dorénavant, plus rien ne l’importait ! Plus rien sauf venger son frère. Et fumer. Fumer et aussi boire … ouais boire c’était bien ça ! Ces boissons magiques qui faisaient maintenant partie de son quotidien. Cet élixir lui permettait d’aller mieux et de plus penser à la poisse qui semblait le poursuivre depuis presque un an maintenant.

Perché sur sa moto, Wayan roulait à vivre allure ne s’inquiétant pas des limites de vitesses et des feux rouges trop nombreux à son goût. Les coups de klaxons des conducteurs énervés retentissaient à son passage « Ho vos gueules ! » ronchonnait-il dans son casque juste avant de freiner d’un coup sec. « Non mais vous êtes pas bien ?!! Vous auriez pu me renverser ! Regardez où vous allez » La femme devait avoir un bon ange gardien. Quelques pas de plus et elle aurait fini sous les roues du plus jeune des Prescott. « Et vous on vous a jamais dit qu’il fallait regarder avant de traverser ?!!! » Il savait parfaitement que c’était lui qui était en tort, mais ça ne l’inquiétait pas. Son empathie et sa sympathie était partie en même temps que son frère. Outrée, la femme continua sa route alors que Wayan s’apprêtait à remonter sur sa bécane. C’était sans compter son portable qui se mit à vibrer. Son frère de cœur l’invita à boire un verre en boîte. Se disant qu’un peu d’alcool allait lui faire du bien, le brun répondit au message par l’affirmative et prit la route de la boîte en question. Arrivé sur les lieux, Wayan chercha son ami en balayant la salle du regard. C’est assis au bar qu’il le trouva « Salut ! » dit-il d’un ton sec encore énervé par la petite gueulante que la femme avait poussée un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar





in haven hills since : 22/02/2018
messages : 94
faceclaim : Chris Wood
multinicks : Thomas/Louise/Elia
nickname : nilema
credits : Lempika (camcam♥)
uptown funk : Célibataire, bisexuel
picture of you :
Run this town : 50

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: A little party never kill nobody | Warren   Lun 12 Mar - 12:00

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Enfin, quand même un petit peu puisqu’il passe la plupart du temps au garage. Il n’a rien d’autre à faire en ce moment. Sauf prendre du temps pour Wayan, malgré ses humeurs massacrantes. Il comprend, il a perdu son frère, très récemment, et il a difficile à accepter ce départ. Les psychologues parleraient de deuil. Il en a longuement entendu parler à l’armée. Chaque fois qu’un collègue venait à perdre la vie, ils passaient voir la psy pour voir si ça allait. Il voit d’ailleurs lui-même un psy, depuis qu’il ne peut plus servir le pays. Mais ça n’est rien comparé à la douleur de perdre un frère, il peut bien le croire même s’il ne l’a jamais vécu. Il n’y a pas que ça en plus. C’est la tournure des choses qui l’inquiète un peu. S’il n’arrête pas, il va finir par se faire du mal. Mais voilà, il ne peut rien faire, il n’est personne pour l’interdire de faire des choses. C’est juste un peu dommage qu’il foute sa vie en l’air de cette manière. Il s’est déjà disputé avec Lukas, il n’est pas certain qu’il ait envie de faire de même. En tout cas, il a donné rendez-vous au jeune homme et il espère bien qu’il va se pointer. Il a envie de prendre un peu de bon temps ce soir, et il n’a pas envie d’être seul. C’est important aussi, de le voir régulièrement. Il est certain qu’il sort au moins la tête de chez-lui comme ça. A la boite de nuit, il se pose directement au bar. Commandant un verre au barman qui lui sert assez rapidement. Il observe les femmes autour avant de se concentrer sur son verre, laissant son portable sur le bar au cas où. Il l’attend et finit par l’entendre. « - Wow. Du calme. Qu’est-ce qui t’arrive ? » Dit-il un peu surpris du tond qu’il a employé pour lui parler. Il l’observe quelques instants avant de reprendre. « - Poses toi. Détends-toi. » Dit-il tout en faisant un petit signe vers le barman afin qu’il vienne lui servir un verre également. C’est compliqué en ce moment. Sa vie est difficile. Mais ça n’est pas pour ça qu’il le laissera tomber. Et il ne laissera pas jeter non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 09/03/2018
messages : 205
faceclaim : Tobias Sorensen
multinicks : nope
nickname : //
credits : Bazzart
uptown funk : Célibataire + héréro
picture of you :
Run this town : 551

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: Re: A little party never kill nobody | Warren   Lun 12 Mar - 21:31




L’idée d’en finir avec la vie avait plusieurs fois traversé l’esprit de Wayan. Tout semblait lui tomber dessus ces derniers temps et il en avait marre. Plus que marre même. Il était épuisé de tous ces problèmes et il ne rêvait que d’une chose, s’endormir pour ne plus jamais se réveiller. En tant que médecin, il savait exactement comment il pouvait faire pour se tuer d’un coup de couteau bien placé et ce sans douleur ou presque, mais il était trop lâche que pour se suicider. Alors il préférait jouer avec la mort. La défier en faisant les trucs les plus dangereux et les plus stupides possibles. Déjà à l’époque, lorsque tout allait bien, il aimait le danger, mais maintenant que sa vie n’avait plus aucun intérêt, il n’avait plus de limite. Si quelqu’un lui proposait de traverser un mur de feux, il le ferait sans même hésiter une seconde. Ses proches se faisaient du souci pour lui et certains lui avaient même conseillé un psy. Un psy pour quoi faire ?! Il n’avait pas besoin d’aide, il avait besoin que tout s’arrête. Seulement la mort ne semblait pas vouloir de lui puisqu’il était toujours là. Qui sait, peut-être qu’un jour une de ses balades à moto aurait raison de lui. En attendant, il se rendit en boîte de nuit pour rejoindre son ami le plus proche. Le pauvre Warren devait subir les humeurs plus que désagréable de Wayan. Ce dernier s’étonna même qu’il l’invite encore en soirée. Il ne devait pas être de très bonne compagnie en ce moment et devait sans doute préférer sortir avec quelqu’un d’autre. « Ce qui m’arrive ? Oh rien ! Juste une bonne femme qui ne sait pas qu’il faut regarder avant de traverser !! » Le jeune Prescott s’installa au côté de son ami et de prendre le verre que le barman lui servi. « Me détendre ? » Un petit rire bref s’échappa des lèvres de Wayan. Il ne voyait pas bien comment il pouvait se détendre avec toutes ces merdes qui semblaient le poursuivre. « T’en a d’autre des bons conseils comme celui-là ? » Warren ne demandait qu’à passer une bonne soirée et voilà qu’il se faisait limite agresser par son meilleur ami. Le pauvre allait vraiment regretter de l’avoir invité. « C’est vrai ! il suffit de se détendre pour tout arranger » Un grosse gorgée suffit à Wayan pour boire l’entièreté de son verre. Sentir l’alcool couler dans sa gorge lui procura un petit réconfort. Il savait qu’en buvant plusieurs comme ça, il pourrait se sentir mieux un moment. « Comment ça va toi ? » demanda-t-il en se disant que parler de son ami l’aiderait à se changer les idées.

_________________
Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar





in haven hills since : 22/02/2018
messages : 94
faceclaim : Chris Wood
multinicks : Thomas/Louise/Elia
nickname : nilema
credits : Lempika (camcam♥)
uptown funk : Célibataire, bisexuel
picture of you :
Run this town : 50

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: A little party never kill nobody | Warren   Mar 13 Mar - 14:17

Peu important l’humeur de son amie. Il ne baissera pas les bras et surtout il ne le laissera pas tomber. Il peut subir son tempérament, ça n’est pas la fin du monde. Des fois c’est certain qu’il est un peu dur, mais Warren est un grand garçon, il sait s’en remettre. Il a vu pire dans sa vie. Et il apprécie quand même passer des moments avec Wayan. Il aimerait bien pouvoir l’aider à aller mieux, mais il n’y arrive pas plus que les autres. En même temps, il est borné son meilleur ami. « - Et tu crois que c’est en agressant les autres que les choses vont s’arranger ? » Il hausse un sourcil. Il lui pose la question assez calmement. Mais il est franc. Il ne va pas prendre des pincettes sous prétexte qu’il est mal. Ca ne servirait à rien. Puis il n’a pas spécialement envie de faire profil bas. Il lève les yeux au ciel simplement. Warren boit plus calmement, il n’a pas besoin de se saouler, et puis il préfère pouvoir garder un œil sur Wayan en restant un minimum sobre durant cette soirée. « - Je vais bien. Enfin, j’ai appris qu’un ami d’enfance. Lukas, je ne sais pas si tu te rappels de lui. A manqué de perdre la vie il y a pas longtemps. Heureusement pour lui il s’en est remis. Et j’ai appris ma leçon. De ne pas laisser ses amis, même quand c’est difficile. » Il ne dit pas ça pour rien dans un sens. Même s’il n’a pas envie non plus de parler de son côté de la barrière. Car il sait que c’est difficile pour Wayan. Et lui parler de ce genre de chose ne l’aidera sans doute pas. Cependant il lui a demandé ce qui se passe dans sa vie, en quelques sortes, alors il lui dit la vérité. Lukas est important pour lui, malgré l’histoire qu’il y a eu par rapport à son lien avec la meilleure amie de Warren. « - Et je m’inquiète pour toi. Tu es en deuil, je le comprends. Mais c’est au-delà de ça. Est-ce que tu vas te réveiller un jour ? » Il l’observe attentivement. Avant de finalement se tourner vers la salle. « - Il y a de jolies filles, qui attendent sans doute qu’un bel homme comme toi, ou comme moi, vienne vers elles pour s’amuser. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 09/03/2018
messages : 205
faceclaim : Tobias Sorensen
multinicks : nope
nickname : //
credits : Bazzart
uptown funk : Célibataire + héréro
picture of you :
Run this town : 551

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: Re: A little party never kill nobody | Warren   Dim 18 Mar - 19:07

Quand la vie ne vous fait pas de cadeau, il était important d'être bien entouré afin d'arriver à faire face aux difficultés. Wayan était chanceux de ce côté là. Outre son frère Joshua, il avait Warren. Warren qu'il considérait comme un membre de sa famille. ça faisait un bon moment qu'ils se connaissaient tout les deux et ils avaient toujours pu compter l'un sur l'autre. Même s'il ne le montrait pas, Wayan était reconnaissant que son ami soit présent et qu'il l'invite parfois à sortir en boîte comme aujourd'hui. Beaucoup de ses amis se comportaient différemment avec lui depuis la mort de sa fiancée. Ils étaient trop gentil, trop mielleux et n'arrêtaient pas de le plaindre. Mais Warren lui semblait comprendre que Wayan n'avait pas besoin de la compassion des gens. Il voulait juste que les gens agisse avec lui comme si rien ne s'était passé. Ainsi il arriverait un peu plus facilement à oublier sa vie de merde. En gros, Wayan lui avait le droit de changer de comportement, mais il estimait que les autres ne pouvaient pas changer vis à vis de lui. C'est peut-être pour ça qu'il se montrait si agressif maintenant. Parce qu'il en avait marre que les gens soient gentil avec lui uniquement parce qu'il était en deuil. "Les gens semblent comprendre uniquement quand on leur gueule dessus donc oui je pense que c'est comme ça que ça ira mieux ! " Wayan répondait sèchement, mais il appréciait la franchise de son frère de coeur. Pour changer de sujet et tenté de retrouver son calme, il demanda à son ami si lui allait bien. Il lui parlait d'un certain Lukas. ça disait vaguement quelque chose au cadet des Prescott, mais il n'arrivait pas à s'en souvenir clairement. "J'sais plus qui c'est, mais si il va mieux alors c'est top... En gros c'est grâce à lui que t'es toujours auprès de moi ? S'il n'avait pas failli de mourir, tu n'aurais pas appris cette leçon là et tu m'aurais laissé ? comme d'autre l'on fait ?" Wayan avait bien conscience qu'il avait changé et qu'il était moins agréable qu'avant. Qu'il était plus agressif, plus méchant et plus râleur. Il savait qu'il était dur à supporter, mais il avait besoin d'être rassuré. Il avait besoin de savoir que son frère de coeur ne l'abandonnerait pas. Il avait déjà perdu un frère, il ne voulait pas perdre un deuxième. "Me réveillé ?! Tu crois que je suis endormi ? J'vais bien ! La preuve j'suis là ce soir non ? Je sors, je fais de la moto .. j'vais bien donc no stress " Non il n'allait pas bien, sinon il n'essayerait pas de trouver la mort en faisant des activités de plus en plus dangereuses, mais il voudrait jamais l'avouer. "Et bien vas-y ! vas les draguer et ramène en une dans ton lit. J'ai pas envie de me taper une fille d'ici. Elles sont trop faciles. Pas de défis, pas de suspens. Moi j'veux des sauvages avec du caractère et qui sont dures à avoir

_________________
Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar





in haven hills since : 22/02/2018
messages : 94
faceclaim : Chris Wood
multinicks : Thomas/Louise/Elia
nickname : nilema
credits : Lempika (camcam♥)
uptown funk : Célibataire, bisexuel
picture of you :
Run this town : 50

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: A little party never kill nobody | Warren   Mar 27 Mar - 19:54

La soirée ne sera pas paisible. Une petite partie de Warren espérait quand même que les choses soient différentes. Mais avec Wayan, surtout en ce moment, ça ne peut pas en être autrement. Mais si le brun est borné, Warren l’est tout autant. Et il garde son attitude tranquille. Il n’a pas envie de s’énerver pour un oui ou pour un non, ça n’est pas comme ça que ça fonctionne. « - Non. Moi je ne comprends pas mieux les choses quand on m’agresse. » Il hausse les épaules rapidement, en lui adressant un sourire. Puis il boit son verre, comme si de rien était. Il a appris à vivre avec le nouveau frère de cœur qu’on lui a donné. Le regard posé devant lui, il répond à la question. Même si parler de lui ne l’intéresse pas plus que ça. Il se mit à rire doucement. « - Non Wayan. Ce n’est pas parce que mon ami est blessé par ma faute, et que j’ai compris la leçon que je l’aurai fait, sans cette histoire. Je ne comptais pas te laisser tomber. Et je ne compte toujours pas le faire. Même si tu es chiant. » Il lui tape doucement sur l’épaule toujours franc avec lui. Il n’a pas peur des représailles, même s’il s’y risque. Tant pis après tout. Dans le fond, il s’en veut tellement pour Lukas, mais c’est fait, il ne peut pas vraiment changer son passé. Mais il aurait très pu laisser Wayan… Quand il y réfléchit bien, il se retrouve aussi entre deux personnes et un secret. L’enfant dont elle a avorté. Celui de Wayan. Il est au courant. Et encore une fois, il ne doit rien dire. Ca aurait été plus facile de ne plus être au côté de son ami. Mais il n’a pas fait ce choix. Va savoir pourquoi. « - Ah ouais clairement tu vas très bien. Tu t’en prends à tout le monde. Tu prends des risques que tu ne devrais pas prendre. Et surtout, tu laisses tomber des choses que tu ne devrais pas. Tu as perdu des personnes que tu aimes. Mais il y a des personnes qui t’aiment qui ton perdu également. » Et il parle de son enfant. Il pourrait être différent. Il pourrait se battre mais finalement, il semble ne pas vouloir de ça. Il soupire en levant les yeux au ciel finalement. « - Non ça ira. Finalement, je préfère rester ici. » Dit-il en oubliant l’idée de lui faire changer d’air. Il n’a envie de rien. Pourquoi lui proposer des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 09/03/2018
messages : 205
faceclaim : Tobias Sorensen
multinicks : nope
nickname : //
credits : Bazzart
uptown funk : Célibataire + héréro
picture of you :
Run this town : 551

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: Re: A little party never kill nobody | Warren   Lun 2 Avr - 11:30

On ne peut pas dire que Wayan était quelqu’un de très calme. Déjà petit il débordait d’énergie, mais aussi et surtout de colère et violence. Très vite ses parents l’ont inscrit à la boxe, là où il pourrait frapper sans qu’on le lui reproche quoi que ce soit. Ce sport l’avait beaucoup aidé, mais il n’avait pas supprimé pour autant la violence qu’il avait en lui. Il n’avait fait que l’étouffé un petit temps … jusqu’à ce que ses démons refassent surface. Cette violence avait toujours fait partie de lui et sa fiancée en avait fait les frais. Une fois il l’avait frappé. Une fois il avait dérapé et cette seule erreur couta la vie à celle qu’il aimait. Trop longtemps il avait retenu ses démons et ils étaient ressortis au mauvais moment près de la mauvaise personne. Aujourd’hui, il ne se cachait plus. Aujourd’hui, il ne faisait plus d’effort pour être quelqu’un de bien. Aujourd’hui, il s’était laissé complètement envahir par son côté sombre qu’il avait tenté d’enfouir pour toujours. « Tu m’trouve chiant ?! Mec vas-y doucement avec les compliments s’te plait ! » Wayan adressa un petit sourire à moitié amusé à son frère de cœur. Certes il était souvent de mauvaise humeur, mais ça ne voulait pas dire qu’il avait complètement perdu son sens de l’humour. De plus l’alcool l’aidait à s’amuser un peu. D’ailleurs, son verre vide, il en recommanda deux, mais cette fois, quelque chose de beaucoup plus corsé. Il donna l’argent au barman qui lui servi sa commande et fit glisser un des verres vers Warren alors qu’il lui faisait limite une petite morale. Morale qui ne plut pas vraiment à Wayan. Surtout la fin lorsqu’il parlait des personnes qui l’aimaient qui l’avaient perdu. Il n’était pas stupide, il savait qu’il parlait de sa fille. Wayan ne voulait plus entendre parler d’elle. Ça faisait trop mal … il préférait mettre des œillères et faire comme si elle n’existait pas. Il pensait qu’oublier cette partie de sa vie rendrait les choses plus faciles. Le poing serré il adressa un regard sévère à Warren « C’est quoi ton problème Warren ?!! Pourquoi tu ne me laisse pas tranquille avec tout ça ?! Pourquoi quand je te dis que tout vas bien tu ne fais pas genre t’y crois hein ?!! Pourquoi tu te sens obligé de faire allusion à ma fi… » Wayan s’arrêta de parler et donna un coup de poing sur le comptoir puis bu son verre cul-sec. « On s’fait chier là ! Allons faire un truc complètement dingue ! On a qu’à … j’sais pas … tenter des trucs à moto ou mieux Allons éliminer Talisa … cette folle qui a tué mon frère !» Wayan avait besoin d’adrénaline. A chaque fois qu’il se sentait mal, il fallait qu’il fasse un truc dangereux pour se sentir mieux … se changer les idées.

_________________
Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar





in haven hills since : 22/02/2018
messages : 94
faceclaim : Chris Wood
multinicks : Thomas/Louise/Elia
nickname : nilema
credits : Lempika (camcam♥)
uptown funk : Célibataire, bisexuel
picture of you :
Run this town : 50

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: A little party never kill nobody | Warren   Mar 17 Avr - 11:32

Il hausse les épaules comme toute réponse. En même temps, il le sait lui-même qu’il est chiant en ce moment. Certes, il souffre mais son caractère de merde est bien là. Et ça n’est pas toujours facile à gérer, surtout quand il se fiche des sentiments des personnes autour de lui. Warren a l’habitude maintenant, certes, mais il s’inquiète toujours pour son ami. Et l’idée qu’il se fout en l’air comme ça ne lui plait pas spécialement. Bien entendu, il devrait probablement faire comme si de rien était, et le laisser faire. Il le fait souvent, jusqu’à ce qu’il en ait marre finalement. Il lève les yeux au ciel. Bien sur que ça ne lui plait pas. Mais la vérité ne plait pas généralement. Il n’ouvre pas les yeux, il reste dans son confort, alors que ça ne le change pas. « - Parce que je ne suis simplement pas stupide et que je tiens à toi. Ce que tu fais en ce moment, tu le regretteras probablement un jour. Tu vis sans cesse dans le passé. Et je sais que tu aimes ta fille. Et moins tu l’as voit, plus tu te rendras compte du temps que tu perds à vivre de cette manière. » Il s’en fiche qu’il s’énerve, ça ne lui fait plus rien de toute façon. Il est sans cesse comme ça, sur les nerfs. Il est en colère, contre lui, contre les autres peut-être. Il secoue doucement la tête. « - Laisse là tranquille. Tu n’es même pas certain de ça. » Il se trouve juste une coupable. Ou pas. Il n’en sait rien. Il n’a plus parlé avec Talisa, trop de chose qu’il sait et qu’il ne peut pas dire à Wayan. Ce n’est surtout pas le moment au vu de son comportement. « - Et si tu veux faire un tour en moto, arrête de boire. Car si tu veux mourir moi pas. » Dit-il assez clairement. Après ça ne le dérange pas de faire cette activité, mais il n’a pas envie de se mettre en danger de manière stupide non plus. « - J’arrête de te faire chier avec la vérité. » Dit-il finalement en étant certain de ce qu’il vient de dire. Il l’a pas invité pour ça en plus, il a envie de passer un bon moment avec Wayan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A little party never kill nobody | Warren   

Revenir en haut Aller en bas
 
A little party never kill nobody | Warren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bisounours Party | V. 2.0
» Born to kill all lives...
» Garden Party
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Dungeon party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: North Side :: Haven Club-
Sauter vers: