AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 how to save a life (juliet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Disaster queen



in haven hills since : 21/01/2018
messages : 609
faceclaim : peltz
multinicks : elynn
nickname : alex
credits : ranochja (av), BALACLAVA (others)
uptown funk : célibataire
picture of you :

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: how to save a life (juliet)   Lun 5 Mar - 18:33

« Heure du décès, 21h03. »
Ces mots résonnent en boucle dans ton esprit. Tu te prends la tête dans les mains en t’affalant sur un banc dans le vestiaire des infirmières. Heureusement, ta journée est terminée. T’aurai jamais pu continuer comme ça. T’es forte, la plupart du temps. Mais là c’était trop. Ce patient, tu le suivais depuis des années. Insuffisance cardiaque. Il était censé pouvoir vivre encore des années, mais non. Parfois la médecine te dépasse. Tu comprends pas pourquoi certaines personnes survivent tandis que d’autres, non. Tu ravales tes larmes. Tu détestes pleurer, et encore plus au boulot. T’es censée être habituée à ça, avoir mis en place des barrières. Mais non, à chaque fois tu ressens ce déchirement. Et t’es triste, comme tu l’es rarement. Toi t’es pleine de joie de vivre, normalement, mais là t’es vidée. T’as juste envie de boire un verre, de te changer les idées. Et tu t’en tapes si c’est pas conseiller de se murger la tronche avec ton traitement. Bordel, t’as le droit de vivre, un peu.
Alors tu te changes, comme un automate. Tu répètes les gestes que tu fais à chaque fin de journée. Tu sors de l’hôpital sans adresser la parole à personne. T’as besoin de calme. Tu te rends à pied au bar du coin, celui que tu fréquentes avec tes collègues parfois. pour fêter une réussite. Plus rarement, pour soigner les échecs. Tu t’affales sur un tabouret et t’adresses un signe au barman, qui te connais bien depuis le temps. Ouais, t’es pas une grosse buveuse, mais de temps en temps tu viens ici. T’aimes bien l’ambiance. Mais pas ce soir. Non, t’as pas la tête à te déchainer sur la dernière musique sortie.
Tu sens une présence s’installer à tes côtés et tu tournes la tête. Juliet. Tu lui adresses un léger sourire. T’es contente de la voir parce que vous êtes dans la même merde mais t’as pas la force de lui sourire vraiment. Vous avez toutes les deux perdu ce patient. Tu t’sens moins seule d’un coup. Un peu du moins. Elle sait ce que ça fait. P’têtre qu’elle est blindée, elle. Elle te donnera sûrement un coup de main pour t’apprendre à le devenir, t’en aurais bien besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 05/03/2018
messages : 132
faceclaim : nina dobrev voyons, cette brune magnifique avec le corps de rêve
multinicks : je ne suis jamais skyzo moi? Et bien, je suis faible : hope lewis
nickname : enyo.
credits : hades pour l'avatar et merci tumblr pour les gifs :p
address : dans ton cul, ça marche mdr ?
uptown funk : célibataire, hétérosexuelle
picture of you :

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: how to save a life (juliet)   Mar 6 Mar - 20:48



Blue, Juliet

How to safe a life
Miss Lancaster était à la cafétéria, buvant son dernier café quand elle a appris la mort d'un patient, et à chaque fois, c'est un coup dur pour toute l'équipe. Notre devoir est de les sauver alors quand on n'y arrive pas, il y a une sorte de frustration qui s'installe, un malaise et tout le monde souffre à sa façon, mais là Juliet pensait à sa collègue, c'est elle qui s'en occupait la plupart du temps et elle comprenait ce qu'elle pouvait ressentir alors elle l'a cherché partout, sans résultat. Juliet se rendait dans les vestiaires et se changeait, elle qui d'habitude était une des premières à sortir, là, elle prenait son temps, elle pensait à ce patient et ça avait le don de bousiller son moral alors c'est en silence qu'elle quittait les lieux, marchant comme une âme en peine à la recherche de quelque chose, de quelqu'un et le destin est vachement bien fait puisqu'en passant devant un bar où une silhouette attirait ton attention, c'était Blue.

Pendant l'espace d'une seconde, Juliet restait plantée là, à regarder son amie devant son verre, elle s'empressait de rentrer, saluant d'un petit geste de la main le gérant et s'installant à ses côtés et d'un geste de la tête, elle commandait la même chose que Blue, miss Lancaster était tactile alors elle passait sa main dans son dos. « Je ne sais quoi dire si ce n'est que le risque du métier, mais je comprends ce que tu ressens ». Juliet se mordait la lèvre, non mais qu'est-ce qu'elle est conne, pourquoi lui dire ça ? Elle s'installait confortablement avant de lancer. « Je suis désolée ma belle ». Dit-elle en remettant une mèche de ses cheveux derrière son oreille, Juliet n'aimait pas voir les gens souffrir puis la mort, Juliet la connaissait bien puisqu'elle lui avait pris sa mère et sa soeur, sauf que personne est au courant.

_________________

little love of my life
quand on a une filleule comme la mienne, on a clairement réussi sa vie • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Disaster queen



in haven hills since : 21/01/2018
messages : 609
faceclaim : peltz
multinicks : elynn
nickname : alex
credits : ranochja (av), BALACLAVA (others)
uptown funk : célibataire
picture of you :

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: Re: how to save a life (juliet)   Mer 7 Mar - 18:31

Tu hoches la tête. Ses paroles te réconfortent, un peu. C’est vrai qu’on ne sait jamais trop quoi dire, dans ces situations. Ce n’est pas le premier patient que tu perds, ce ne sera certainement pas le dernier, mais c’est la goutte d’eau. Tu sais pas ce que tu as en ce moment, à être émotive comme ça. C’est sûrement parce que ça fait un moment que tu n’as pas eu d’adrénaline, tu perds ta froideur, tu deviens une guimauve. T’aimes pas ça, ça ne te ressemble vraiment pas. « Merci. » Sa présence te fait plaisir. C’est vrai que, dans ces moments-là, la solitude t’apaise. Mais la solitude a aussi tendance à faire ressortir les mauvais côtés de ta personne. Les côtés qui font des conneries et qui montent des plans peu recommandables.  Alors la présence de Juliet te permet de relativiser. De toute façon, t’en as perdu des gens dans ta vie. Tu t’es toujours relevée. T’essayes de te persuader de ça, c’est difficile, mais tu sais qu’il le faut. « Je sais pas pourquoi ça me touche autant, cette fois. » Tu hausses les épaules. T’essayes d’être sincère sur ce que tu ressens. Tu l’es rarement. Mais faut dire que généralement, tu vas bien, tu es heureuse. Ce qui n’est clairement pas le cas actuellement. « C’est pas la première fois que je perds un patient, je suis pas une débutante. J’agis comme une midinette, c’est une catastrophe ! » Tu lâches un petit rire. Oui, tu ressembles à la Blue d’il y a quelques années. Celle qui venait de découvrir le monde des hôpitaux et qui savait à peine faire une piqure. T’es plus cette Blue, tu t’es endurcie avec les années, et maintenant tu maîtrise nettement mieux ta profession.  Mais parfois, les émotions remontent, sans qu’on ne sache pourquoi.
Tu observes Juliet du coin de l’œil. « Tu fais comment toi, pour te blinder ? » Ouais, t’admet que c’est difficile pour toi. Ça te coute de le faire, mais t’as besoin de conseils. Tu peux pas te permettre d’être aussi émotive dès qu’un de tes patients rechute ou disparait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 05/03/2018
messages : 132
faceclaim : nina dobrev voyons, cette brune magnifique avec le corps de rêve
multinicks : je ne suis jamais skyzo moi? Et bien, je suis faible : hope lewis
nickname : enyo.
credits : hades pour l'avatar et merci tumblr pour les gifs :p
address : dans ton cul, ça marche mdr ?
uptown funk : célibataire, hétérosexuelle
picture of you :

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: how to save a life (juliet)   Lun 12 Mar - 17:54



Blue, Juliet

How to safe a life
Juliet reste là. À ses côtés. Elle sait que la mort peut bouleverser et que ça peut être destructeur moralement, c'est pour cela qu'elle espère que Blue ira de l'avant, elle sait que ce n'est pas facile, mais ce n'est que le début, car Juliet savait pertinemment qu'il y aurait d'autres morts et si elle ne se blinde pas maintenant, c'est une chute direction l'enfer. « Je sais pas pourquoi ça me touche autant, cette fois ». Juliet regardait son amie, c'était bien la première fois qu'elle la voyait comme cela et elle doit avouer que ça lui fait bizarre, elle se mit à regarder son verre. « Peut-être parce que tu t'es occupé de lui le plus souvent, inconsciemment, on s'attache même un minimum ». Lançait miss Lancaster, espérant avoir les mots pour la réconforter. « C’est pas la première fois que je perds un patient, je suis pas une débutante. J’agis comme une midinette, c’est une catastrophe ! ». Juliet laissait esquisser un petit sourire, Blue qui était d'habitude dynamique et joyeuse, se trouvait être démoralisé. « Certains nous touchent plus que d'autres, et crois moi, quand tu vas perdre une patiente que t'aimais, ça sera pire ». Avouait Juliet. « Et être une midinette n'est pas une catastrophe, ça prouve que ta un cœur et que derrière tes airs de femme forte, tu ne l'es peut-être pas en toutes circonstances ». Lâchait Juliet, elle n'arrivait pas à la rassurer comme elle le voudrais, elle faisait de son mieux, jusqu'à ce qu'elle pose la fameuse question à Juliet. « Tu fais comment toi, pour te blinder ? ». Juliet regardait alors le plafond, elle ne répondait pas tout de suite, mais il fallait que miss Lancaster lui dise, ça pourrait pet-être l'aider à relativiser. « J'ai perdu ma soeur d'un cancer et ma mère d'un accident de la route à un an d'intervalle entre les deux, et je t'avoue que j'ai voulu me foutre en l'air, je n'avais que des idées noires, mais il y a ma filleule, la fille de ma sœur .. C'est elle qui m'a remonté de l'enfer alors qu'elle n'était pas bien elle-même. Ce que je veux dire est qu'il faut te rapprocher de tous ceux qui t'aiment dans ces moments-là et une fois que tu connais la mort, tu te dis que c'est injuste, mais que finalement, ils sont peut-être mieux là où ils sont, ils ne souffrent plus, c'est un monde meilleur l'au-delà, j'en suis persuadé ». Juliet levait les yeux au ciel, elle ne voulait pas pleurer devant Blue, elle n'avait pas besoin de cela.

_________________

little love of my life
quand on a une filleule comme la mienne, on a clairement réussi sa vie • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Disaster queen



in haven hills since : 21/01/2018
messages : 609
faceclaim : peltz
multinicks : elynn
nickname : alex
credits : ranochja (av), BALACLAVA (others)
uptown funk : célibataire
picture of you :

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: Re: how to save a life (juliet)   Mar 13 Mar - 20:00

Tu hoches la tête. C’est vrai que tu le connaissais depuis un certain nombre d’années désormais. C’est sans doute ce qui fait que t’es plus triste que d’ordinaire. Et t’es du genre à t’attacher rapidement, tu le sais parfaitement. C’est parfois difficile pour toi de ne pas te prendre d’affection pour ces bouilles que tu vois tous les jours, à ceux qui ont toujours un mot gentil, un sourire. « Oui, je m’attache trop. » Tu le reconnais. On te l’a déjà dit, c’est ce qui te détruiras au boulot. T’es clairement pas ce genre de personne qui se démoralise vite, normalement. Non, toujours le sourire, le mot pour rire. Mais là, c’est difficile. Tu sais que Juliet a raison, le jour où ce sera quelqu’un que tu aimeras, ce sera largement pire. Là ce n’est rien. « Oui, j’imagine. » Pour l’instant, on peut considérer que tu es chanceuse, aucune personne que tu as un jour aimé dans ta vie n’est morte. Faut dire aussi que tu as rencontré tellement de gens que tu n’as plus de nouvelles de la plupart d’entre eux, alors peut-être qu’ils sont morts, finalement. Mais tu le sais pas, et ça te conviens parfaitement comme ça. Au moins, tu ne souffres pas. T’as conscience que tu apparais comme une femme forte aux yeux des autres, parce que c’est ce que tu aimes montrer. Mais tu ne l’es pas tant que ça. Surtout quand on s’attaque à ton cœur ou à tes sentiments. « ça c’est sûr. J’aime pas me montrer comme ça, c’est pas dans mes habitudes, ça me fait toujours bizarre. Mais ça fait pas de mal, de craquer de temps en temps. » Tu te l’accordes, t’as le droit de baisser la garde de temps à autre. Surtout que Juliet est quelqu’un à qui tu fais confiance. Ce n’est pas une arnaqueuse, pas une mauvaise fille. Tout le contraire de toi, en fait.
Tu vois que ta question l’a secoué et tu regrettes de l’avoir posé. Tu n’étais pas au courant pour le décès de sa mère et de sa sœur et t’es triste pour elle. La façon dont elle les évoque te montre qu’elle tenait véritablement à elles alors tu n’imagines pas le chagrin qu’elle a dû ressentir de les perdre toutes les deux en si peu de temps. Tu passes ta main dans son dos pour la réconforter, comme tu peux. « Je suis désolée. Ça a dû être vraiment horrible… Je n'imagine même pas ce que tu as dû ressentir en fait. Mais tu es tellement forte !» C’est pas vraiment la meilleure chose à dire, mais c’est tout ce que tu trouves. « Oui, je comprends. Ça me fait relativiser, parce qu’au final ce n’était qu’un patient. Je m’en remettrais. Tandis que toi, t’as perdu ta famille. C’est le pire qu’il puisse exister, je pense. » Oui, tu penses. Parce que si tes parents venaient un jour à disparaître, tu serais plutôt du genre à fêter ça en dansant et en chantant à tue-tête. Fille ingrate ? Ouais, sûrement. Tu secoues la tête et reviens à Juliet. « Ta filleule a quel âge ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 05/03/2018
messages : 132
faceclaim : nina dobrev voyons, cette brune magnifique avec le corps de rêve
multinicks : je ne suis jamais skyzo moi? Et bien, je suis faible : hope lewis
nickname : enyo.
credits : hades pour l'avatar et merci tumblr pour les gifs :p
address : dans ton cul, ça marche mdr ?
uptown funk : célibataire, hétérosexuelle
picture of you :

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: how to save a life (juliet)   Mer 14 Mar - 17:04



Blue, Juliet

How to safe a life
« Oui, je m’attache trop ». Juliet haussait les épaules, ce n'était pas facile de ne pas s'attacher, c'est même inévitable même si la personne à le plus noir de tout les cœurs, personne n'est immunisé pour cela, il y a une faille en chacun de nous et Blue n'échappe pas à cette règle, au contraire, elle tombait en plein dedans, et ce n'était que le commencement. « ça c’est sûr. J’aime pas me montrer comme ça, c’est pas dans mes habitudes, ça me fait toujours bizarre. Mais ça fait pas de mal, de craquer de temps en temps ». Miss Lancaster penchait sa tête vers Blue en hochant de la tête positivement. « Et c'est normal, il faut se laisser aller de temps en temps, car tout garder pour soi n'est pas la meilleure chose à faire, car quand on explose, on fait des dégâts qu'on regrette ensuite ». Lâchait Juliet en toute sincérité, c'est pour cela qu'elle avait choisit ce métier, être proche des gens et leur apporter du bonheur malgré des humeurs compliquées, sauver des vies et quand Juliet voyait une personne sortir de l'hôpital, elle était fière de ce qu'elle avait fait.


Pour la première fois, Juliet se confiait à quelqu'un d'autre qu'Eric, elle laissait parler son coeur afin d'aider Blue qui n'était pas dans son état et le fait qu'elle raconte son histoire, Blue verrait peut-être les choses différemment, puis en parler faisait du bien. « Je suis désolée. Ça a dû être vraiment horrible… Je n'imagine même pas ce que tu as dû ressentir en fait. Mais tu es tellement forte ! ». Juliet se mit à rire nerveusement. « Je n'ai pas toujours était forte, tu sais. Mais on apprend à vivre avec, à avancer en sachant que nos proches sont juste en train de veiller sur nous ». Avouait la brunette en souriant, rien qu'en y pensant, elle savait que sa mère et sa soeur la regardait de là où elles étaient, par moment, Juliet avait l'impression de les sentir près d'elle. « Oui, je comprends. Ça me fait relativiser, parce qu’au final ce n’était qu’un patient. Je m’en remettrais. Tandis que toi, t’as perdu ta famille. C’est le pire qu’il puisse exister, je pense ». Juliet se pinçait les lèvres, elle haussait les épaules. « Le pire aurait été que j'aurais perdu toute ma famille, là, il me reste ma filleule dont j'ai la garde, donc j'ai une partie de ma soeur constamment avec moi puis pour ma mère, j'ai son collier ». Lui dit-elle en lui montrant le collier, un pendentif en forme de hibou, l'animal préféré de sa mère. « Ta filleule a quel âge ? ». « 13 ans. Crois-moi, ce n'est pas le bon âge ». Lançait Juliet en riant, elle changeait de sujet afin de ne pas s'attarder sur son sort. « Sinon, toi, tu as un petit ami ? ». Demandait la brunette en bousculant légèrement son amie, parler d'autre chose leur feraient du bien à toutes les deux.

_________________

little love of my life
quand on a une filleule comme la mienne, on a clairement réussi sa vie • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Disaster queen



in haven hills since : 21/01/2018
messages : 609
faceclaim : peltz
multinicks : elynn
nickname : alex
credits : ranochja (av), BALACLAVA (others)
uptown funk : célibataire
picture of you :

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: Re: how to save a life (juliet)   Jeu 15 Mar - 18:47

Oui, elle a raison. Tout garder c’est certainement pas la meilleure des choses. Et pourtant c’est ce que tu as toujours fait, ce à quoi t’es habituée. Parce que c’est difficile de faire confiance aux gens, de se montrer faible devant eux. Tu sais à quel point les gens aiment utiliser les faiblesses des autres. T’es la première à le faire. Alors t’as toujours appris à te barricader. Au maximum. Même si c’est difficile, tu préfères ça. Mais des fois, comme aujourd’hui, ça ne fonctionne pas. Et t’as de la chance d’être tombée sur Juliet. « oui, c’est sûr. Après, je suis du genre à bien me maîtriser la plupart du temps. J’explose pas. » La plupart du temps, c’est le mot. Parce que ta colère est maîtrisée par des pilules. Sinon, t’imagines pas les dégâts. Enfin tu les connais, tu les as déjà vécus de nombreuses fois. Mais tu veux plus jamais vivre ça.
Tu l’écoutes attentivement. T’aimes bien cette fille, alors tu veux la connaître. Et puis, travailler avec quelqu’un tous les jours ne veut pas dire le connaître. De temps en temps ça ne fait pas de mal d’en savoir plus sur ses collègues. « J’imagine. » Tu t’attendris devant son sourire. Puis elle te dit qu’elle a la garde de sa filleule. T’imagines pas te retrouver avec une gamine de 13 ans sur les bras, l’angoisse. Ça te fais penser à Thomas qui vit presque la même chose. Les pauvres. « Oui, c’est sûr. Mais ça doit être difficile à gérer. Parce qu’elle doit être triste aussi je suppose, et qu’à cet âge-là on gère assez difficilement la tristesse. » T’imagines la crise d’adolescence, les premières hormones. Et surtout tu repenses à toi, à cet âge-là. T’étais insupportable, mais bon, il n’y avait personne pour râler de ça. « Elle fait beaucoup de bêtises ? » Tu dis en riant. Tu imagines Juliet, douce et gentille comme elle est, devoir engueuler une petite de treize ans. Ça ne doit pas être évident. Surtout de trouver sa place dans un schéma comme celui-ci.
Juliet dévie rapidement la conversation vers toi, en te demandant si tu as un petit ami. Tu souris en lui répondant : « Non, non. Et toi ? dis moi tout. » ça te fais du bien de penser à des choses plus légères. Tu penses presque plus à ton patient, et c’est ce qu’il faut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 05/03/2018
messages : 132
faceclaim : nina dobrev voyons, cette brune magnifique avec le corps de rêve
multinicks : je ne suis jamais skyzo moi? Et bien, je suis faible : hope lewis
nickname : enyo.
credits : hades pour l'avatar et merci tumblr pour les gifs :p
address : dans ton cul, ça marche mdr ?
uptown funk : célibataire, hétérosexuelle
picture of you :

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: how to save a life (juliet)   Dim 25 Mar - 21:32



Blue, Juliet

How to safe a life
« Oui, c’est sûr. Après, je suis du genre à bien me maîtriser la plupart du temps. J’explose pas ». Miss Lancaster pinçait ses lèvres, pour l'instant, Blue arrivait à maîtriser, mais elle était persuadé qu'un jour, sa collègue et amie allait exploser, elle espérait juste être là pour l'aider. « Si un jour ça viendrait à arriver, je serais là ». Lançait miss Lancaster, sourire aux lèvres, c'était son boulot d'aider les gens, mais Blue n'était pas une patiente quelconque, c'était devenue une amie. « Oui, c’est sûr. Mais ça doit être difficile à gérer. Parce qu’elle doit être triste aussi, je suppose, et qu’à cet âge-là on gère assez difficilement la tristesse. Elle fait beaucoup de bêtises ? ». Juliet haussait les épaules, à l'heure actuelle, elle ne savait pas comment Ophélie réagissait, plus la crise d'adolescence se montrait, moins elle arrivait à lui parler. « Ce n'est pas vraiment des bêtises, il y a des jours où ça sera la filleule adorable et un autre jour, ce sera la petite peste qui rentre tard, sans me prévenir, des fois elle ressemble à une huître fermée ». Avouait Juliet buvant une gorgée de sa boisson en riant doucement, ça lui faisait du bien de parler d'autre chose que la mort en permanence, le fait de s'être confiée lui faisait du bien, sachant que très peu de personnes étaient au courant. Juliet s'interrogeait sur les histoires d'amour de sa collègue, c'était plus fort qu'elle, elle était obligés de demander. « Non, non. Et toi ? Dis moi tout ». Miss Lancaster but sa boisson d'une traite, avant d'en commander un autre, secouant la tête. « J'ai déjà Ophélie qui me prend tout mon temps, avoir un homme dans les pattes, non merci ». Avouait Juliet en riant.

_________________

little love of my life
quand on a une filleule comme la mienne, on a clairement réussi sa vie • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Disaster queen



in haven hills since : 21/01/2018
messages : 609
faceclaim : peltz
multinicks : elynn
nickname : alex
credits : ranochja (av), BALACLAVA (others)
uptown funk : célibataire
picture of you :

take me to church
relationships:
available?:

MessageSujet: Re: how to save a life (juliet)   Mer 28 Mar - 19:59

Tu lui adresses un léger sourire. Tu la crois, t’es certaine qu’elle serait là en cas de besoin. Mais c’est toi, t’as un problème avec ça. Tu t’attaches aux gens, mais pas assez pour oser leur montrer la Blue en colère, la Blue qui déraille et qui casse tout. Celle qui détruit tous ceux qui sont sur son chemin quand elle n’a pas sa dose. Alors tu te contentes de ce sourire. Parce que tu peux pas lui dire que, oui, tu compteras sur elle en cas de besoin. Parce que c’est pas le cas, et tu le sais pertinemment. Mais pas besoin que Juliet l’apprenne. T’as pas envie qu’elle ai cette mauvaise image de toi que les gens ont une fois qu’ils apprennent que t’es ‘droguée’ aux pilules. Mais non, dans tous les cas, ça fait des mois, voire même des années maintenant, que tu n’as plus fait de crises, alors il n’y a pas vraiment de risques. Tu secoues la tête pour effacer ces sales pensées de ton esprit et tu te reconcentres sur Juliet. Tu l’écoutes attentivement. Ça t’intéresse toi, ces histoires de gamins. T’es pas le genre de personne à poser la question dans le vent, sans t’y intéresser. Tu demandes pas ça juste par politesse. Parce que toi, tu aimes tout ce qui touche de près ou de loin à une famille. « Je vois le genre. C’est pas facile à gérer. Tu dois tellement en voir de toutes les couleurs... » Non, clairement c’est pas la période la plus sympa de la vie d’une adolescente, et avec ce qu’elle vient de vivre tu n’imagines pas le carnage dans la tête de la petite. « Elle consulte un psy ? » Tu demandes ça par curiosité, et parce que tu t’inquiètes. C’est l’infirmière qui est en toi qui remonte à la surface et tu te rends presque pas compte que ta question est totalement indiscrète.
Tu ris en l’entendant évoquer sa nièce comme raison de son célibat. Et tu trinques avec elle. « A notre célibat ! » Que tu dis en riant. Mais tu l’observes. Elle est jolie, gentille, elle est infirmière (et tu sais que ça a tendance à plaire). Elle ne devrait pas s’empêcher de vivre pour sa nièce, même si elle l’aime et que tu comprends les raisons qui la pousse à se mettre de côté pour l’instant. « Mais il y a pas un mec qui te plaît ? genre, je sais pas. Quelqu’un que t’aurait pu croiser à la pharmacie. Chez le boulanger. Et là tu t’es dit « ah ouais quand même ! » ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





in haven hills since : 05/03/2018
messages : 132
faceclaim : nina dobrev voyons, cette brune magnifique avec le corps de rêve
multinicks : je ne suis jamais skyzo moi? Et bien, je suis faible : hope lewis
nickname : enyo.
credits : hades pour l'avatar et merci tumblr pour les gifs :p
address : dans ton cul, ça marche mdr ?
uptown funk : célibataire, hétérosexuelle
picture of you :

take me to church
relationships:
available?: oui

MessageSujet: Re: how to save a life (juliet)   Ven 30 Mar - 10:50



Blue, Juliet

How to safe a life
Parler d'Ophélie et de son caractère faisait du bien, cela n'avait pas était facile après cette vie catastrophique, mais dans l'ensemble, miss Lancaster s'en sortait bien, bien-sûr elle n'était pas la marraine parfaite, mais elle ne manquait de rien, quand il fallait refaire la garde robe, Juliet était là, quand il lui manquait des fournitures, elle gérait et Ophélie avait toujours trois repas par jour, avec tout l'amour de Juliet en prime, et Ophélie était très reconnaissante, mais là c'était la crise d'adolescence, fallait attendre que cela passe. « Je vois le genre. C’est pas facile à gérer. Tu dois tellement en voir de toutes les couleurs... ». Juliet se mit doucement à rire, remerciant le serveur de lui avoir apporté sa nouvelle commande, elle haussait les épaules. « Des vertes et des pas mûres même, mais bon, je m'en sors bien dans l'ensemble, bien que l'enfermer vivante dans une boîte est interdit, des fois, ça me tente ». Avouait en riant Juliet, elle ne ferait jamais une chose pareille, mais c'est vrai que ce n'est pas l'envie qui manquait. « Elle consulte un psy ? ». Juliet se tapait le front, mais pourquoi n'y avait-elle pas pensé ? « Jusque-là, je ne l'avais pas envisagé .. C'est vrai que ça pourrait peut-être l'aider, j'essayerais d'en discuter avec elle si elle est d'humeur ». Dit miss Lancaster, voyant le verre de son amie vide, elle interpella le serveur pour qu'il lui resserve la même chose, regardant son amie. « C'est ma tournée ». Juliet ne sortait presque pas, mais pour une fois, elle voulait profiter un peu d'être seule avec son amie. Une fois son amie servie, celle-ci levait son verre, Juliet fit de même. « A notre indépendance ». Juliet cognait son verre avec celui de Blue et c'est ensemble qu'elle prit une gorgée de leurs boissons, parlant des hommes et Juliet avait clairement avoué qu'elle n'avait pas besoin d'un homme dans ses pattes. « Mais il y a pas un mec qui te plaît ? genre, je sais pas. Quelqu’un que t’aurait pu croiser à la pharmacie. Chez le boulanger. Et là, tu t’es dit « ah ouais quand même ! » ? ». Miss Lancaster se mit à sourire. « Il y a un temps, il y avait un homme dans nos vies. Ophélie l'adorait et c'était réciproque, j'étais dans les études et financièrement, c'était un peu la misère à la fin du mois, et il nous aidait jusqu'à l'obtention de nos diplômes, il a décidé de partir faire de l'humanitaire et on a rompu, enfin, il a rompu ». Avouait miss Lancaster, regardant son amie. « Et toi ? Il y a pas quelqu'un dans ta vie ? Même un ex que t'aimes encore ? ». Demanda t'elle en croisant ses bras.

_________________

little love of my life
quand on a une filleule comme la mienne, on a clairement réussi sa vie • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: how to save a life (juliet)   

Revenir en haut Aller en bas
 
how to save a life (juliet)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Fauve ▬ Tell me would you kill to save a life ?
» How to save a life- Sofia [4 mars]
» Motocross Libin - 31 mai 2015 ...
» Cameron | How to save a life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Haven Hills :: East Side-
Sauter vers: